Villes et Pays d’art et d’histoire

La val­ori­sa­tion des pat­ri­moines et la prise en compte des publics

Le label a pris sa réelle mesure dans la ren­con­tre entre l’analyse du spé­cial­iste, la ges­tion de l’élu et l’usage de l’habitant. Il reste avant tout un lab­o­ra­toire d’expériences. Aujourd’hui, l’actualité de la réor­gan­i­sa­tion ter­ri­to­ri­ale lance un nou­veau défi. L’échelle d’intervention passe pro­gres­sive­ment de la com­mune vers l’intercommunalité. Plus que jamais ce label doit être l’objet de nou­veaux débats, de nou­velles ambitions.

Au niveau local, le label est devenu un fac­teur de trans­ver­sal­ité entre des ser­vices qui, par manque de moyens, de temps ou de con­nais­sance s’ignoraient trop sou­vent. L’heure est à la mutu­al­i­sa­tion des ressources humaines et finan­cières, pour ren­dre plus effi­caces les poli­tiques du pat­ri­moine. Autour du ser­vice du pat­ri­moine on trou­ve la cul­ture, l’éducation, le tourisme, l’habitat, l’urbanisme, la ges­tion des espaces pro­tégés, le suivi des travaux sur les Mon­u­ments historiques …

La var­iété des actions ini­tiées dans le cadre du label Villes et Pays d’art et d’histoire illus­tre l’élargissement des prob­lé­ma­tiques du pat­ri­moine. Qu’il s’agisse de pat­ri­moine antique, médié­val, mod­erne, indus­triel, paysager, immatériel, mil­i­taire, bal­néaire ou ver­nac­u­laire, le label a su les ren­dre acces­si­bles à toutes les généra­tions d’habitants ain­si qu’aux touristes. Prenant dif­férentes formes, les actions de médi­a­tion et d’interprétation des pat­ri­moines amè­nent le pub­lic à lever la tête, se ques­tion­ner, s’initier aux tech­niques de restau­ra­tion, à dessin­er, mod­el­er ou con­stru­ire une archi­tec­ture ou un paysage. Avec une moyenne de sept à huit label­li­sa­tions par an, le réseau s’accroît régulière­ment, témoignant d’un véri­ta­ble engoue­ment pour le label. Il compte aujourd’hui 202 Villes et Pays d’art et d’histoire (123 villes d’art et d’his­toire, 79 pays d’art et d’histoire).

Sites et Cités Remar­quables de France et la val­ori­sa­tion du patrimoine

Sites et Cités remar­quables de France a souhaité dès sa créa­tion en 2000 réu­nir les Villes et Pays d’art et d’histoire. Le label était l’objet de débats et d’interrogations con­cer­nant son évo­lu­tion et sa refonte éventuelle vers un label tourné pri­or­i­taire­ment vers la créa­tion archi­tec­turale. Les élus, fiers de la poli­tique mise en œuvre par les ser­vices de val­ori­sa­tion ont voulu con­firmer la néces­sité de ce label et le rat­tach­er plus claire­ment aux poli­tiques de sauve­g­arde et de mise en valeur. Cette ambi­tion s’est inscrite dans le besoin des col­lec­tiv­ités d’affirmer un pro­jet poli­tique appuyé sur les ressources et les richess­es pat­ri­mo­ni­ales. Le label Villes et Pays d’art et d’histoire en représen­tait le volet citoyen et garan­tis­sait une appro­pri­a­tion des pat­ri­moines tou­jours plus grande de la part des pop­u­la­tions, des habi­tants, des jeunes.

Cette poli­tique de val­ori­sa­tion du pat­ri­moine a inté­gré les démarch­es d’urbanisme pat­ri­mo­ni­al, les secteurs sauve­g­ardés puis les Zones de pro­tec­tion du pat­ri­moine archi­tec­tur­al, urbain et paysager (ZPPAUP), dev­enues les AVAP, désor­mais regroupés dans les « Sites Pat­ri­mo­ni­aux Remar­quables ». On ne peut plus aujourd’hui imag­in­er une poli­tique Villes et Pays d’art et d’histoire qui ne traite pas l’ensemble de ces sujets. C’est le sens des parte­nar­i­ats que Sites et Cités a voulu tiss­er avec le min­istère de la Cul­ture et de la Com­mu­ni­ca­tion et, au-delà, avec des étab­lisse­ments publics, des réseaux et des entre­pris­es présentes sur tout le ter­ri­toire.


Participation aux réflex­ions sur l’évo­lu­tion du label Ville et Pays d’art et d’histoire

  Sites et Cités est mem­bre du Con­seil nation­al des Villes et Pays d’art et d’histoire et, à ce titre, par­ticipe à l’évolution du label. D’autre part, l’association organ­ise régulière­ment des journées de ren­con­tres sur le sujet, en rela­tion étroite avec les cham­bres par­lemen­taires et en Région.

L’évolution gradu­elle des objec­tifs de la con­ven­tion vers l’urbanisme et la poli­tique de la ville, l’intégration des prob­lé­ma­tiques paysagères et la trans­ver­sal­ité des ser­vices Villes et Pays d’art et d’histoire au sein d’une col­lec­tiv­ité ou d’une inter­com­mu­nal­ité, les moyens accordés par les ser­vices décon­cen­trés de l’État à cette poli­tique, la recon­nais­sance des per­son­nels de la médi­a­tion, sont les thèmes les plus sou­vent abor­dés lors des séances. Les réflex­ions et les recom­man­da­tions qui ressor­tent de ces ses­sions sont trans­mis­es aux ser­vices en charge de ces poli­tiques, au niveau de l’Etat, des Régions et des Départe­ments et à tous ses membres.

Dans le cadre des 30 ans du label, Sites et Cités a pub­lié 52 témoignages d’élus sur le label dans le cadre de sa col­lec­tions Paroles d’élus sur les Villes et Pays d’art et d’histoire. 20 ambi­tions pour le label y sont proposées.

L’as­so­ci­a­tion a égale­ment pub­lié l’é­tude “30 ans de Pays d’art et d’his­toire” en 2018

Organisation de ren­con­tres

  Sites et Cités organ­ise régulière­ment dans les villes du réseau des ren­con­tres et ate­liers pour les ter­ri­toires label­lisés, notam­ment sur des thèmes ayant trait à la sen­si­bil­i­sa­tion des publics, le numérique, les espaces d’interprétation, les coopéra­tions ter­ri­to­ri­ales, l’évolution des conventions… :

  • 2014 — Pat­ri­moine et nou­veaux rythmes sco­laires : Quelles expéri­ences et quels dis­posi­tifs ? à Vin­cennes
  • 2015 — Évo­lu­tion des pra­tiques de la médi­a­tion face aux nou­veaux enjeux des ter­ri­toires à Bordeaux
  • 2016 — Pat­ri­moines d’entreprises, val­oris­er et recon­ver­tir à Chambéry
  • 2016 — Pat­ri­moines et coopéra­tions ter­ri­to­ri­ales à Autun
  • 2016 — Tourisme cul­turel et val­ori­sa­tion des pat­ri­moines à Chartres
  • 2016 — Espaces d’interprétation et usages numériques à Bordeaux
  • 2016 – Des Villes aux Pays d’art et d’histoire : les enjeux de l’aménagement cul­turel du ter­ri­toire à Figeac
  • 2017 — Pat­ri­moines et médi­a­tion numérique, retours d’expériences à Poitiers
  • 2017 — Pat­ri­moines et par­tic­i­pa­tion citoyenne à Toulouse

Ces temps per­me­t­tent des échanges d’expériences entre les dif­férents acteurs, mais aus­si en lien avec des cab­i­nets d’étude, des experts, des asso­ci­a­tions, des architectes…

Etudes

  Sites et Cités con­tribue à l’évolution de la con­nais­sance du label par des études

Une pre­mière étude sur les Pays d’art et d’histoire a été réal­isée en 2009. L’évolution de l’intercommunalité et le développe­ment du label sur les ter­ri­toires con­duisent aujourd’hui à une réac­tu­al­i­sa­tion de l’étude. Plusieurs parte­naires par­ticipent à cette réflex­ion : l’As­so­ci­a­tion nationale des Pôles d’équilibre ter­ri­to­ri­aux et ruraux et des Pays (ANPP), EDF et la région Occitanie.

Sites et Cités s’est intéressée au label et out­ils de pro­tec­tion du pat­ri­moine dans les ter­ri­toires ultra­marins, en parte­nar­i­at avec le min­istère des Out­re-Mer et EDF.

Sites et Cités a réal­isé une étude sur l’utilisation du numérique en parte­nar­i­at avec la DRAC Nou­velle Aquitaine et EDF.

Ces travaux, menés en parte­nar­i­at, font l’objet de resti­tu­tions lors de ren­con­tres et de publications.

2018 – 30 ans de Pays d’art et d’histoire

2015 – Etude sur les Pays d’Art et d’Histoire

2015 – Etude sur les Pays d’Art et d’His­toire d’Outre-mer

2013 — A l’é­cole de l’ar­chi­tec­ture et des pat­ri­moines — Col­lec­tion pro­jets à suivre

2010 – Vivre en cen­tre ancien — Col­lec­tion pro­jets à suivre

2010 — Con­naitre pour mieux val­oris­er — Col­lec­tion pro­jets à suivre

2008 — Sen­si­bilis­er les habi­tants au cadre de vie — Col­lec­tion pro­jets à suiv­re

Communication et pub­li­ca­tions

  Faire con­naitre les actions menées dans les ter­ri­toires label­lisés est aus­si un point essen­tiel de l’action de Sites et Cités. Plusieurs expéri­ences ont été présen­tées dans le guide « Les pat­ri­moines de France » pub­lié avec les Edi­tions Gal­li­mard en 2009. Fruit de plus de trois années de tra­vail, et grâce à un réseau de dif­fu­sion pro­pre à cette grande mai­son d’édition, le guide a réus­si à sen­si­bilis­er un très large pub­lic aux enjeux les plus remar­quables comme les plus quo­ti­di­ens des pat­ri­moines. De nom­breuses Villes ou Pays d’art et d’histoire ont pu met­tre en avant des actions con­crètes por­tant sur la val­ori­sa­tion ou la mise en valeur des patrimoines.

La col­lec­tion « à suiv­re », con­sti­tuée en col­lab­o­ra­tion avec le min­istère de la Cul­ture et de la Com­mu­ni­ca­tion, pro­pose qua­tre pub­li­ca­tions qui présen­tent les expéri­ences menées par les « Villes et pays d’art et d’histoire » sur la sen­si­bil­i­sa­tion des habi­tants au cadre de vie, la rela­tion entre les ser­vices des Villes et Pays d’art et d’histoire et la recherche sci­en­tifique et tech­nique, l’éducation au patrimoine …

L’exposition « Pat­ri­moines, l’histoire en mou­ve­ment » a offert à plusieurs Villes et Pays de Sites et Cités une vis­i­bil­ité excep­tion­nelle. Présen­tée à Paris sur les grilles du Lux­em­bourg en 2013–2014, elle cir­cule aujourd’hui dans de nom­breuses villes de France ain­si qu’à l’étranger dans les Balka­ns et en Europe de l’Est, en Chine. Elle est égale­ment présen­tée par Aéro­ports de Paris dans l’aéroport Charles de Gaulle.

Enfin la parole a été don­née aux respon­s­ables poli­tiques lors du 30ème anniver­saire du label en 2015 avec la pub­li­ca­tion du Paroles d’élus, les Villes et Pays d’art et d’histoire.

Sites et Cités a resti­tué les études réal­isées par l’association dans plusieurs publications :

Un lab­o­ra­toire d’ex­péri­ences pour de nou­veaux parte­nar­i­ats

  Toutes ces opéra­tions de dif­fu­sion, de com­mu­ni­ca­tion, de recherche et d’échanges n’ont été pos­si­bles que dans le cadre de nou­veaux parte­nar­i­ats mis en place par Sites et Cités.

Sites et Cités se veut être un lieu de nou­velles pra­tiques, de ren­con­tres avec de nou­veaux parte­naires ou d’échanges sur de nou­veaux champs à inve­stir comme l’urbanisme pat­ri­mo­ni­al, le tourisme, le numérique, la recon­ver­sion des patrimoines…

Depuis 2013, EDF est un parte­naire réguli­er de Sites et Cités. L’entreprise sou­tient la réflex­ion sur la val­ori­sa­tion des pat­ri­moines. Elle par­ticipe aux journées de ren­con­tre sur ce thème, aux ate­liers du Con­grès nation­al de Sites et Cités ain­si qu’au Salon inter­na­tion­al du pat­ri­moine. Elle pro­mo­tionne de nom­breuses pub­li­ca­tions du réseau : « Paroles d’élus, les Villes et Pays d’art et d’histoire », « Val­ori­sa­tion numérique des pat­ri­moines », « Les Villes et Pays d’art et d’histoire d’outre-mer ».

L’entreprise est aus­si directe­ment impliquée dans des pro­jets de ter­ri­toires label­lisés, notam­ment des Pays d’art et d’histoire, dans la mise en place de lieux d’interprétation et d’information sur son pat­ri­moine. La réflex­ion sur des mon­tages de pro­jets pub­lic-privé, sur des parte­nar­i­ats et de nou­velles façons de décou­vrir les pat­ri­moines est au cœur des travaux menés avec EDF.

Sites et Cités et le Cen­tre des mon­u­ments nationaux ont signé une con­ven­tion en 2016 qui lie étroite­ment les visions et les straté­gies nationales et locales. Le label Villes et Pays d’art et d’histoire, qui a vu le jour au sein de l’établissement pub­lic, se place néces­saire­ment dans une tra­di­tion d’actions entre mon­u­ments, villes et ter­ri­toires. C’est de cette con­ti­nu­ité que Sites et Cités et le CMN s’inspirent pour per­me­t­tre aux ser­vices des mon­u­ments et des Villes et Pays d’art et d’histoire d’innover ensem­ble dans le domaine du tourisme cul­turel, de l’éducation des jeunes publics, de la for­ma­tion des per­son­nels, de la com­mu­ni­ca­tion et de la dif­fu­sion pour faire de ces ter­ri­toires de véri­ta­bles des­ti­na­tions pour tous les publics.

Ce tour d’horizon parte­nar­i­al s’achève avec le rap­proche­ment entre réseaux, comme celui des Parcs naturels régionaux avec qui des alliances locales et nationales sont pos­si­bles sur la médi­a­tion et la dif­fu­sion des pat­ri­moines cul­turels et naturels. Impliqués dans l’étude sur les Pays d’art et d’histoire avec Sites et Cités, cer­tains Parcs naturels régionaux doivent pou­voir réfléchir à mutu­alis­er cer­tains out­ils de médi­a­tion ou lieux de dif­fu­sion à com­mencer par les maisons de Parcs, véri­ta­bles cen­tres d’interprétation.