Revitalisation des villes et territoires

Les centres anciens, atout et enjeu de la revitalisation

Si au fil des dernières décennies, de nombreux centres anciens ont été peu à peu délaissés au profit de périphéries ou pôles perçus comme plus attractifs, ils disposent d’atouts propices à la qualité de vie, à la cohésion sociale et au développement économique local. Ainsi, il est indispensable de de penser à la revitalisation des villes et territoires dans son ensemble.

Véritable levier d’attractivité, le patrimoine est une composante indispensable des politiques de redynamisation du territoire. Il permet d’offrir un cadre de vie adapté, de valoriser des savoir-faire, de développer l’attractivité touristique et de limiter l’impact environnemental de l’étalement urbain.

Sites & Cités accompagne les collectivités de son réseau pour aborder les leviers de redynamisation des quartiers anciens par le prisme du patrimoine. En effet, l’association poursuit concrètement ces objectifs en s’appuyant sur les programmes régionaux et nationaux, « Action Cœur de ville », « Petites villes de demain » mais aussi « contrat de territoires », « Bourgs-Centres »…

Orientations de Sites & Cités pour la revitalisation des villes et territoires

  • Clarifier les responsabilités dans toutes les opérations de revitalisation par des modifications réglementaires facilitant notamment la création de nouveaux SPR et équilibrant les rapports entre communes et EPCI
  • Conforter les leviers financiers par le renforcement et le recentrage du dispositif Malraux dans les Sites Patrimoniaux Remarquables en créant de sites d’intervention prioritaire, la relance significative du FISAC (Fond d’intervention pour la sauvegarde de l’artisanat et du commerce), l’extension de la TVA à taux réduit aux travaux de restructuration lourde.
  • Redéfinir les besoins commerciaux en traitant la vacance commerciale dans un projet global de reconquête des cœurs de ville, dont une des clés est la maîtrise foncière, avec une coordination des différents acteurs.
  • Renforcer l’ingénierie, avec un besoin fort pour les communes petites et moyennes, en particulier pour les services en charge de l’urbanisme et du patrimoine et pour les chefs de projet des programmes de revitalisation des territoires.
  • Favoriser la rénovation énergétique dans la revitalisation par le lancement de programmes expérimentaux de soutien à la mise en œuvre d’opérations de rénovation énergétique et patrimoniale de bâtiments remarquables.
  • Engager des partenariats ciblés sous l’égide de Sites & Cités avec les Écoles nationales d’architectures, l’École de Chaillot, l’École des arts et métiers ou les universités pour l’étude et la pré-programmation de stratégies globales pour les villes petites et moyennes.
  • Expérimenter des « Tiers-Lieux patrimoines », lieux d’innovation urbaine et citoyenne ouverts à tous les publics, soutenus par les collectivités en relation avec les associations, les professionnels et les entrepreneurs, favorisant les savoirs et savoir-faire.