TOURISME ET PATRIMOINES

Avec plus de 150 mil­liards d’euros de consom­ma­tion tou­ris­tique en France, le tou­risme est un fac­teur clé de l’économie de la France. Le tou­risme et le patri­moine ont de com­mun qu’ils sont des sec­teurs d’emploi non délo­ca­li­sables. Néanmoins, les visi­teurs eux, le sont. D’où la néces­si­té de réflé­chir à la pos­si­bi­li­té d’améliorer les méthodes de tra­vail, l’accueil, l’offre et la pro­mo­tion tou­ris­tiques des patri­moines.

DES LABELS POUR QUALIFIER DES PATRIMOINES MULTIPLES

En France, la liste est par­ti­cu­liè­re­ment riche (2017) :

  • 42 Biens ins­crits sur la liste du patri­moine mon­dial de l’UNESCO
  • 15 Eléments ins­crits sur la liste repré­sen­ta­tive du patri­moine cultu­rel imma­té­riel de l’UNESCO
  • 3 Biens label­li­sés Patrimoine euro­péen
  • 27 Itinéraires cultu­rels du Conseil de l’Europe tra­versent le ter­ri­toire
  • 24 Centres cultu­rels de ren­contres
  • 44 666 Monuments his­to­riques (clas­sés et ins­crits)
  • 300 000 Objets mobi­liers pro­té­gés au titre des Monuments his­to­riques (clas­sés et ins­crits)
  • 810 Sites patri­mo­niaux remar­quables
  • 2920 Sites clas­sés
  • 4500 Sites ins­crits
  • 8000 Musées
  • 186 Villes et Pays d’art et d’histoire
  • 208 Edifices label­li­sés Maisons des illustres
  • 2800 Edifices label­li­sés Patrimoine du XXème siècle
  • 420 Jardins remar­quables
  • 100 Monuments natio­naux
  • 51 Parcs natu­rels régio­naux
  • 10 Parcs natio­naux
  • 41 grands sites de France, dont 27 en cours de can­di­da­ture
  • 70 Communes label­li­sées Ville et Métiers d’Art
  • 100 Sites remar­quables du goût
  • 150 Petites Cités de Caractère
  • 155 Plus beaux vil­lages de France
  • 105 Plus beaux détours de France
  • 367 Maisons d’écrivains et des patri­moines lit­té­raires
  • 1200 Entreprises du Patrimoine Vivant

La place qu’occupe le patri­moine dans le tou­risme a long­temps été négli­gée. Cependant, aujourd’hui, les moti­va­tions qui poussent un tou­riste fran­çais ou étran­ger à visi­ter les ter­ri­toires fran­çais sont, à 50%, liées à sa culture et à son patri­moine.

En ce sens, il n’existe pas de défi­ni­tion stricte du tou­risme patri­mo­nial, dans la mesure où, comme le rap­pe­lait Philippe Belaval, Président du Centre des Monuments Nationaux ; « Tout tou­risme est émi­nem­ment cultu­rel ».

LE RÔLE DE SITES & CITES

Dès l’origine, l’Association a mené des actions afin de mieux faire connaître les sites pro­té­gés, les ter­ri­toires label­li­sés et la qua­li­té des patri­moines des col­lec­ti­vi­tés fran­çaises :

  • en lien avec la Direction du Tourisme pour amé­lio­rer l’accueil des visi­teurs et rendre l’offre patri­mo­niale iden­ti­fiable, visible et recon­nue par un large public ;
  • pour ren­for­cer les com­pé­tences des col­lec­ti­vi­tés et la qua­li­fi­ca­tion des per­son­nels, notam­ment des guides qui sont employés par les villes ou leurs struc­tures tou­ris­tiques ;
  • pour rédi­ger un réfé­ren­tiel Qualité Tourisme sur la pres­ta­tion de la « décou­verte de la ville et du ter­ri­toire ».

En plus de la pro­blé­ma­tique de l’accueil, Sites & Cités mène une réflexion avec les pro­fes­sion­nels du tou­risme sur les métiers du patri­moine et notam­ment le métier de guide, qui souffre de pro­blèmes sta­tu­taires et de carences juri­diques.

Par une poli­tique de média­tion diver­si­fiée, les villes du réseau mettent en valeur le patri­moine de leur ter­ri­toire. Elles déve­loppent une large gamme de pres­ta­tions qui per­met aux visi­teurs de décou­vrir les spé­ci­fi­ci­tés du ter­ri­toire dans lequel ils séjournent : visites gui­dées, cir­cuits d’interprétation, ani­ma­tions et visites ani­mées, ate­liers, expo­si­tions…

Sites & Cités accom­pagne leurs démarches et dif­fuse les bonnes pra­tiques au sein du réseau, notam­ment par l’organisation de jour­nées de ren­contres régio­nales et natio­nales.


L’exposition Patrimoines, l’histoire en mou­ve­ment, soit 80 pho­tos des patri­moines de nos villes et ter­ri­toires, a été expo­sée sur les grilles du Jardin du Luxembourg à Paris entre sep­tembre 2013 et jan­vier 2014. Depuis, Aéroports de Paris a choi­si de pré­sen­ter cette expo­si­tion à Roissy et ce, jusqu’en 2017. Plusieurs villes fran­çaises accueillent cette expo­si­tion iti­né­rante depuis 2014 et, à l’international, l’exposition a été pré­sen­tée en Pologne, en Roumanie et en Chine. Cette expo­si­tion consti­tue la vitrine des patri­moines, contri­buant ain­si à l’attractivité des ter­ri­toires fran­çais.


Sites & Cités mène éga­le­ment une réflexion sur les appli­ca­tions numé­riques par des études, jour­nées d’échanges et de for­ma­tion, recueil d’expériences qui montrent que les dis­po­si­tifs numé­riques par­ti­cipent à une meilleure offre tou­ris­tique et patri­mo­niale fran­çaise.