TOURISME ET PATRIMOINES

Avec plus de 150 milliards d’euros de consommation touristique en France, le tourisme est un facteur clé de l’économie de la France. Le tourisme et le patrimoine ont de commun qu’ils sont des secteurs d’emploi non délocalisables. Néanmoins, les visiteurs eux, le sont. D’où la nécessité de réfléchir à la possibilité d’améliorer les méthodes de travail, l’accueil, l’offre et la promotion touristiques des patrimoines.

DES LABELS POUR QUALIFIER DES PATRIMOINES MULTIPLES

En France, la liste est particulièrement riche (2017) :

  • 42 Biens inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO
  • 15 Eléments inscrits sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO
  • 3 Biens labellisés Patrimoine européen
  • 27 Itinéraires culturels du Conseil de l’Europe traversent le territoire
  • 24 Centres culturels de rencontres
  • 44 666 Monuments historiques (classés et inscrits)
  • 300 000 Objets mobiliers protégés au titre des Monuments historiques (classés et inscrits)
  • 810 Sites patrimoniaux remarquables
  • 2920 Sites classés
  • 4500 Sites inscrits
  • 8000 Musées
  • 186 Villes et Pays d’art et d’histoire
  • 208 Edifices labellisés Maisons des illustres
  • 2800 Edifices labellisés Patrimoine du XXème siècle
  • 420 Jardins remarquables
  • 100 Monuments nationaux
  • 51 Parcs naturels régionaux
  • 10 Parcs nationaux
  • 41 grands sites de France, dont 27 en cours de candidature
  • 70 Communes labellisées Ville et Métiers d’Art
  • 100 Sites remarquables du goût
  • 150 Petites Cités de Caractère
  • 155 Plus beaux villages de France
  • 105 Plus beaux détours de France
  • 367 Maisons d’écrivains et des patrimoines littéraires
  • 1200 Entreprises du Patrimoine Vivant

La place qu’occupe le patrimoine dans le tourisme a longtemps été négligée. Cependant, aujourd’hui, les motivations qui poussent un touriste français ou étranger à visiter les territoires français sont, à 50%, liées à sa culture et à son patrimoine.

En ce sens, il n’existe pas de définition stricte du tourisme patrimonial, dans la mesure où, comme le rappelait Philippe Belaval, Président du Centre des Monuments Nationaux ; « Tout tourisme est éminemment culturel ».

LE RÔLE DE SITES & CITES

Dès l’origine, l’Association a mené des actions afin de mieux faire connaître les sites protégés, les territoires labellisés et la qualité des patrimoines des collectivités françaises :

  • en lien avec la Direction du Tourisme pour améliorer l’accueil des visiteurs et rendre l’offre patrimoniale identifiable, visible et reconnue par un large public ;
  • pour renforcer les compétences des collectivités et la qualification des personnels, notamment des guides qui sont employés par les villes ou leurs structures touristiques ;
  • pour rédiger un référentiel Qualité Tourisme sur la prestation de la « découverte de la ville et du territoire ».

En plus de la problématique de l’accueil, Sites & Cités mène une réflexion avec les professionnels du tourisme sur les métiers du patrimoine et notamment le métier de guide, qui souffre de problèmes statutaires et de carences juridiques.

Par une politique de médiation diversifiée, les villes du réseau mettent en valeur le patrimoine de leur territoire. Elles développent une large gamme de prestations qui permet aux visiteurs de découvrir les spécificités du territoire dans lequel ils séjournent : visites guidées, circuits d’interprétation, animations et visites animées, ateliers, expositions…

Sites & Cités accompagne leurs démarches et diffuse les bonnes pratiques au sein du réseau, notamment par l’organisation de journées de rencontres régionales et nationales.


L’exposition Patrimoines, l’histoire en mouvement, soit 80 photos des patrimoines de nos villes et territoires, a été exposée sur les grilles du Jardin du Luxembourg à Paris entre septembre 2013 et janvier 2014. Depuis, Aéroports de Paris a choisi de présenter cette exposition à Roissy et ce, jusqu’en 2017. Plusieurs villes françaises accueillent cette exposition itinérante depuis 2014 et, à l’international, l’exposition a été présentée en Pologne, en Roumanie et en Chine. Cette exposition constitue la vitrine des patrimoines, contribuant ainsi à l’attractivité des territoires français.


Sites & Cités mène également une réflexion sur les applications numériques par des études, journées d’échanges et de formation, recueil d’expériences qui montrent que les dispositifs numériques participent à une meilleure offre touristique et patrimoniale française.