Faisant suite aux élec­tions munic­i­pales de mai 2016 au Liban, le Comité des Maires Libanais et Cités Unies Liban/Bureau Tech­nique des Villes Libanais­es ont organ­isé le Con­grès annuel des munic­i­pal­ités et fédéra­tions de munic­i­pal­ités libanais­es mem­bres de Cités et Gou­verne­ments Locaux Unis (CGLU).

Le con­grès a été organ­isé en parte­nar­i­at avec le Départe­ment des Yve­lines, le Départe­ment de l’Aude, Yve­lines Coopéra­tion Inter­na­tionale et Développe­ment, l’Institut français de Bey­routh et le Min­istère des Affaires Étrangères.

L’expérience du Cen­tre d’interprétation de l’architecture et du pat­ri­moine (CIAP) de Besançon ain­si que ceux d’autres villes du réseau ont été présen­tées par Marie-Hélène ATALLAH, Ani­ma­trice de l’architecture et du pat­ri­moine de Besançon, qui y représen­té Sites & Cités remar­quables. Près de 150 par­tic­i­pants étaient présents.

Le con­grès a pu per­me­t­tre aux nou­veaux élus et aux munic­i­pal­ités intéressées de pren­dre con­nais­sance de l’organisation munic­i­pale au Liban ain­si que des out­ils exis­tants sur lesquels ils pour­ront s’appuyer durant leur man­dat. Il a égale­ment lancé le pro­jet de ren­force­ment des capac­ités des munic­i­pal­ités libanais­es et de for­ma­tion dans le domaine du développe­ment local, qui avait été pro­posé face au besoin en ren­force­ment de capac­ités des munic­i­pal­ités et du souhait de créer des Bureaux Munic­i­paux de Développe­ment local exprimés à plusieurs repris­es par les villes libanaises.