LANGRES

Lan­gres est une acro­p­ole for­ti­fiée cul­mi­nant à près de 500 mètres d’altitude, instal­lée aux con­fins mérid­ionaux de la Cham­pagne, en regard de la Bour­gogne, de la Lor­raine et de la Franche-Comté.

L’histoire en bref

Orgueilleuse­ment per­chée sur son plateau depuis plus de deux mil­lé­naires, Lan­gres fut tour à tour cap­i­tale gal­lo-romaine, siège d’un vaste évêché et forter­esse royale impren­able. L’Antiquité lui a légué sa forme générale, celle d’une ville haute puis­sam­ment mar­quée par sa topogra­phie d’éperon bar­ré. La cité s’est con­stru­ite par exten­sions suc­ces­sives ; qua­tre enceintes (total­isant huit kilo­mètres du IIIe au XIXe siè­cle) étendirent tou­jours plus au Sud le périmètre urbain. A par­tir du milieu du XXe siè­cle, de nou­veaux quartiers s’installèrent sur les anciens glacis de la citadelle, rem­plis­sant des espaces lais­sés libres pour les besoins de la défense. Pour autant, 2/3 des habi­tants vien­nent actuelle­ment intra-muros.

Rétif à tout boule­verse­ment majeur (pas de sièges trag­iques ou d’incendie dévas­ta­teurs…), celui-ci pos­sède une cohérence rare. Médié­val dans le tracé de ses rues, la forme de ses places et la com­plex­ité de son par­cel­laire, sa parure archi­tec­turale appar­tient surtout aux XVIe, XVI­Ie et XVI­I­Ie siè­cles. Scan­dée par d’imposants clochers sem­blant tutoy­er un ciel plus proche qu’ailleurs, la sil­hou­ette de la cité laisse devin­er des bâti­ments à l’auguste stature.

Politique patrimoniale, labels, procédures et outils

La pro­tec­tion Mon­u­ment His­torique sera un puis­sant out­il de la poli­tique pat­ri­mo­ni­ale lan­groise, total­isant au début du XXIe siè­cle 45 ouvrages et, surtout, une enceinte for­ti­fiée de plus de 3 600 mètres.

Le Plan de Sauve­g­arde est de Mise en Valeur est mis à l’étude en 1972. Validé défini­tive­ment en 1985, le secteur sauve­g­ardé va voir se déploy­er plusieurs opéra­tions de réno­va­tion urbaine et de val­ori­sa­tion de l’habitat.

Depuis 2017, c’est désor­mais l’ensemble du site qui fait l’objet de l’attention portée dans le diag­nos­tic, le périmètre et le règle­ment de l’Aire de Val­ori­sa­tion de l’Architecture et du Pat­ri­moine (AVAP).

Dernier out­il de val­ori­sa­tion, l’Appel à Man­i­fes­ta­tion d’Intérêts (AMI) « Cen­tres Bourgs » ren­force la posi­tion de la ville dans la stratégie pat­ri­mo­ni­ale et touris­tique du Pays de Langres.

LABELS

  • Villes d’art et d’histoire depuis 1985
  • Mai­son des Illus­tres (Mai­son des Lumières dédiée au philosophe Denis Diderot né à Lan­gres en 1713).

OUTILS DE PROTECTION OU DE GESTION DU PATRIMOINE

Les spé­ci­ficités tant his­toriques que géo­graphiques de la ville ont abouti à la créa­tion d’un secteur sauve­g­ardé par arrêté inter­min­istériel du 22 mars 1972. Ain­si, dans le secteur sauve­g­ardé d’une super­fi­cie de 70 hectares, il est établi un Plan de Sauve­g­arde et de Mise en Valeur, approu­vé le 26 mars 1985, qui régit l’ensem­ble des espaces privés ou publics du quarti­er. Ce dernier a été révisé en 2007.

En 2008, sur recom­man­da­tion de l’Architecte des Bâti­ments de France, un pro­jet de ZPPAUP inter­com­mu­nal est envis­agé afin de met­tre en valeur et préserv­er l’ensemble paysager de Lan­gres. Après une phase d’étude com­mencée en 2010, la créa­tion d’une AVAP lui est préférée. Les 5 phas­es d’étude con­duites entre 2011 et 2013 se sont achevées en 2017 par la créa­tion du Site Pat­ri­mo­ni­al Remar­quable du paysage lan­grois (AVAP).

PROJETS URBAINS

  • Pro­jet d’aménagement du front sud et de l’axe majeur entre la porte des Moulins et la cathé­drale Saint-Mammès.
  • Pour­suite de la requal­i­fi­ca­tion de la citadelle (milieu XIXe siè­cle) : pro­jet de col­lège, caserne des pompiers.
  • Pro­jet de révi­sion du Plan de Sauve­g­arde et de Mise en Valeur.

OUTILS OPÉRATIONNELS

2013–2017 : PIG « habiter mieux » réno­va­tion énergé­tique sur l’ensemble du ter­ri­toire des com­mu­nautés de com­munes du sud haut-mar­nais. Cibles : pro­prié­taires occu­pants mod­estes et très mod­estes de bâti­ments de plus de 15 ans.

Depuis 2016 : OPAH-CB sur le ter­ri­toire du Grand-Lan­gres (com­mu­nauté de com­munes) dans le cadre du dis­posi­tif d’État « AMI Cen­tre Bourg » :

  • En cen­tre his­torique de Lan­gres : Aide à l’accession à la pro­priété et prime à la remise sur le marché de loge­ments vacants, aide aux travaux sur vit­rines et acces­si­bil­ité et aides aux travaux lourds, boni­fi­ca­tion de prêt à la créa­tion de com­merces, aide à la réno­va­tion de façade et à la pro­tec­tion du petit patrimoine.
  • Sur l’ensemble du ter­ri­toire du Grand Lan­gres : Traite­ment de l’habitat dégradé et insalu­bre, aide à l’adaptation des loge­ments lors de la perte d’autonomie, réno­va­tion énergétique.

111 objec­tifs de réno­va­tion énergé­tique ont été prévus dans l’OPAH.

Publications

  • Guide pra­tique du secteur sauvegardé
  • Édi­tion d’un « guide de l’urbanisme » dévelop­pant les démarch­es à effectuer pour tout type de travaux dans le périmètre du PSMV ou du PLU.
  • Édi­tion de fich­es réca­pit­u­la­tives « La charte des Ter­rass­es de Lan­gres » et « La charte des Ter­rass­es de la place Diderot, rues et places adjacentes »
  • Édi­tion d’une fiche réca­pit­u­la­tive « Les équipements extérieurs » avec les pré­con­i­sa­tions du règle­ment du PSMV.
  • Édi­tion d’une fiche réca­pit­u­la­tive « Les aides aux por­teurs de pro­jets économiques”

Chartes

  • Archi­tec­turale et paysagère : Le règle­ment du Site Pat­ri­mo­ni­al Remar­quable du paysage lan­grois (AVAP) définit notam­ment les pré­con­i­sa­tion en terme d’interventions paysagères.
  • Pour les enseignes et devan­tures com­mer­ciales : Édi­tion d’une fiche réca­pit­u­la­tive « Les devan­tures : Eclairages, vit­rines et enseignes » avec les pré­con­i­sa­tions du règle­ment du PSMV.
  • Pour l’occupation du domaine pub­lic : Édi­tion de fich­es réca­pit­u­la­tives « La charte des Ter­rass­es de Lan­gres » et « La charte des Ter­rass­es de la place Diderot, rues et places adja­centes » avec les pré­con­i­sa­tions liées au règle­ment municipal.
  • Pour la pub­lic­ité : Inter­dite dans le périmètre de l’AVAP

Valorisation et animation de l’architecture et du patrimoine 

ACTIONS PÉDAGOGIQUES

  • Toute l’année, des ate­liers péd­a­gogiques thé­ma­tiques pour tous les cycles trait­ent de péri­odes his­toriques et de thèmes en lien avec l’évolution de la cité.
  • Hors temps sco­laire, en juil­let et en août, le ser­vice pat­ri­moine met en place des ani­ma­tions péd­a­gogiques dans le cadre de l’été des 6–12 ans.

PUBLIC TOURISTIQUE

En lien avec l’Office de Tourisme, un pro­gramme de vis­ites thé­ma­tiques est mis en place pen­dant la sai­son touristique.

PROMOTION DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE

  • Pub­li­ca­tions VPAH (Lais­sez-vous con­ter, FOCUS et EXPLORATEURS) et expositions.
  • Coor­di­na­tion des journées du Patrimoine.
  • Par­tic­i­pa­tion aux grands événe­ments nationaux : Ren­dez-vous aux Jardins, Fête de la Science.
  • Par­tic­i­pa­tion aux Ren­con­tres Philosophiques de Langres.

Pro­jet d’extension du label Ville d’art et d’histoire en Pays d’art et d’histoire : Portage du dossier par le PETR du Pays de Langres.

Pro­jet de CIAP – Cen­tre d’interprétation de l’architecture et du pat­ri­moine : Réflex­ion sur la dimen­sion à don­ner au CIAP à l’échelle du futur Pays d’Art et d’Histoire.

EXPOSITIONS

  • « Les cab­i­nets de tra­vail Renais­sance en Europe » : expo­si­tion sur les « stu­di­o­los » présen­tée sur site en intro­duc­tion de la vis­ite du cab­i­net de tra­vail de la mai­son Renaissance.
  • « Renais­sance dans la ville » : Expo­si­tion en extérieur dans le cadre de l’année « Lan­gres à la Renais­sance » en 2018.
  • « Lais­sez-vous con­ter la porte de l’Hôtel de Ville » : Expo­si­tion en extérieur prévue pour 2018.
  • Depuis 2014, un cycle d’expositions « Lais­sez-vous con­ter 14–18 : Lan­gres en guerre » retrace chaque année l’histoire de la cité pen­dant le conflit.
  • Expo­si­tion « Un zep­pelin en rase cam­pagne » du 25 juin au 25 sep­tem­bre 2016.
  • Expo­si­tion « Graffs de guer­res : témoignages de sol­dats » du 7juillet au 20 sep­tem­bre 2015.
  • « Lais­sez-vous con­ter la neige à Lan­gres… » week-end des 1er et 2 févri­er 2014.
  • « Les chapiteaux du tri­fo­ri­um du chœur de la cathé­drale de Lan­gres»  réal­isée à l’occasion des Journées Européennes du Pat­ri­moine 2012.
  • « Lais­sez-vous con­ter la Cré­mail­lère », expo­si­tion en extérieur en place depuis 2011.
  • « Lais­sez-vous con­ter Lan­gres en détails» expo­si­tion réal­isée en 2006 et com­plétée en 2010.
  • « Lais­sez-vous con­ter l’église de Brevoines» expo­si­tion réal­isée en 2004–2005.
  • « Art’mur».
  • « Révo­lu­tion urbaine à Lan­gres» (avec la bib­lio­thèque munic­i­pale) sur la con­struc­tion des Quartiers Neufs. 1999.
  • Le secteur sauve­g­ardé» (avec le Ser­vice Départe­men­tal de l’Architecture et du Patrimoine(SDAP)). 1995.
  • « Lan­gres côté rue» (avec le SDAP) sur les façades de maisons lan­grois­es. 1993–1994.
  • « Ici Lan­gres, pas le temps d’écrire» (avec le musée de Lan­gres) sur les cartes postale anci­ennes. 1991.

AUTRES ACTIONS DE MÉDIATION ET D’INTERPRÉTATION DES PATRIMOINES

Publications

  • FOCUS La citadelle de Langres
  • FOCUS Les vit­raux con­tem­po­rains de Langres
  • Lais­sez-vous con­ter 14–18 : Lan­gres en guerre (2017)
  • Lais­sez-vous con­ter 14–18 : Lan­gres en guerre (2016)
  • Lais­sez-vous con­ter 14–18 : Lan­gres en guerre (2015)
  • Lais­sez-vous con­ter 14–18 : Lan­gres en guerre (2014)
  • Lais­sez-vous con­ter la chapelle Notre-Dame de la Délivrance
  • Lais­sez-vous con­ter la révo­lu­tion urbaine de Lan­gres (1955–1980)
  • Lais­sez-vous con­ter Diderot à Langres
  • Lais­sez-vous con­ter la Crémaillère
  • Lais­sez-vous con­ter l’Hô­tel de Ville
  • Lais­sez-vous con­ter les fontaines
  • Lais­sez-vous con­ter les niches
  • Lais­sez-vous con­ter la cathé­drale Saint-Mammès
  • Lais­sez-vous con­ter la citadelle militaire
  • Lais­sez-vous con­ter Notre-Dame de Brevoines
  • Lais­sez-vous con­ter la Libéra­tion de Langres

Coopération internationale 

Lan­gres est jumelée avec Ell­wan­gen (Alle­magne), Abbi­ate­gras­so (Ital­ie) et Bea­cons­field (Angleterre).

EXPÉRIENCE PILOTE

Aucune expéri­ence à affich­er pour le moment.