Lors de la mis­sion en Chine organ­isée en 2002, dans le cadre de la con­ven­tion France-UNESCO, par l’Observatoire de l’architecture de la Chine con­tem­po­raine avec ses parte­naires chi­nois, l’Université Tongji et le Cen­tre nation­al de recherch­es sur les villes his­toriques à Shang­hai, en liai­son avec l’UNESCO-Centre du Pat­ri­moine Mon­di­al, plusieurs ori­en­ta­tions de tra­vail dans le cadre d’un pro­jet de parte­nar­i­at entre Sites & Cités remar­quables et l’université de Tongji ont été retenues. L’une de ces ori­en­ta­tions por­tait sur la for­ma­tion de médi­a­teurs du pat­ri­moine ou de chefs de pro­jets de villes chi­nois­es, for­ma­tion s’appuyant sur l’expérience des Villes et Pays d’art et d’histoire en France.

Cette for­ma­tion était divisée en deux par­ties : une pre­mière ses­sion de pré­pa­ra­tion d’une semaine à Shang­hai, suiv­ie d’une deux­ième ses­sion de for­ma­tion en France du 16 au 26 novem­bre 2005.

Cette for­ma­tion a eu pour but de leur apporter des infor­ma­tions sur les poli­tiques et les instru­ments français pour la pro­tec­tion, la ges­tion et de mise en valeur des mon­u­ments et des ensem­bles urbains et naturels tels que les plans de sauve­g­arde (PSMV), les sites, les zones de pro­tec­tion du pat­ri­moine archi­tec­tur­al, urbain et paysager (ZPPAUP). Elle a égale­ment décrit l’organisation admin­is­tra­tive des ser­vices chargés de leur mise en œuvre au niveau nation­al, région­al et local, ain­si que les rôles respec­tifs des secteurs pub­lic et privé. Plusieurs déplace­ments sur le ter­rain ont per­mis à la délé­ga­tion chi­noise de vis­iter des villes français­es, notam­ment Paris, Vin­cennes, Rennes, ain­si que le Mont-Saint-Michel.

PROGRAMME