Contacts

Maire : Franck LEROY

7, bis avenue de Champagne
51200 EPERNAY
Tél : 03 26 53 36 00
contact@ville-epernay.fr
www.epernay.fr

Élu référent :
Chris­t­ian DEMONGIN, Élu en charge des Affaires Culturelles
christian.demongin@ville-epernay.fr

Pro­fes­sion­nelle référente :
Aurélie BOURÉ, Chargée d’études Pat­ri­moine-Pays d’Art et d’Histoire
aurelie.boure@ville-epernay.fr

Ressources

Pas de ressources actuellement.

En images

EPERNAY

Les pre­mières traces men­tion­nant la ville d’Épernay appa­rais­sent au VIe siè­cle dans le tes­ta­ment de Saint-Remi, évêque de Reims. Au XIe siè­cle, la cité est inté­grée dans le domaine des Comtes de Cham­pagne. Jusqu’au XVI­I­Ie siè­cle, la ville est cein­turée et entourée de faubourgs.

 L’histoire en bref

Les voies de chemin de fer au pied du Château Per­ri­er ©Médiathèque Cen­tre-Ville d’Epernay

La ville telle qu’elle est aujour­d’hui doit son développe­ment à son activ­ité prin­ci­pale : la pro­duc­tion et le com­merce du vin. Les vins mousseux n’ap­pa­rais­sent qu’au milieu du XVI­Ie siè­cle mais la tech­nique de son élab­o­ra­tion et de sa con­ser­va­tion sont sans cesse améliorées au cours du siè­cle suiv­ant. C’est dans la deux­ième moitié du XIXe siè­cle avec l’ar­rivée du chemin de fer que l’ex­pan­sion com­mer­ciale du cham­pagne a fait un bond spectaculaire.

Par sa posi­tion géo­graphique, la Ville d’Epernay s’est régulière­ment retrou­vée au cœur de con­flits qui ont bien sou­vent détru­it son pat­ri­moine le plus ancien. Elle con­nut de pro­fondes méta­mor­phoses grâce à la générosité des familles de négo­ciants créant une remar­quable unité archi­tec­turale du cen­tre urbain. Le plus remar­quable exem­ple est l’avenue de Cham­pagne sur laque­lle se sont implan­tés hôtels par­ti­c­uliers, châteaux et bâti­ments indus­triels qui reflè­tent le pres­tige des Maisons de Champagne.

EXPÉRIENCE PILOTE

Pas d’expérience pilote en cours.