Madame la Présidente, Monsieur le Président,

La crise sans pré­cé­dent à laquelle fait face notre pays a révé­lé, y com­pris au tra­vers de cri­tiques par­fois vives, sou­vent injustes, un fort besoin de poste auquel les pos­tières et les pos­tiers ont répon­du en se mobi­li­sant sur le ter­rain. Comme je m’y suis enga­gé lors des audi­tions du 8 avril au Sénat et du 14 avril à l’Assemblée natio­nale, je sou­haite vous infor­mer per­son­nel­le­ment du res­pect des enga­ge­ments pris et des dis­po­si­tions mises en œuvre dès le 11 mai pour amé­lio­rer encore l’accès aux ser­vices pos­taux par­tout en France.

D’abord et pour la deuxième fois depuis le début de la crise sani­taire, La Poste a assu­ré la période de ver­se­ment des pres­ta­tions sociales du 6 au 13 mai, répon­dant ain­si aux besoins des 1,5 mil­lion de clients allo­ca­taires accueillis par La Banque Postale.

Je veux remer­cier direc­te­ment les maires qui nous ont aidés à gérer files d’attente et d’impatience ain­si que les pré­fets et les forces de l’ordre mobi­li­sés à nos côtés pour cette opé­ra­tion com­plexe. Les bureaux de poste accueille­ront dès le same­di 16 mai les per­sonnes qui béné­fi­cient de la prime excep­tion­nelle ver­sée par le Gouvernement aux ménages les plus modestes.