Cette con­férence fran­co-hon­groise du 19 juin 2014 s’in­scrit dans le cadre du parte­nar­i­at entre TÖOSZ (Fédéra­tion Nationale de col­lec­tiv­ités locales hon­grois­es) et Sites & Cités remar­quables, soutenu par INFH (Ini­tia­tive France-Hongrie).

Le parte­nar­i­at avec TÖOSZ a été mis en place en 2010, et con­crétisé par une con­ven­tion signée en févri­er 2014 et pro­posant les axes de col­lab­o­ra­tion suivants : 

  • L’urbanisme pat­ri­mo­ni­al,
  • L’habitat, le loge­ment et le cadre de vie,
  • Les quartiers anciens, mod­èles de villes durables,
  • La médi­a­tion du patrimoine,
  • La décen­tral­i­sa­tion

Ces axes se sont ensuite dévelop­pés au tra­vers de ren­con­tres, for­ma­tions, études et mis­sions d’expertises menées con­join­te­ment par les experts et ser­vices des col­lec­tiv­ités des réseaux de TÖOSZ et de Sites & Cités remarquables.

 

S’inscrivant dans le cadre de ce récent parte­nar­i­at, cette con­férence a con­nu un grand suc­cès avec plus de 100 par­tic­i­pants représen­tant un large pub­lic com­posé d’élus locaux, de représen­tants de min­istères, d’urbanistes et d’architectes, d’entreprises, d’associations et de mem­bres de la société civile.

Cette con­férence a per­mis de présen­ter le label « Ville et Pays d’Art d’Histoire » pour lequel TÖOSZ porte un intérêt par­ti­c­uli­er. Jean ROUGER, vice-prési­dent de Sites & Cités remar­quables, et Didi­er HERBILLON, maire de Sedan, ont insisté sur l’importance de la volon­té poli­tique et de l’implication de l’état dans le proces­sus de label­li­sa­tion. De plus, ceux-ci ont mon­tré que le label con­siste en une approche glob­ale du ter­ri­toire et des acteurs mobil­is­ables dans le processus.

Des ini­tia­tives de pro­tec­tion et mise en valeur du pat­ri­moine ont été présen­tées par quelques col­lec­tiv­ités du réseau TÖOSZ. L’annonce de la créa­tion du réseau des villes his­toriques au sein de TÖOSZ a con­sti­tué, sans nul doute, l’événement mar­quant de cette conférence.