Un ate­lier de for­ma­tion sur la thé­ma­tique de « Pat­ri­moine, levi­er de développe­ment des ter­ri­toires » organ­isé par le Min­istère français des Affaires Étrangères, l’Ambassade de France au Liban, le Comité des Maires Libanais, Cités Unies Liban/Bureau Tech­nique des Villes Libanais­es et avec notam­ment l’appui de Sites & Cités remar­quables, s’est tenu à Bey­routh, au Liban, les 5 et 6 juin 2018.

Cet ate­lier a ren­for­cé la con­nais­sance des élus et tech­ni­ciens munic­i­paux libanais dans le domaine de la val­ori­sa­tion et de la ges­tion pat­ri­mo­ni­ale, a per­mis de faire con­naître les bonnes pra­tiques mis­es en œuvre par les col­lec­tiv­ités locales françaises.

Au pro­gramme, qua­tre tables ron­des qui ont présen­tées méthodolo­gies, cas pra­tiques et expéri­ences et ren­dues pos­si­ble des échanges et débats sur la thé­ma­tique, ain­si que deux vis­ites tech­niques qui ont per­mis­es de pren­dre con­nais­sance sur le ter­rain de pro­jets de munic­i­pal­ités libanais­es et de les appuy­er dans leur démarche à tra­vers des con­seils et recommandations :

 

  • Table 1 : Valeurs partagées, com­ment iden­ti­fi­er les attraits et les valeurs d’un pat­ri­moine et com­ment les partager
  • Table 2: De la sig­ni­fi­ca­tion et de la valeur du site à un plan de ges­tion – la ges­tion inté­grée d’un site de patrimoine
  • Table 3 : Com­ment tra­vailler sur un pro­jet de pat­ri­moine avec les dif­férents partenaires
  • Table 4 : Com­ment con­stru­ire et suiv­re un pro­jet de patrimoine

 

  • Vis­ite tech­nique 1 : Le pro­jet de pat­ri­moine de la munic­i­pal­ité de Antoura
  • Vis­ite tech­nique 2 : Le pro­jet de pat­ri­moine de la munic­i­pal­ité de Khenchara

 

En par­tic­i­pant à cet ate­lier, Sites & Cités, avec l’appui du Min­istère de l’Europe et des Affaires étrangères, ren­force son parte­nar­i­at avec le Liban axé sur la for­ma­tion des décideurs locaux et des pro­fes­sion­nels, qui a, d’ores et déjà, per­mis de for­mer élus et pro­fes­sion­nels de 9 col­lec­tiv­ités locales (Anjar, Baal­beck, Chouf-Souay­jani, Ham­mana, Jezzine, Sai­da, Tripoli, Tyr et Zghar­ta-Ehden). Par­al­lèle­ment, la Ville de La Réole a pu échang­er avec la col­lec­tiv­ité libanaise d’Aïnata, avec qui un pro­jet de coopéra­tion décen­tral­isée est en cours autour des thèmes du tourisme et du patrimoine.

PROGRAMME