Contacts

Maire : Mar­cel BAUER

9 place d’Armes — B.P. 40188
67604 SELESTAT cedex
Tél : 03 88 58 85 00
marcel.bauer@ville-selestat.fr
www.selestat.fr

Élue référente :
Anne DESCHAMPS, Adjointe au Maire, chargée de la pro­mo­tion culturelle
anne.deschamps-dellenbach@ville-selestat.fr

Pro­fes­sion­nelle référente :
Vio­lette LAMANT, Respon­s­able du ser­vice Ville d’art et d’his­toire, ani­ma­trice de l’ar­chi­tec­ture et du patrimoine
violette.lamant@ville-selestat.fr

Ressources

En images

SELESTAT

Men­tion­née pour la pre­mière fois au 8e siè­cle, Séle­stat con­naît véri­ta­ble­ment son pre­mier essor à la fin du 11e siè­cle grâce à l’intervention d’Hildegarde de Buren, comtesse d’Eguisheim qui y fait con­stru­ire une chapelle, sur le mod­èle du Saint-Sépul­cre de Jérusalem. Elle en fera don aux moines béné­dictins de Con­ques, dont cer­tains vien­dront s’installer à Séle­stat et dirigeront la Ville jusqu’au début du 13e siècle.

L’histoire en bref

En 1217, l’Empereur Fred­er­ic II de Hohen­staufen donne à Séle­stat le statut de ville libre. Ce statut prof­it­era au bour­geois de la ville qui souhaiteront pro­gres­sive­ment se détach­er de l’emprise des moines béné­dictins. C’est à la Renais­sance que Séle­stat con­naît son apogée avec la créa­tion de l’école latine et la con­struc­tion d’édifices emblématiques. 
Séle­stat est ensuite comme le reste de l’Alsace mar­quée par les guer­res suc­ces­sives qui lui font per­dre petit à petit son impor­tance dans la région. Séle­stat compte aujourd’hui 20 000 habi­tants et se place au dix­ième rang des villes alsa­ci­ennes. Pour ses richess­es pat­ri­mo­ni­ales, Séle­stat se place au troisième rang des villes d’Alsace après Stras­bourg et Colmar.

Politique patrimoniale, labels, procédures et outils

Séle­stat a la chance excep­tion­nelle de compter sur son ter­ri­toire un pat­ri­moine cul­turel incon­tourn­able avec la Bib­lio­thèque Human­iste, son fonds Bea­t­us Rhenanus et les mon­u­ments remar­quables dom­inés par l’ensemble urbain du cen­tre his­torique. La ville compte 34 mon­u­ments his­toriques et toute sa par­tie anci­enne est classée « site inscrit » à l’Inventaire des Mon­u­ments Historiques.
Séle­stat pos­sède égale­ment un pat­ri­moine naturel de grande impor­tance aux portes de la ville : l’Ill*Wald, l’une des plus grandes réserves naturelles régionales de France.
Con­sciente de cette richesse, la Ville mène depuis quelques années une poli­tique active de val­ori­sa­tion de son pat­ri­moine au tra­vers notam­ment de la sen­si­bil­i­sa­tion des publics.

OUTILS DE PROTECTION OU DE GESTION DU PATRIMOINE

Séle­stat ne dis­pose pas pour l’instant d’une zone de pro­tec­tion de son pat­ri­moine. Elle compte sur son ter­ri­toire 34 mon­u­ments his­toriques et l’ensemble de la par­tie his­torique de la ville est classée site inscrit.

PROJETS URBAINS

La Ville de Séle­stat est engagée depuis 2010 dans un pro­jet de ville qui con­stitue le fil rouge de l’action munic­i­pale. Ce pro­jet de ville fait la part belle au pat­ri­moine et com­prend notamment :

  • la mise en valeur du pat­ri­moine avec la restau­ra­tion d’édifices his­toriques (entre­tien et/ou restau­ra­tion de la tour des Sor­cières, de l’arse­nal Sainte-Barbe, des bains munic­i­paux, de l’église protes­tante, des églis­es Sainte-Foy et Saint-Georges)
  • la val­ori­sa­tion des façades en cen­tre his­torique (mise en place d’un dis­posi­tif de sub­ven­tions inci­tatif pour la restau­ra­tion du pat­ri­moine privé en cen­tre historique)
  • la mise en lumière des édi­fices du cen­tre historique
  • la réno­va­tion de l’habitat (mise en place d’une OPAH-Ru et d’une ORI)
  • la requal­i­fi­ca­tion des espaces publics (réfec­tion des places, rues et zones pié­tonnes du cen­tre historique)
  • le ray­on­nement du cen­tre ville au tra­vers de plusieurs projets :
  • la restruc­tura­tion de la Bib­lio­thèque Human­iste qui réou­vri­ra ses portes à l’été 2018
  • la mise en œuvre des actions liées au label Ville d’art et d’histoire
  • la mise en place d’un par­cours de décou­verte du pat­ri­moine archi­tec­tur­al bal­isé au sol en 2013 et la réal­i­sa­tion d’un sen­tier d’in­ter­pré­ta­tion de l’Ill*Wald (réserve naturelle régionale située à Sélestat)

 PROGRAMMES D’ACTIONS LIÉS AU CADRE DE VIE ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

L’Association pour le Développe­ment de l’Alsace Cen­trale — ADAC s’est engagée en 2011 dans un Plan Cli­mat Énergie qui vise à con­tenir la con­som­ma­tion d’énergie et les émis­sions de gaz à effet de serre du ter­ri­toire ain­si qu’à adapter l’Alsace Cen­trale aux impacts à venir du change­ment climatique.

La Ville de Séle­stat con­duit une poli­tique d’environnement raison­né : dimen­sion développe­ment durable dans la poli­tique d’achat, réduc­tion des pro­duits phy­tosan­i­taires, gamme de pro­duits écologiques, parc munic­i­pal de véhicules à énergie alternative…

OUTILS OPÉRATIONNELS

  • Un PIG a été réal­isé à l’initiative du Con­seil Général du Bas-Rhin
  • Déf­i­ni­tion d’un volet effi­cac­ité énergé­tique dans le cadre de ces programmes.
  • La dernière OPAH de la com­mu­nauté de com­munes de Séle­stat a été réal­isée de 2004 à 2007.
  • Une OPAH-Ru en cours (2016–2020) sur le ter­ri­toire de Séle­stat. Elle cible les pro­prié­taires du cen­tre his­torique. Un inven­taire de l’état pat­ri­mo­ni­al des immeubles du cen­tre ville a été réal­isé en amont du lance­ment de l’OPAH-Ru.

VOLET ENVIRONNEMENTAL

Un fonds d’aide à la réno­va­tion énergé­tique du cen­tre his­torique a été créé. L’ob­jec­tif est de sub­ven­tion­ner des travaux de réha­bil­i­ta­tion énergé­tique du pat­ri­moine rési­den­tiel du cen­tre his­torique (iso­la­tion des combles per­dus, chaudière à con­den­sa­tion, ….) en com­plé­ment des aides de l’OPAH-Ru.

INVENTAIRES

Une étude pré-opéra­tionnelle a été réal­isée en 2012 : inven­taire de l’ensem­ble des immeubles du cen­tre his­torique (1 fiche descrip­tive pour chaque immeu­ble) con­duit par Jean-Roch Klethi et Jean-Michel Rohmer.

AUTRES ACTIONS

Pro­jet de mise en place d’une poli­tique générale con­cer­nant les chevalets pub­lic­i­taires sur le domaine public

Valorisation et animation de l’architecture et du patrimoine 

La Ville de Séle­stat est pleine­ment investie dans la val­ori­sa­tion et l’animation de son pat­ri­moine. Soucieuse de le trans­met­tre au plus grand nom­bre, la Ville et ses parte­naires pro­posent de nom­breuses actions à des­ti­na­tion des habi­tants, du jeune pub­lic et des visiteurs :

  • organ­i­sa­tion de man­i­fes­ta­tions (journée du pat­ri­moine, nuit des musées, etc.)
  • organ­i­sa­tion d’expositions et de conférences
  • activ­ités pour le jeune pub­lic pen­dant les vacances sco­laires (ate­liers du pat­ri­moine, ate­liers de la bib­lio­thèque human­iste, ani­ma­tions de la Mai­son du Pain, les mer­cre­dis du jeune pub­lic du FRAC…)
  • vis­ites thé­ma­tiques à l’attention du pub­lic scolaire
  • vis­ites thé­ma­tiques à des­ti­na­tion de la pop­u­la­tion locale et des visiteurs
  • mise en place de par­cours de décou­verte bal­isés. Trois par­cours exis­tent : pat­ri­moine bâti, envi­ron­nement et art contemporain

PROJET D’EXTENSION DU LABELS “VILLE D’ART ET D’HISTOIRE” EN “PAYS D’ART ET D’HISTOIRE”

Un pro­jet d’ex­ten­sion à terme vers un Pays d’art et d’histoire est envis­agé. Le périmètre et le por­teur de pro­jet restent encore à définir.

CENTRE D’INTERPRÉTATION DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE

Le pro­jet n’est pas encore à l’é­tude. La pri­or­ité est l’ex­ten­sion vers un PAH, puis la mise en place d’un CIAP.

VALORISATION DU PATRIMOINE PAR LE NUMÉRIQUE

Le ser­vice Ville d’art et d’his­toire développe la mise en ligne de nom­breuses ressources doc­u­men­taires sur le pat­ri­moine sélesta­di­en : arti­cles sci­en­tifiques, vidéos, visuels anciens et actuels sont télécharge­ables sur le site Inter­net de la Ville.

Il est prévu de dévelop­per une appli­ca­tion mobile autour du par­cours Dans les pas du lion et du Géant Sletto.

Tourisme patrimonial

Séle­stat a tou­jours misé sur le tourisme cul­turel en axant sa com­mu­ni­ca­tion sur son pat­ri­moine remar­quable (et sur la Bib­lio­thèque Human­iste en par­ti­c­uli­er) et son dynamisme cul­turel. L’of­fre en matière de tourisme cul­turel est par­ti­c­ulière­ment développée :

  • décou­verte du cen­tre his­torique par de mul­ti­ples biais : par­cours bal­isé Dans les pas du lion et du géant Slet­to, vis­ites guidées thé­ma­tiques ou général­istes, sig­nalé­tique patrimoniale
  • vis­ite de musées (Bib­lio­thèque Human­iste, Mai­son du pain d’Alsace)
  • décou­verte du pat­ri­moine naturel : sen­tier d’in­ter­pré­ta­tion de l’Ill*Wald, vis­ites guidées thé­ma­tiques ou généralistes
  • une offre riche en matière d’art con­tem­po­rain : présence du FRAC, quelques com­man­des publiques dans l’e­space pub­lic, bien­nale d’art con­tem­po­rain Sélest’art, galeries privées)
  • nom­breux con­certs et fes­tiv­ités : pro­gram­ma­tion cul­turelle en salle (ESAT l’Évasion, com­plexe cul­turel et fes­tif des Tanz­mat­ten), con­certs gra­tu­its ou payants organ­isés dans les églis­es toute l’an­née, fes­tiv­ités de Noël, de Pâques, Cor­so fleuri (grande fête annuelle)
  • nom­breuses activ­ités jeune pub­lic pro­posées par les ser­vices munic­i­paux et ses parte­naires culturels

 Coopération internationale

La ville de Séle­stat noue des parte­nar­i­ats et des coopéra­tions avec les pays et villes suivantes :

  • Wald­kirch (Alle­magne)
  • Dorn­birn (Autriche)
  • Grenchen (Suisse)
  • Charleroi (Bel­gique)

EXPÉRIENCE PILOTE

Parcours de visite Dans les pas du lion et du géant Sletto

LE PARCOURS DE VISITE EN QUELQUES MOTS

Inti­t­ulé Dans les pas du lion et du géant Slet­to, le par­cours est un clin d’œil au lion, emblème de Séle­stat et à Slet­to, géant fon­da­teur légendaire de la Ville.

Le par­cours de vis­ite se veut ludique. Il est matéri­al­isé au sol par une sig­nalé­tique spé­ci­fique. Quelques 500 flèch­es scel­lées au sol jalon­nent le par­cours et guident les vis­i­teurs à tra­vers la ville. Ces derniers sont ain­si guidés de site en site. Chaque étape est bal­isée par une grande plaque en bronze numérotée ancrée dans le sol.

Il faut compter 2 heures pour décou­vrir l’ensem­ble des 24 étapes du par­cours. Il est pos­si­ble de pren­dre un rac­cour­ci par la rue des Cheva­liers en suiv­ant les clous fixés au sol.

UNE BROCHURE COMPLÈTE DE PRÉSENTATION DU PARCOURS

Pour accom­pa­g­n­er le vis­i­teur dans sa décou­verte de la ville, une brochure peut être retirée gra­tu­ite­ment à l’of­fice de tourisme. Cha­cune des 24 étapes du par­cours fait l’ob­jet d’une présen­ta­tion détail­lée agré­men­tée de pho­tos, d’anec­dotes his­toriques et de détails insolites.
La brochure existe en alle­mand et en anglais.

AVENTURE AUDIOGUIDE : LES PÉRÉGRINATIONS DU GÉANT SLETTO

Les vis­i­teurs les plus curieux sont invités à se laiss­er entraîn­er dans les pen­sées d’un mys­térieux archiviste. Pour suiv­re cette aven­ture audio­gu­idée quelque peu loufoque, il faut se ren­dre au quai des Tan­neurs (étape 13) muni d’un smart­phone grâce auquel le vis­i­teur télécharge le fichi­er audio. Un lecteur MP3 peut égale­ment être prêté gra­tu­ite­ment (con­tre cau­tion) à l’of­fice de tourisme.

RALLYE PATRIMOINE : LE GÉANT SLETTO ET SON LION MÈNENT L’ENQUÊTE

Un ral­lye a été dévelop­pé sur l’ensem­ble du par­cours. A chaque étape, le vis­i­teurs doit répon­dre à une ques­tion. Pour cela, il doit soit faire preuve d’ob­ser­va­tion, soit chercher la réponse dans la brochure du par­cours. Un tirage au sort par­mi les bonnes réponse est organ­isé tous les deux mois avec des cadeaux à la clé.