Une nou­velle étape a été enga­gée par les par­te­naires de cet accord, à tra­vers la réa­li­sa­tion des 2èmes ren­contres orga­ni­sées à Biarritz. Le Conseil géné­ral des Pyrénées Atlantiques, la Ville de Biarritz et la Ville de Pau ont donc accueilli cette mani­fes­ta­tion du 12 au 14 novembre 2012, avec l’appui du Ministère argen­tin des Relations Extérieures et du Culte, l’ambassade de la République Argentine en France, le Ministère des Affaires Étrangères, Cités Unies France, des asso­cia­tions natio­nales d’élus locaux (ARF, ADF, AMF), la Région Aquitaine et l’Institut des Amériques.

 

Ces ren­contres ont per­mis de dres­ser un bilan des prin­ci­paux thèmes de coopé­ra­tion en cours et de fixer les pers­pec­tives afin de ren­for­cer les liens entre les col­lec­ti­vi­tés par­te­naires, béné­fiques à leurs ter­ri­toires et à leurs popu­la­tions. Des nou­veaux enga­ge­ments et de nou­veaux par­te­na­riats ont été mis place.

 

Georges LABAZÉE, Président du Conseil géné­ral des Pyrénées-Atlantiques, Aldo FERRER, Ambassadeur de la République d’Argentine en France, Jean-Pierre ASVAZADOURIAN, Ambassadeur de France en Argentine, Jean-Michel DESPAX, Délégué du Ministère des Affaires Étrangères et Pierre-Marie BLANQUET, Vice-pré­sident du groupe Argentine à Cités Unies France, ont rati­fié la Déclaration finale des Assises fran­co-argen­tines mer­cre­di 14 novembre à 12h au Parlement de Navarre à Pau.

 

Une conven­tion de coopé­ra­tion entre le Conseil géné­ral, le Parc National des Pyrénées et la Province de Misiones a été offi­ciel­le­ment signée ; elle mobi­li­se­ra dès 2013, avec le sou­tien tech­nique et finan­cier du Ministère des Affaires Étrangères, les par­te­naires et acteurs pour des actions concrètes de co-déve­lop­pe­ment au ser­vice des popu­la­tions des deux ter­ri­toires.

 

Ces ren­contres ont mon­tré l’importance de déve­lop­per des pro­jets de poli­tiques ter­ri­to­riales, de tra­vailler de manière décloi­son­née et trans­ver­sale, de pen­ser glo­bal en agis­sant au niveau local en fai­sant tra­vailler ensemble les acteurs du ter­ri­toire. Les axes de tra­vail qui sont res­sor­tis des débats sont le capi­tal ter­ri­to­rial, les espaces natu­rels pro­té­gés, le défi de la pêche, la coopé­ra­tion autour des labels et de l’agriculture, le tou­risme et les poli­tiques cultu­relles.

 

Sites & Cités remar­quables a par­ti­ci­pé à ces ren­contres et s’est mise à dis­po­si­tion des par­ti­ci­pants le mar­di 13 novembre lors des ren­contres entre acteurs des ter­ri­toires fran­çais et argen­tins. À cette occa­sion, l’association a pu ren­trer en contact avec la muni­ci­pa­li­té de Salta, par la per­sonne du repré­sen­tant du Gouvernement Provincial de Salta. Il a pré­sen­té à l’association deux pro­jets autour du patri­moine : le pre­mier sur la res­tau­ra­tion du patri­moine his­to­rique et cultu­rel : res­tau­ra­tion de pièces de fer­ron­ne­rie d’art Français, orne­ment, sculp­ture, sta­tut (en rela­tion avec la pré­sence fran­çaise en argen­tine). Le second sur l’extension du plan de ges­tion du patri­moine sur l’intercommunalité, qui com­prend 4 com­munes autour de Salta. Un plan de ges­tion du patri­moine a déjà été réa­li­sé sur le centre his­to­rique de la ville de Salta.