LES EXPERTS

jessica-bideran

Jessica de BIDERAN, docteure en histoire de l'art et experte en valorisation numérique des patrimoines

Ingénieure de recherche à l’université Bordeaux Montaigne, Jessica de Bideran coordonne plusieurs programmes de recherche où il est question de numérisation et de valorisation numérique des patrimoines (monumental documentaire, etc.). Dans le cadre d’une mission confiée par la DRAC Nouvelle-Aquitaine, elle a mené avec l’Association une enquête sur les usages des ressources numériques dans les Villes et Pays d’art et d’histoire d’Aquitaine. Les résultats ont démontré un faible recours aux outils numériques de la part des animateurs, non seulement par méconnaissance des possibilités offertes par l’informatique, mais aussi et surtout par l’absence de fonds numérisés directement exploitables. Jessica de Bideran a contribué à la rédaction du Guide Valorisation numérique des patrimoines publié par Sites & Cités en mars 2016, afin de faciliter les échanges entre les médiateurs et les concepteurs d’outils numériques.

Elisabeth BLANC, architecte DPLG, urbaniste exerçant à titre libéral, en association avec Daniel Duché dans les domaines de la réhabilitation, des équipements publics, de l’urbanisme dans les espaces protégés et la mise en œuvre de la politique de requalification des centres historiques.

Architecte conseil auprès de collectivités dont Dieppe pendant 10 ans, Elisabeth Blanc a participé pour différents ministères et l’Unesco à des colloques et missions d’expertise et de conseil en France et à l’étranger.

Dans le domaine de la protection et mise en valeur de quartiers historiques, dont certains paupérisés, elle a réalisé, en association avec Daniel Duché, une quinzaine de PSMV dont, entre autres, Paris le Marais, Tours, Metz, Nancy, Lille et une quarantaine de ZPPAUP/AVAP dont, par exemple, le marché aux Puces de Saint-Ouen, la ville parc du Vésinet, les quartiers de la bonneterie à Troyes, Orléans, Chinon, Fort-de-France.

Elisabeth Blanc travaille depuis plusieurs années avec l’AVPAH et Sites patrimoniaux sur l’articulation entre les procédures, les  outils d’aménagement et les politiques territoriales croisées à mettre en œuvre pour reconquérir des tissus architecturalement dégradés.

Elle a été membre de la Commission supérieure des monuments historiques, section abords de 2005 à 2017.

Daniel DUCHÉ, architecte du patrimoine, urbaniste ENPC, exerçant à titre libéral en association avec Elisabeth Blanc, a réalisé des projets d’architecture et d’aménagements d’espaces publics.

Enseignant dans les disciplines de l’urbanisme en centres historiques et de l’architecture traditionnelle dans 3 écoles d’architecture, il a été professeur associé, pilote du champ  « Ville et Territoire » à l’Ecole de Chaillot.

Il s’est spécialisé dans les études urbaines, mise en place de la politique de protection et mise en valeur des centres historiques. Avec Elisabeth Blanc, ils ont réalisé une quinzaine de PSMV et une quarantaine de ZPPAUP/AVAP ainsi que des expertises et missions de conseils en France et à l’étranger (pour l’Unesco par exemple).

Formateur pour le ministère de la culture, architecte conseil d’une confédération d’artisans (CAPEB) et de plusieurs collectivités (dont Rennes pendant 17 ans), Daniel Duché a participé à de nombreux colloques en France et à l’international. Membre de la CNSS pendant 15 ans, (2002-2017) il est Chevalier dans l’Ordre des Arts et Lettres.

Nancy BOUCHÉ, experte, inspectrice générale de l'équipement honoraire, présidente honoraire du Pôle national de Lutte contre l’Habitat Indigne.

Membre pendant 30 ans de la Commission nationale des secteurs sauvegardés, secretaire generale puis vice-presidente d’ICOMOS-France, Nancy Bouché est une spécialiste du patrimoine urbain et de l’habitat indigne.
Elle a acquis une experience internationale  d’expert sur ces questions en République Tcheque, en Bulgarie, en Tunisie et au Bresil. A fait des expertises pour le compte du Conseil de l’Europe.
Elle exerce aujourd’hui sur les questions de patrimoine urbain en Metropole et Outre-Mer une expertise aupres des services de l’Etat et des collectivités territoriales et assure de nombreuses actions de formation.

Nancy Bouché développe et enrichit notre base documentaire sur le sujet. Elle intervient lors de nos travaux sur le PNRQAD et les évolutions législatives.

Antoine BRUGUEROLLE, architecte du patrimoine et directeur d’une agence d’architecte à Nîmes

Antoine Bruguerolle est spécialisé dans la restauration des édifices et des sites d’intérêt patrimonial. Diplômé de l’école de Chaillot « Connaissance et conservation des monuments anciens », il est membre de la Commission Régionale du Patrimoine et des Sites Languedoc-Roussillon et d’ICOMOS, consultant pour le Conseil de l’Europe mais également expert auprès de l’Unesco.

Il réalise principalement des études de mise en valeur de sites et de monuments, mais aussi de paysage, d’urbanisme et d’aménagement portant sur des sites, des ensembles urbains et des paysages historiques et assure la fonction de maître d’œuvre, aussi bien publique que privée. Il apporte son expertise lors de missions internationales mises en place par Sites & Cités remarquables.

Julien BURGHOLZER, ingénieur-architecte, responsable du groupe Bâtiment du Cerema Est, expert sur « Quartiers anciens durables »

Julien BURGHOLZER est spécialisé dans la problématique de réhabilitation durable du bâti ancien, depuis plus de 10 ans. Il a piloté différents projets (études, guides, assistances à maîtrise d’ouvrage, travaux de normalisation) en partenariat avec Sites et Cités Remarquables de France ou d’autres structures telles que le Ministère de la Transition écologique, le Ministère de la Culture, l’association Maisons Paysannes de France, notamment :
– Centre de ressources pour la réhabilitation responsable du bâti ancien (projet CREBA – en cours),
– Norme européenne « Energy efficiency of Hitoric buildings »,
– Guide pour la réalisation d’un audit énergétique et architectural d’un centre ancien
– Etude « Habitat Ancien en Alsace – Energie & Patrimoine »
– Fiches conseils « ATHEBA »
– Etude « HYGROBA »
– Etude « BATAN »

La plupart de ces travaux sont disponibles à cette adresse.

Jean-Louis COUTAREL, Architecte

Maître de conférence à l’École Nationale Supérieur d’Architecture de Clermont-Ferrand, Collaborateur au Commissariat général à l’égalité des territoires, ancien chargé de mission Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers Cluny sur la rénovation énergétique du bâti ancien, chargé de recherches pour la chaire partenariale « Habitat du futur » des ENSA de la région AuRA et Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau.

Anime la politique centres-bourgs et réseau de villes du Massif central, contributeur sur le sujet revitalisation commerciale des centres villes.

cruchon

Jacky CRUCHON, ancien directeur du service urbanisme de la Ville de Bayonne

Consultant urbanisme et patrimoine, il accompagne l’Association sur les aspects juridiques, techniques, financiers et législatifs des secteurs protégés.

gabriel-david-capeb

Gabriel François DAVID, architecte, ancien chargé de mission à la CAPEB, président de Terres d’Architecture (Pays de la Loire)

Le patrimoine classé mais aussi inscrit, de proximité ou vernaculaire est un atout majeur pour le dynamisme de nos territoires et par leur attrait touristique allant de pair avec une qualité de vie inégalable.

Pour autant, des tensions, des enjeux forts, concernent le patrimoine :

Quelles expertises, quels maitres d’ouvrage, quels maitres d’œuvre, quelles entreprises, quels artisans répondent aux compétences et organisations requises ?

Quels marchés, quelle capacité à transmettre les savoir, savoir-faire, savoir être, sensibilité, restent liés au patrimoine ?

Quelles règles et réglementations adaptées au bâti ancien à adopter, quelle fiscalité favorable gage d’investissements pérennes pour laquelle militer ?

Quel régime juridique et quelle assurabilité des travaux réalisés en conformité avec les règles de l’art ?

Quelles techniques, procédés, matériaux, au besoin en circuits courts, mobilisés pour respecter le bâti ancien et ne pas compromettre son évolution ?

Quel confort et quelle accessibilité adaptés à ce bâti ancien ?

Quel engagement avoir dans les associations en charge de suivre la mise en place des périmètres de protection et autres plan ou périmètres de sauvegarde ?

Quelles passerelles à créer, animer, entre chercheurs, « sachants » et praticiens, « experts » dans leur domaine ?

Comment une association peut-elle relayer sui nécessaire une organisation professionnelle afin de faire entendre la voix des très petites entreprises et favoriser leur apport d’expertise et quels messages passer auprès des artisans avec les acteurs locaux pour une restauration et réhabilitation respectueuses de la doctrine patrimoniale ?

Quels documents, quelles animations et formations, initiales ou continues, quels diplômes, créer, faire évoluer afin de renforcer les compétences et les connaissances des typologies locales du bâti ancien, des savoir-faire éprouvés, en renforçant ou redressant les connaissances acquises de l’expérience et par autodidactie, par des partenariats avec les partenaires du patrimoine tels que Sites et Cités Remarquables et les organismes de formation y compris universitaires ?

Tous ces éléments qui ont été au cœur de l’action menée pendant plus de trente-deux ans, au niveau régional (Pays de la Loire) puis au plan national, par Gabriel François DAVID, diplômé d’architecture, chargé de mission formation au sein de la CAPEB et depuis peu par une action associative au sein de Terres d’Architecture (président) , d’Estuarium (trésorier)  et Château Essor Blinois / Centre de la Fresque de Blain (44) (secrétaire).

lorenzo-diez

Lorenzo DIEZ, architecte-urbaniste en chef de l’État, expert en innovation patrimoniale, directeur de l’Ecole d'architecture de Nancy

Ancien ABF, Lorenzo Diez est chercheur associé au LHAC, laboratoire d’architecture à Nancy et enseignant à l’École de Chaillot (Cité de l’architecture et du patrimoine, Paris). Spécialisé dans le domaine de l’innovation patrimoniale et des politiques urbaines, il coordonne les enseignements sur les sites patrimoniaux remarquables à l’École de Chaillot. En tant qu’expert, il accompagne plusieurs collectivités dans l’élaboration de projet stratégique innovant de développement urbain et économique basés sur le patrimoine, notamment dans le cadre des actions « Centres bourgs » ou « Cœur de villes ».

Il accompagne par ailleurs l’Association sur l’étude et l’évolution des centres anciens en organisant, notamment, des ateliers d’innovation patrimoniale dans les villes et pays du Grand Est ainsi qu’en région Bourgogne-Franche-Comté.  Chaque année, sous sa direction, les étudiants de l’école de Chaillot (Cité de l’architecture et du patrimoine, Paris) mènent des études urbaines patrimoniales approfondies sur des villes du réseau.

Lorenzo DIEZ a mis en place, avec les acteurs de la filière du Grand Est, l’initiative d’excellence Région Architecture, dynamique pionnière et unique en France. Le Livre Blanc de Région Architecte, véritable projet stratégique qui vise à faire de l’architecture et du patrimoine un levier d’attractivité et de développement économique, social et culturel régional est téléchargeable sur www.regionarchitecture.eu

Jean-Marc GARY, thermicien et ingénieur conseil en rénovation thermique du bâtiment ancien et développement durable de secteurs protégés

Il accompagne l’Association sur les quartiers anciens durables. Il a notamment participé à la rénovation thermique de 300 immeubles classés, anciens, analyse développement durable AVAP et PSMV de Bordeaux, Sète, Aigues Mortes, Nerac, Moissac, Pau, St léonard de Noblat, etc. Il est formateur à l’école d’Avignon pour les ABF, les architectes du patrimoine et les artisans, à la Chambre des Métiers, à la CAPEB et au CAUE. Jean-Marc Gary est également formateur pour les ingénieurs des bâtiments d’Anglet et conférencier au ministère du logement, à l’école d’architecture de Toulouse et à l’école des arts et métier de Cluny. Il a été adjoint au maire d’Orthez chargé de l’Urbanisme et du Patrimoine de 1991 à 2001.

christian-gensbeitel

Christian GENSBEITEL, maître de conférences à l’université Bordeaux Montaigne, co-responsable du Master Professionnel Patrimoine et musées

Ancien animateur de l’architecture et du patrimoine de Montpellier puis de Saintes, il a été chargé par le ministère de la Culture et de la Communication des modules de formation initiale et continue des guides conférencier agréés par le Ministère de la Culture. Spécialiste de l’art médiéval, il a participé à de nombreux projets de valorisation des patrimoines en Poitou-Charentes. Les étudiants du Master Patrimoine et Musées dont il est l’un des fondateurs, participent régulièrement aux journées aux actions et aux études menées par Sites & Cités remarquables de France.

Denis GRANDJEAN, ancien maire-adjoint de Nancy

Il accompagne les travaux sur les espaces protégés à l’échelle nationale et internationale et fait partie du comité de pilotage du Concours National des entrées de villes et reconquête des franges urbaines. Ancien adjoint au Maire de Nancy,  chargé de l’urbanisme et du patrimoine, il a également été conseiller à la Communauté Urbaine du Grand Nancy  et Vice-président à l’urbanisme du SCOT Sud 54, le SCOT de France le plus étendu. Il est conseiller auprès du Délégué régional de la Fondation du patrimoine pour la Lorraine. Sur le terrain de la protection du patrimoine moderne, il préside l’Association « Archives Modernes d’Architecture Lorraine », une association régionale de sauvegarde et de mise en valeur des archives d’architecture moderne.

Il a été longtemps membre de la Commission Nationale des Secteurs Sauvegardés et de la Commission Nationale des Monuments Historiques et siège à la Commission régionale du patrimoine et des sites de Lorraine et à la commission départementale des sites.

stephanie-jacq-moreau

Stéphanie JACQ-MOREAU, avocate spécialisée dans les domaines de l’urbanisme et de la construction

Diplômée de l’université de PARIS I (DESS Urbanisme, Habitat, Travaux publics) et de l’école du barreau de Paris. Elle intervient régulièrement en tant que conseil de collectivités pour les assister dans le choix et le suivi des procédures de requalification urbaine tant au stade des études de faisabilité que de leur mise en œuvre opérationnelle.

Disposant d’une expérience particulière des procédures de traitement de l’habitat indigne, elle anime régulièrement des formations sur cette thématique et contribue à la rédaction de guides méthodologiques, outre les missions de défense en cas de contentieux.

a-delajartre

Arnaud de LAJARTRE, maître de conférences en droit public à l'Université d'Angers, enseignant-chercheur en droits de l'environnement, de l'urbanisme et du patrimoine, spécialiste de la gouvernance des espaces protégés, du paysage et du patrimoine, responsable du programme de recherche de l'ANR sur le PLU patrimonial

Arnaud de Lajartre accompagne l’Association sur les espaces protégés et les PLU.

Isabelle JOLY, architecte du patrimoine

Titulaire d’un diplôme d’architecte E.N.S.A.I.S / D.P.L.G, d’architecte du patrimoine ainsi qu’un DEA en paysage et aménagement du territoire, Isabelle Joly a fondé son agence en 1994 à Bayonne.

Son équipe intervient dans des domaines variés allant de l’urbanisme à l’aménagement intérieur, en passant par la construction neuve et la restauration d’édifices anciens, véritable spécificité de l’agence.

Elle est également enseignante vacataire à l’Institut Supérieur Aquitain du Batiment et des Travaux Publics depuis 2009.

Elle apporte son expertise pour l’Association en matière d’urbanisme, d’urbanisme patrimonial mais aussi de paysage dans le cadre de journées techniques en France mais aussi de missions internationales, notamment en Albanie, où elle a largement participé aux ateliers « urbanisme patrimonial » d’Elbasan.

Katia KUKAWKA, directrice-adjointe du Musée d’Aquitaine et ancienne conservatrice au musée des cultures guyanaises

Elle a accompagné et conseillé l’Association sur les orientations à donner aux travaux sur les Outre-Mer. Elle intervient également lors d’accueil de délégations étrangères sur les questions liées aux politiques des publics dans les musées.

www.musee-aquitaine-bordeaux.fr

Jean LEMOINE, architecte du patrimoine

Il conseille Sites & Cités sur les secteurs protégés et le paysage.

Dominique MASSON, inspecteur général des patrimoines honoraire. Ancien chef du bureau de la protection et de la gestion des espaces à la direction générale des patrimoines Ministère de la Culture

Architecte de formation, Dominique Masson a développé son activité professionnelle dans la fonction publique d’État avec, pour constante ligne de conduite, la promotion de la qualité urbaine, paysagère, architecturale et de l’aménagement.

Aujourd’hui en position de retraite, il a progressivement étendu pendant son activité, son champ de responsabilité :

  • d’abord en DDE des Yvelines où il avait pour mission l’élaboration des POS et des SDAU,
  • ensuite, en tant qu’inspecteur régional des sites à la DRAE d’Île de France, pour la mise
    en œuvre de la protection des sites au titre de la loi du 2 mai 1930,
  • enfin, en administration centrale du ministère de l’équipement, puis du ministère de la culture,
    • en tant que, successivement, chef du bureau « des secteurs sauvegardés », puis « de la protection des espaces » (ajoutant les ZPPAUP/AVAP et les abords des monuments historiques) et enfin « de la protection et de la gestion des espaces » incluant le suivi central des biens français inscrits sur la liste du patrimoine mondial,
    • en dernier poste, en tant qu’inspecteur général des patrimoines à la direction générale des patrimoine au sein du collège « architecture et espaces protégés ».

De cet exercice professionnel élargi, il tire une connaissance approfondie de la mise en œuvre et de l’application croisées des législations du patrimoine, de l’urbanisme et de l’environnement.

Outre sa contribution à la mise au point de nombreux textes (lois, décrets, circulaires) , il a développé une constante et croissante activité de formation auprès des services déconcentrés de l’État et des collectivités territoriales et dispose aujourd’hui d’une solide expérience pédagogique.

Richard MOYAERT, avocat fiscaliste, outils fiscaux pour le logement

Valéry PATIN, expert en économie et gestion touristique du patrimoine.

Il a travaillé sur de grands sites culturels dans plus de 20 pays.

pitoun

Jean-Michel PITOUN, opérateur immobilier

À Bayonne, il fait notamment élaborer en 1988, puis réaliser, en étroit partenariat avec la Ville de Bayonne un projet de réhabilitation, globale dans le Secteur Sauvegardé, comprenant la réalisation du 1er grand curetage (démolition de bâti et création d’une cour intérieure) .

C’est aussi l’occasion de la création de la 1ere AFUL (association foncière urbaine libre) à Bayonne et le 1er montage financier à levier fiscal Malraux. Il participe au montage et à la réalisation de la plupart des opérations de réhabilitation/requalification que connaitra Bayonne dans les années 90/2000 y compris la réhabilitation de l’ilot Pannecau à Bayonne qui est  l’une des toutes premières opérations Malraux d’initiative publique sur le plan national .

Il crée également une petite structure d’administration d’immeuble apte à gérer les logements produits et très souvent conventionnés avec l’ANAH. À partir de 2005, il se partage entre Bayonne et Bordeaux ou il interviendra à plusieurs reprises en partenariat avec la SEM In Cité.

planchet

Pascal PLANCHET, professeur agrégé de droit public à l’université Lumière Lyon II

Membre de la CRPS Auvergne Rhône-Alpes et de la Section recours contre les avis des ABF de cette CRPS. Auteur de nombreux ouvrages et articles dans les domaines de la protection du patrimoine culturel (écrits concernant les monuments historiques, les secteurs sauvegardés, les AVAP, le PLU patrimonial), du droit de l’urbanisme (co-auteur notamment du dictionnaire pratique du droit de l’urbanisme aux éditions du Moniteur, 2013) et du droit de l’environnement (ouvrage récent du 15 avril 2015 : Mémento du Droit de l’environnement publié chez Dalloz).

Jean-Pierre THIBAULT, Inspecteur général au Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable

Après sa scolarité à l’ENA (1981-83) et un poste au service des monuments historiques de la Ville de Paris, Jean-Pierre THIBAULT découvre le paysage à l’occasion de son passage à la sous-direction en charge des sites classés, au Ministère de l’Equipement (1988-91). Depuis cette date, dans ses affectations successives, notamment en services déconcentrés (DDE, DIREN, puis DREAL), le paysage constitue le fil directeur de son action dans le service public, comme dans le cadre associatif (Conseil International des monuments et des sites ICOMOS). Inspecteur Général en mars 2014, il est par ailleurs membre du collectif « paysage de l’après-pétrole » récemment créé pour promouvoir le lien entre approche paysagère et transition énergétique.

 

Viaud

Céline VIAUD, architecte du patrimoine, diplômée de l’Ecole d’Architecture de Nantes et de l’Ecole de Chaillot.

Elle intervient dans des études patrimoniales depuis 2003 au sein de l’agence d’urbanisme nantaise AUP pour laquelle elle dirige aujourd’hui le pôle Patrimoine. Spécialiste en matière de stratégie réglementaire, elle réalise des missions d’études et de conseil pour les collectivités (Poitiers, La Rochelle, Rennes, Angers,…) et élabore les documents d’urbanisme patrimonial depuis la définition d’une politique urbaine jusqu’au contenu réglementaire. Après avoir récemment achevé la révision du PSMV de Nantes, elle mène actuellement avec son équipe les études des PSMV de Rochefort et de Guérande.

Elle intervient ponctuellement pour Sites & Cités en présentant le travail mené sur les secteurs protégés et participe au groupe de travail sur les passerelles entre diagnostic de PSMV (ou PVAP) et Inventaire.

Philippe ZAVOLI, maître de conférences Université de Pau et des pays de l'Adour, spécialiste du droit de la publicité, affichages, enseignes