Monts et barrages

Le Pays Monts et Bar­rages, ter­ri­toire de 34 com­munes occu­pant le sud-est du départe­ment de la Haute-Vienne, con­stitue un espace de tran­si­tion entre Limo­ges, cap­i­tale régionale, et la Mon­tagne limousine. 

Photos
Plan de situation
Contacts
Ressources

[ gap=“35”][vc_column width=“1/6” offset=“vc_col-lg‑3”][vc_text_separator title=“Contacts” color=“green” border_width=“3”][vc_column_text]Prési­dent du PETR du Pays Monts et Barrages :
Sébastien MOREAU
PETR du Pays Monts et Barrages
Mai­son de Pays – Le Château
87460 BUJALEUF
Tél : 05 55 69 57 60
paysmontsetbarrages@gmail.com
www.paysmontsetbarrages.fr
www.pahmontsetbarrages.fr
Élu référent :
Sébastien MOREAU, Prési­dent du PETR du Pays Monts et Barrages
presidencemb@gmail.com
Pro­fes­sion­nel référent :
Guil­laume MARTIN, Ani­ma­teur de l’Architecture et du Patrimoine
animationpahmb@gmail.com

Pas de ressources actuelle­ment.

L’histoire en bref

Struc­turé par les val­lées prin­ci­pales de la Vienne, de la Maulde et de la Com­bade, il s’organise autour des 3 anciens chefs-lieux de can­tons que sont Saint-Léonard de Noblat, Eymoutiers et Châteauneuf-la-Forêt, prin­ci­paux cen­tres urbains autour desquels s’égrènent de nom­breux bourgs et vil­lages. Le car­ac­tère rur­al de ce ter­ri­toire a per­mis une bonne con­ser­va­tion de ses divers pat­ri­moines, des grands mon­u­ments des villes comme les col­lé­giales d’Eymoutiers et de Saint-Léonard de Noblat aux églis­es plus mod­estes des com­munes rurales, en pas­sant par un impor­tant pat­ri­moine bâti dif­fus à l’échelle de l’ensemble du Pays (fours à pain, pat­ri­moine lié à l’eau comme moulins, bonnes fontaines, murets en pierre sèche, fer­mes et habi­tat rur­al…). Au-delà des bâti­ments et des cen­tres urbains, le paysage est aus­si un élé­ment clef du ter­ri­toire dont il racon­te l’histoire à sa manière : bocages dom­i­nant à l’ouest, l’est étant le ter­rain des lan­des préservées et de quelques tour­bières, le tout entouré de vastes forêts et ponc­tué de nom­breux lacs et bar­rages témoignant de l’évolution des pra­tiques agraires et de l’utilisation des ressources naturelles de tout temps.

Politique patrimoniale, labels, procédures et outils

Le Pays d’art et d’histoire de Monts et Bar­rages est le pre­mier à avoir reçu le label en Lim­ou­sin, en 1999. Sa can­di­da­ture tenait à la volon­té des élus de val­oris­er les ressources pat­ri­mo­ni­ales et touris­tiques de leur ter­ri­toire, faisant ain­si du Pays d’art et d’histoire un levi­er du développe­ment local via la médi­a­tion du patrimoine.

Outils de protection ou de gestion du patrimoine

Depuis 2008, Saint-Léonard de Noblat béné­fi­cie d’un Secteur Sauve­g­ardé de 22,5 ha, le seul du Lim­ou­sin : le Plan de Sauve­g­arde et de Mise en Valeur (PSMV) est en cours. Cette com­mune fai­sait égale­ment l’objet d’une ZPPAU (Zone de Pro­tec­tion du Pat­ri­moine Archi­tec­tur­al et Urbain) 1991 (375 ha), comme la com­mune d’Eymoutiers (depuis 1996 : 117 ha) : ces ZPPAU sont actuelle­ment en révi­sion (trans­for­ma­tion en AVAP).

OUTILS OPÉRATIONNELS

Le Pays a fait l’objet de plusieurs OPAH dont les périmètres d’intervention variaient :
  • 1ère OPAH à Saint-Léonard de Noblat puis Eymoutiers de 1993 à 1995.
  • 2ème OPAH sur les com­munes du Pays inté­grées au périmètre du Parc Naturel Région­al (PNR) de Mill­e­vach­es en Lim­ou­sin de 1997 à 1999.
  • 3ème OPAH sur les com­munes du Pays hors périmètre du PNR de 2000 à 2004.
OPAHRR (OPAH de Revi­tal­i­sa­tion Rurale) pour l’ensemble du ter­ri­toire du Pays Monts et Bar­rages de 2006 à 2010. Le bilan de l’ensemble de ces OPAH, ayant per­mis le finance­ment de travaux sur plus de 330 façades d’édifices antérieurs à 1945, s’avère extrême­ment posi­tif. Ain­si, les amélio­ra­tions de l’habitat sont claire­ment vis­i­bles dans les bourgs faisant l’objet des vis­ites du Pays d’art et d’histoire.
  • Le Pays a porté un PIG entre 2012 et le 1er semes­tre 2015.
Dans le cadre du PTH 3e généra­tion (inclus dans le PIG), plusieurs actions con­cer­naient l’efficacité énergé­tique sous l’indication glob­ale de « Lutte con­tre la pré­car­ité énergé­tique », avec pour cible : l’amélioration de la per­for­mance énergé­tique des loge­ments et travaux de maîtrise de l’énergie dans des loge­ments locat­ifs exis­tants ou vacants depuis moins d’un an pour le secteur privé ; et les travaux d’économie d’énergie sur les loge­ments locat­ifs soci­aux exis­tants pour le secteur public.

INVENTAIRES

  • Inven­taire du bâti rur­al du can­ton de Châteauneuf-la-Forêt (2003, inven­taire pho­tographique) par les guides-con­férenciers du Pays d’art et d’histoire. L’objectif était d’accroître la con­nais­sance du pat­ri­moine bâti, un des thèmes clefs du Pays d’art et d’histoire de Monts et Bar­rages en Lim­ou­sin. Val­ori­sa­tion de cette étude par l’exposition « Regards, paysage et bâti en Lim­ou­sin, can­ton de Châteauneuf-la-Forêt », expo­si­tion gra­tu­ite et itinérante qui a été accueil­lie, de 2004 à 2005, à Fel­letin (Creuse), sur le Pays Monts et Bar­rages à Saint-Méard, Cheis­soux, La Croisille-sur-Bri­ance et Châteauneuf-la-Forêt, mais aus­si à Limo­ges à la Bib­lio­thèque Fran­coph­o­ne Mul­ti­mé­dia, au Con­seil Région­al du Lim­ou­sin ou encore au Salon de l’habitat…
  • Inven­taire des édi­fices religieux à l’échelle du Pays Monts et Bar­rages (2009) par Julie Grèze, étu­di­ante en Mas­ter I Val­ori­sa­tion du Pat­ri­moine et Développe­ment ter­ri­to­r­i­al (Uni­ver­sité de Limo­ges) lors d’un stage de 4 mois. Résul­tat : 110 édi­fices religieux retrou­vés (men­tions…) ; 41 édi­fices encore vis­i­bles (même si cer­tains sont ruinés) : cha­cun a fait l’objet d’une fiche d’inventaire ori­en­tée sur la descrip­tion archi­tec­turale détail­lée et une syn­thèse des car­ac­téris­tiques archi­tec­turales de ces édi­fices à l’échelle du Pays Monts et Bar­rages a fait l’objet d’un mémoire. La val­ori­sa­tion de cette étude par un livret « Lais­sez-vous con­ter l’architecture religieuse au Pays Monts et Bar­rages », pou­vant inclure une propo­si­tion de cir­cuit, est prévue à moyenne échéance. Les don­nées recueil­lies sur ces édi­fices religieux, retra­vail­lées pour une médi­a­tion effi­cace envers le grand pub­lic, ont abouti à la réal­i­sa­tion de pan­neaux expli­cat­ifs instal­lés dans cer­taines églis­es depuis 2014 (Saint-Léonard de Noblat, Eymoutiers, Linards, La Croisille-sur-Bri­ance, Cheis­soux, Ned­de, Sauvi­at-sur-Vige – d’autres sont en cours de pré­pa­ra­tion). Ces don­nées pour­ront égale­ment faire l’objet de paru­tions régulières sur inter­net via le site inter­net du Pays ou encore la page Face­book du Pays d’art et d’histoire.
  • Inven­taire des cimetières du Pays Monts et Bar­rages axé sur les plaques en porce­laine orne­men­tales (2010 à 2013) par l’équipe du Pays d’art et d’histoire. Le but est d’appréhender dans le détail ce pat­ri­moine sou­vent mécon­nu. Val­ori­sa­tion de cette étude par une vis­ite guidée opéra­tionnelle à l’été 2011 dans le cadre des ani­ma­tions esti­vales du Pays d’art et d’histoire. D’autres val­ori­sa­tions sont pos­si­bles au-delà, en inscrivant cette vis­ite dans le cat­a­logue des presta­tions du Pays d’art pour les groupes tout au long de l’année, mais aus­si en inté­grant régulière­ment cer­taines don­nées de cette étude sur le site inter­net du Pays ou sur la page Face­book du Pays d’art et d’histoire afin d’accroître la médi­a­tion sur ce pat­ri­moine sin­guli­er et représen­tatif de l’activité porce­lainière iden­ti­taire à l’échelle de la Haute-Vienne.
  • Inven­taire des Mon­u­ments aux Morts du Pays Monts et Bar­rages (2013–2014) par l’équipe du Pays d’art et d’histoire, en pré­pa­ra­tion de la val­ori­sa­tion du pat­ri­moine liée au Cen­te­naire de la Pre­mière Guerre mon­di­ale entre 2014 et 2018. En parte­nar­i­at avec l’ONAC-VG (don­nées transmises).
  • Inven­taire des croix du Pays Monts et Bar­rages (2010) par Sébastien Pey­rout et Cédric Biard, étu­di­ants en Licence III Val­ori­sa­tion du Pat­ri­moine et Développe­ment ter­ri­to­r­i­al (Uni­ver­sité de Limo­ges) lors de leur stage de fin d’année.
  • Inven­taire des bonnes fontaines du Pays Monts et Bar­rages (2011) par Nor­ma Coiffe, étu­di­ante en Mas­ter II Métiers du Pat­ri­moine Mon­u­men­tal et Mobili­er (Uni­ver­sité de Bor­deaux) lors d’un stage de 6 mois.
  • Inven­taire des espaces naturels du Pays Monts et Bar­rages (2012) par Mar­i­on Rose, étu­di­ante en Mas­ter II Val­ori­sa­tion du Pat­ri­moine et Développe­ment ter­ri­to­r­i­al (Uni­ver­sité de Limo­ges) lors d’un stage de 6 mois.
  • Inven­taire du pat­ri­moine de l’eau du Pays Monts et Bar­rages (2012) par Aurore Marie, étu­di­ante en Mas­ter II Val­ori­sa­tion du Pat­ri­moine et Développe­ment ter­ri­to­r­i­al (Uni­ver­sité de Limo­ges) lors d’un stage de 6 mois.
  • Col­lecte de doc­u­ments d’archives liés à la Guerre de 14–18 (2013 – tou­jours en cours) par l’équipe du Pays d’art et d’histoire et Julie Lardy, étu­di­ante en Mas­ter I et II Val­ori­sa­tion du Pat­ri­moine et Développe­ment ter­ri­to­r­i­al (Uni­ver­sité de Limo­ges) lors de deux stages de 4 et 6 mois en 2013 et 2014. Objec­tif : ali­menter l’exposition « 14–18, Pous­sières de guerre » cir­cu­lant entre 2014 et 2018 sur le Pays Monts et Bar­rages et au-delà, deux livrets-décou­verte (cat­a­logue de l’exposition pour pub­lic adulte et livret pour les 6–12 ans), des vis­ites-guidées (de l’exposition ou de bourgs liés au thème de 14–18h) et ate­liers pour les 6–12 ans, un pro­jet de pub­li­ca­tion de car­nets de guerre rédigés par des sol­dats du ter­ri­toire et encore jamais édités… Pro­jet en cours.

PUBLICATIONS

Le Ser­vice Édu­catif du Pah de Monts et Bar­rages en Lim­ou­sin a réal­isé 4 livrets à des­ti­na­tion du jeune pub­lic entre 6 et 12 ans, regroupant des infor­ma­tions sur le type de pat­ri­moine con­cerné et des jeux en lien avec le sujet ; ils con­stituent des sup­ports utiles pour les vis­ites cor­re­spon­dantes, en par­ti­c­uli­er si les enseignants souhait­ent revenir sur cer­taines notions à l’issue de la visite. Depuis la relance du Ser­vice Édu­catif en 2006, 5 pub­li­ca­tions ont vu le jour :
  • Racon­te-moi la Tan­ner­ie Bastin à Saint-Léonard de Noblat (2007)
  • Racon­te-moi le cœur d’Eymoutiers (2008)
  • Racon­te-moi le Jardin de Jane Lim­ou­sin à Châteauneuf-la-Forêt (2009)
  • Racon­te-moi Saint-Léonard de Noblat (2010)
  • Racon­te-moi la Guerre de 14–18 (2014)
Autres pub­li­ca­tions du Pays d’art et d’histoire de Monts et Barrages :
  • Cat­a­logue d’exposition « Regards, Paysage et bâti en Lim­ou­sin, can­ton de Châteauneuf-la-Forêt » (2004).
  • Charte archi­tec­turale et paysagère (2006)
Et 4 livrets-décou­verte pour pub­lic adulte :
  • Lais­sez-vous con­ter Saint-Léonard de Noblat (2011)
  • Lais­sez-vous con­ter les espaces naturels du Pays Monts et Bar­rages (2012)
  • Lais­sez-vous con­ter le pat­ri­moine de l’eau du Pays Monts et Bar­rages (2013)
  • Lais­sez-vous con­ter 14–18, Pous­sières de guerre (2014) : cat­a­logue de l’exposition éponyme

Projets urbains

Le Pays d’art et d’histoire est asso­cié à la mise en place du Secteur Sauve­g­ardé et de l’AVAP de Saint-Léonard de Noblat, ain­si qu’à l’AVAP d’Eymoutiers, à tra­vers sa par­tic­i­pa­tion aux réu­nions et sa médi­a­tion auprès du pub­lic (réu­nions publiques, vis­ites thé­ma­tiques pour les habitants…).

Valorisation et animation de l’architecture et du patrimoine

Ani­ma­tions de décou­verte des pat­ri­moines du Pays Monts et Bar­rages : vis­ites guidées de bourgs, mon­u­ments ou sites, ran­don­nées autour du bâti rur­al et des paysages, et ate­liers péd­a­gogiques pour le jeune pub­lic sont pro­posés toute l’année aux groupes adultes et enfants sur réser­va­tion, ain­si qu’en juil­let et août aux par­ti­c­uliers en indi­vidu­els selon pro­gramme d’été vari­ant d’une année à l’autre. Pro­grammes à télécharg­er : ici, rubrique Pays d’art et d’histoire ou Actualités.

Projets

  • Nou­veaux thèmes de tra­vail avec val­ori­sa­tion à venir : chemin de fer et tramway, art con­tem­po­rain, archéolo­gie et paysage…
  • Livret-décou­verte de présen­ta­tion du Pays Monts et Bar­rages à moyen terme.

EXPÉRIENCE PILOTE

Aucune expéri­ence à affich­er pour le moment.