Contacts

Maire : Isabelle LE CALLENNEC

Hôtel de Ville
BP 70627
35506 VITRÉ cedex
Tél : 02 99 75 04 54
musees@mairie-vitre.fr
www.mairie-vitre.com

Ressources

Pas de res­sources actuel­le­ment.

En images

VITRÉ

Aux Portes de la Bretagne, aux confins de la Normandie, du Maine et de l’Anjou, Vitré en Ille-et-Vilaine, compte 17 000 habi­tants et se situe à une tren­taine de kilo­mètres de Rennes, sur la route de Paris. C’est une ville au centre d’une com­mu­nau­té d’agglomération regrou­pant 37 com­munes. 

 L’histoire en bref

Occupée dès l’époque méro­vin­gienne, Vitré devient, vers l’an Mil, une zone fron­tière défen­dant l’indépendance du duché de Bretagne face aux vel­léi­tés de conquête des rois de France et d’Angleterre. Protégée par un puis­sant châ­teau de schiste et de grès dont la construc­tion s’échelonne du XIe au XVe siècle et par une enceinte édi­fiée à par­tir de 1220, la ville se trans­forme pro­gres­si­ve­ment en une cité flo­ris­sante. On y pra­tique le com­merce des grosses toiles de chanvre écrues, dites Canevas, ser­vant à la voi­lure des navires et au condi­tion­ne­ment des mar­chan­dises. En 1473, les Vitréens enri­chis par le négoce des toiles se regroupent en une Confrérie des Marchands d’Outre-Mer expor­tant les Canevas dans le monde entier, par Saint-Malo et Nantes, en direc­tion de l’Europe du Nord, de l’Espagne et même du Nouveau Monde. A l’intérieur de la ville close, ils font édi­fier de belles demeures : mai­sons à pans de bois et hôtels par­ti­cu­liers de pierre au riche décor sculp­té. La conser­va­tion et la valo­ri­sa­tion de ce patri­moine mili­taire et civil, auquel viennent s’ajouter de nom­breux édi­fices reli­gieux du XVe au XIXe siècle, sont au cœur de la poli­tique patri­mo­niale menée par la ville.

Politique patrimoniale, label, procédures et outils

Depuis la fin des années 1960, Vitré s’est enga­gée dans une poli­tique de valo­ri­sa­tion de son patri­moine his­to­rique et archi­tec­tu­ral. Ville d’Art, elle a pro­po­sé des visites gui­dées depuis 1969 et s’est dotée d’un sec­teur sau­ve­gar­dé dès 1975.

Depuis 1999, date de l’obtention du label Ville d’Art et d’Histoire”, la Conservation du Patrimoine coor­donne les ini­tia­tives de Vitré, Ville d’Art et d’Histoire. Brochures, dépliants, affiches ou cartes pos­tales, visites ou par­cours com­men­tés, ate­liers du patri­moine sont conçus à l’attention de tous les publics pour faci­li­ter la décou­verte du patri­moine vitréen.

EQUIPEMENTS CULTURELS

Créé en 1877 par Arthur Lemoyne de la Borderie, le musée du châ­teau de Vitré, musée d’art et d’histoire de la Ville, s’est vu adjoindre le musée du châ­teau des Rochers-Sévigné, demeure bre­tonne de Madame de Sévigné.

RÉALISATIONS RÉCENTES

Le patri­moine de la ville est très riche, aus­si la Ville s’est ins­crite dans une poli­tique dyna­mique de mise en valeur à toutes les échelles depuis celle du pay­sage jusqu’à celle de l’architecture. Elle est dotée d’un sec­teur sau­ve­gar­dé à l’intérieur duquel les admi­nis­trés sont sou­te­nus finan­ciè­re­ment et tech­ni­que­ment dans les opé­ra­tions de réha­bi­li­ta­tion de leurs habi­ta­tions. Néanmoins, la Ville s’est enga­gée dans une poli­tique ambi­tieuse de mise en valeur de ses édi­fices les plus remar­quables :

  • Le prieu­ré Notre – Dame des Bénédictins : la Ville s’est enga­gée depuis plu­sieurs années dans la res­tau­ra­tion de ces bâti­ments conven­tuels, recon­ver­tis pour l’aile nord en Maison des Cultures du Monde. Sous la res­pon­sa­bi­li­té de H.CHOUINARD A.C.M.H., les tra­vaux auront consis­té en la res­tau­ra­tion inté­rieure et exté­rieure de l’édifice, en tenant compte à la fois de son his­toire et des décou­vertes au fil du chan­tier. La Ville a pour­sui­vi la res­tau­ra­tion de la façade occi­den­tale de l’aile ouest du prieu­ré.
  • Les cha­pelles du tran­sept de l’église Notre – Dame : dans la conti­nui­té de la mise en valeur de l’espace inté­rieur de cet édi­fice, il s’agit là de res­tau­rer deux cha­pelles dont les décors peints de l’une d’entre elles remontent au début du XVIIe siècle.
  • Le jar­din de l’hôtel Sévigné : la ville a accom­pa­gné la res­tau­ra­tion de cet ensemble du XVIIIe siècle, ain­si que la res­ti­tu­tion d’un jar­din au sud de l’édifice dans l’esprit des jar­dins à la fran­çaise. Il a été cepen­dant déci­dé en concer­ta­tion avec les ser­vices de l’Etat, à la fois de pré­ser­ver les ves­tiges archéo­lo­giques en sous-sol et ceux du XIXe siècle (le mur de clô­ture et la grille) comme témoi­gnage de l’histoire du bâti­ment. 

ACTUALITÉS

Laissez-vous conter Vitré La Conservation du Patrimoine vous pro­pose une tren­taine de thé­ma­tiques de visite-décou­verte. Le dépliant Laissez-vous conter Vitré, visites-décou­vertes, com­por­tant la pro­gram­ma­tion des départs et les tarifs, vous est envoyé sur simple demande télé­pho­nique ou par cour­riel.

Renseignements auprès de la Conservation du Patrimoine, Château de Vitré, BP 70627, à Vitré | Tél : 02 99 75 04 54 /​  musees@mairie-vitre.fr

EXPÉRIENCE PILOTE

Pas d’expérience pilote en cours.