LE PAYSAGE : un outil fédérateur pour construire un projet urbain et patrimonial partagé

Le paysage est une notion riche et évo­lu­tive. Il recou­vre de nom­breuses représen­ta­tions qui dif­fèrent selon nos sen­si­bil­ités, notre cul­ture, notre point de vue et notre attache­ment au ter­ri­toire. La loi Bio­di­ver­sité, pro­mul­guée en août 2016, donne une déf­i­ni­tion offi­cielle au paysage, telle qu’inscrite dans la Con­ven­tion européenne du paysage de 2000 : « le paysage désigne une par­tie de ter­ri­toire telle que perçue par les pop­u­la­tions, dont le car­ac­tère résulte de l’action de fac­teurs naturels et/ou humains et de leurs inter­re­la­tions », Arti­cle 1 de la Con­ven­tion européenne du paysage, 2000.

Cette déf­i­ni­tion révèle le rôle impor­tant que jouent les aspi­ra­tions des habi­tants dans la con­struc­tion du paysage. Et c’est parce qu’il se con­stru­it à par­tir de cette dimen­sion sociale que le paysage peut appa­raître comme un élé­ment fédéra­teur dans la con­struc­tion d’un pro­jet de territoire.

Le rôle du paysage dans la recom­po­si­tion territoriale

A l’heure où les ter­ri­toires s’élargissent et où l’intercommunalité s’affirme dans la réal­i­sa­tion des doc­u­ments de plan­i­fi­ca­tion, le paysage est un lien fort entre les ter­ri­toires, au-delà des lim­ites admin­is­tra­tives de chaque commune.

Que ce soit à l’échelle des SCOT ou aujourd’hui des PLU, l’enjeu est de per­me­t­tre la con­struc­tion d’un pro­jet com­mun entre l’ensemble des acteurs du ter­ri­toire et d’offrir un cadre de vie de qual­ité. La prise en compte du paysage dans les réflex­ions et l’élaboration des doc­u­ments d’urbanisme per­met de répon­dre à cet enjeu.

L’importance du paysage urbain pour les espaces protégés

Au-delà de sa dimen­sion glob­ale, la notion de paysage est aus­si très présente dans la ges­tion des espaces pro­tégés et des cen­tres anciens. Ils sont les véri­ta­bles sym­bol­es et mar­queurs de ce que l’on qual­i­fie comme « paysage urbain ». Alors qu’historiquement la pro­tec­tion du pat­ri­moine dans ces quartiers était réfléchie à l’échelle du bâti­ment, aujourd’hui la cohérence d’un ensem­ble urbain et la qual­ité des espaces publics sont autant d’éléments pris en compte dans les doc­u­ments de ges­tion de ces espaces patrimoniaux.

Les entrées de ville et la recon­quête des franges urbaines

Enfin, abor­der la notion de paysage pour nos villes c’est aus­si reques­tion­ner la rela­tion entre la ville et la cam­pagne et notam­ment les espaces de franges urbaines et d’entrées de villes. Ces paysages qui aujourd’hui mar­quent les portes d’entrées des cen­tres anciens, une pre­mière vit­rine des cœurs de ville, sont pour­tant dégradés et déval­orisés par des aligne­ments sans cohérence de « boîtes à chaus­sures » ou pan­neaux pub­lic­i­taires. Il est pri­mor­dial de repenser et requal­i­fi­er ces paysages afin de créer des con­ti­nu­ités de qual­ité entre la ville et la campagne.

Le paysage est ain­si un com­posant essen­tiel à la fab­rique des ter­ri­toires. Il est impor­tant d’affirmer que c’est du pat­ri­moine et qu’il con­tribue à la qual­ité de vie des habi­tants. Sites & Cités remar­quables de France rassem­ble des villes et des ter­ri­toires qui gèrent et val­orisent non seule­ment des espaces con­stru­its mais aus­si des espaces paysagers.

Le groupe de tra­vail Paysage, présidé par Jean-Paul Brin, Adjoint au maire de Pau, réu­nit depuis 2010 de nom­breux acteurs experts dans ce domaine : représen­tants de col­lec­tiv­ités, archi­tectes, urban­istes, paysag­istes, con­ser­va­teurs, médiateurs.

Soutenu par le min­istère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, ce groupe de tra­vail a pour objec­tif de favoris­er les échanges autour de la notion de paysage en croisant des expéri­ences et des pro­jets menés au sein des col­lec­tiv­ités mem­bres. Ce tra­vail se décline avec des ate­liers, journées de for­ma­tion et sémi­naires autour de divers­es thé­ma­tiques telles que la médi­a­tion et la par­tic­i­pa­tion, le paysage dans le pro­jet urbain, ou encore la requal­i­fi­ca­tion des paysages.

Dans le cadre de ce parte­nar­i­at, l’Association est mem­bre du comité de pilotage nation­al sur la relance des poli­tiques paysagères.

En parte­nar­i­at avec Pat­ri­moine Envi­ron­nement, Sites & Cités remar­quables de France co-organ­ise le con­cours nation­al des entrées de villes et de recon­quête des franges urbaines.