LE PAYSAGE : un outil fédérateur pour construire un projet urbain et patrimonial partagé

Le pay­sage est une notion riche et évo­lu­tive. Il recouvre de nom­breuses repré­sen­ta­tions qui dif­fèrent selon nos sen­si­bi­li­tés, notre culture, notre point de vue et notre atta­che­ment au ter­ri­toire. La loi Biodiversité, pro­mul­guée en août 2016, donne une défi­ni­tion offi­cielle au pay­sage, telle qu’inscrite dans la Convention euro­péenne du pay­sage de 2000 : « le pay­sage désigne une par­tie de ter­ri­toire telle que per­çue par les popu­la­tions, dont le carac­tère résulte de l’action de fac­teurs natu­rels et/​ou humains et de leurs inter­re­la­tions », Article 1 de la Convention euro­péenne du pay­sage, 2000.

Cette défi­ni­tion révèle le rôle impor­tant que jouent les aspi­ra­tions des habi­tants dans la construc­tion du pay­sage. Et c’est parce qu’il se construit à par­tir de cette dimen­sion sociale que le pay­sage peut appa­raître comme un élé­ment fédé­ra­teur dans la construc­tion d’un pro­jet de ter­ri­toire.

Le rôle du pay­sage dans la recom­po­si­tion ter­ri­to­riale

A l’heure où les ter­ri­toires s’élargissent et où l’intercommunalité s’affirme dans la réa­li­sa­tion des docu­ments de pla­ni­fi­ca­tion, le pay­sage est un lien fort entre les ter­ri­toires, au-delà des limites admi­nis­tra­tives de chaque com­mune.

Que ce soit à l’échelle des SCOT ou aujourd’hui des PLU, l’enjeu est de per­mettre la construc­tion d’un pro­jet com­mun entre l’ensemble des acteurs du ter­ri­toire et d’offrir un cadre de vie de qua­li­té. La prise en compte du pay­sage dans les réflexions et l’élaboration des docu­ments d’urbanisme per­met de répondre à cet enjeu.

L’importance du pay­sage urbain pour les espaces pro­té­gés

Au-delà de sa dimen­sion glo­bale, la notion de pay­sage est aus­si très pré­sente dans la ges­tion des espaces pro­té­gés et des centres anciens. Ils sont les véri­tables sym­boles et mar­queurs de ce que l’on qua­li­fie comme « pay­sage urbain ». Alors qu’historiquement la pro­tec­tion du patri­moine dans ces quar­tiers était réflé­chie à l’échelle du bâti­ment, aujourd’hui la cohé­rence d’un ensemble urbain et la qua­li­té des espaces publics sont autant d’éléments pris en compte dans les docu­ments de ges­tion de ces espaces patri­mo­niaux.

Les entrées de ville et la recon­quête des franges urbaines

Enfin, abor­der la notion de pay­sage pour nos villes c’est aus­si reques­tion­ner la rela­tion entre la ville et la cam­pagne et notam­ment les espaces de franges urbaines et d’entrées de villes. Ces pay­sages qui aujourd’hui marquent les portes d’entrées des centres anciens, une pre­mière vitrine des cœurs de ville, sont pour­tant dégra­dés et déva­lo­ri­sés par des ali­gne­ments sans cohé­rence de « boîtes à chaus­sures » ou pan­neaux publi­ci­taires. Il est pri­mor­dial de repen­ser et requa­li­fier ces pay­sages afin de créer des conti­nui­tés de qua­li­té entre la ville et la cam­pagne.

Le pay­sage est ain­si un com­po­sant essen­tiel à la fabrique des ter­ri­toires. Il est impor­tant d’affirmer que c’est du patri­moine et qu’il contri­bue à la qua­li­té de vie des habi­tants. Sites & Cités remar­quables de France ras­semble des villes et des ter­ri­toires qui gèrent et valo­risent non seule­ment des espaces construits mais aus­si des espaces pay­sa­gers.

Le groupe de tra­vail Paysage, pré­si­dé par Jean-Paul Brin, Adjoint au maire de Pau, réunit depuis 2010 de nom­breux acteurs experts dans ce domaine : repré­sen­tants de col­lec­ti­vi­tés, archi­tectes, urba­nistes, pay­sa­gistes, conser­va­teurs, média­teurs.

Soutenu par le minis­tère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, ce groupe de tra­vail a pour objec­tif de favo­ri­ser les échanges autour de la notion de pay­sage en croi­sant des expé­riences et des pro­jets menés au sein des col­lec­ti­vi­tés membres. Ce tra­vail se décline avec des ate­liers, jour­nées de for­ma­tion et sémi­naires autour de diverses thé­ma­tiques telles que la média­tion et la par­ti­ci­pa­tion, le pay­sage dans le pro­jet urbain, ou encore la requa­li­fi­ca­tion des pay­sages.

Dans le cadre de ce par­te­na­riat, l’Association est membre du comi­té de pilo­tage natio­nal sur la relance des poli­tiques pay­sa­gères.

En par­te­na­riat avec Patrimoine Environnement, Sites & Cités remar­quables de France co-orga­nise le concours natio­nal des entrées de villes et de recon­quête des franges urbaines.