« 20 projets pour 2020 »

Une offre complète, pour les collectivités territoriales,
d’accompagnement de l’ingénierie de restauration responsable,
durable et d’amélioration thermique du bâti remarquable

En par­te­na­riat avec Sites & Cités remar­quables de France, la Banque des Territoires cofi­nance, d’une part, une étude de connais­sance du patri­moine bâti remar­quable et de ses besoins en effi­cience éner­gé­tique et, d’autre part, les audits de pré­co­ni­sa­tions pour une res­tau­ra­tion conci­liant pré­ser­va­tion du patri­moine et per­for­mance éner­gé­tique.

Vous êtes :

> Une col­lec­ti­vi­té ter­ri­to­riale :

  • déten­trice d’un Site Patrimonial Remarquable (SPR)
  • béné­fi­ciaire du plan Action Cœur de Ville

ET

> Un maître d’ouvrage public ou para­pu­blic (ou pri­vé répon­dant aux objec­tifs de l’OPAH) tra­vaillant pour une col­lec­ti­vi­té éli­gible à cette offre.

Vous souhaitez :

> Définir les bonnes pra­tiques de res­tau­ra­tion res­pon­sable et durable du bâti remar­quable, tout en encou­ra­geant sa per­for­mance éner­gé­tique.

> Réaliser, sur votre patri­moine, au moins une opé­ra­tion d’amélioration du bâti et de per­for­mance éner­gé­tique qui soit res­pec­tueuse de sa valeur archi­tec­tu­rale, tech­nique et cultu­relle.

Deux volets d’étude programmés :

Une étude de caractérisation des problématiques architecturales et techniques du patrimoine local

Cofinancement de l’étude patri­mo­niale, à l’échelle du SPR, (typo­lo­gie et étude éner­gé­tique) de la col­lec­ti­vi­té, finan­cée à 50%, dans la limite d’un pla­fond de dépenses de 50 000 € TTC (soit une sub­ven­tion maxi­mum de 25 000 €).

Un audit énergétique et préconisations de travaux respectueux des caractéristiques patrimoniales et techniques

Cofinancement des audits tech­niques des Maîtres d’Ouvrage pour la res­tau­ra­tion d’un ou deux immeubles, finan­cés cha­cun à 50% de la dépense pla­fon­née à 25 000 € TTC (soit une sub­ven­tion maxi­mum de 12 500 €).

Collectivités territoriales,

candidatez si vous remplissez les 4 critères suivants :

  • être signa­taire du pro­gramme Action Cœur de Ville ;
  • pos­sé­der un Site Patrimonial Remarquable ;
  • s’en­ga­ger poli­ti­que­ment et finan­ciè­re­ment dans une poli­tique de réha­bi­li­ta­tion de ce der­nier ;
  • avoir obte­nu le label Effinergie patri­moine, ou y être éli­gible.