Actions de communication communes avec d’autres associations de collectivités territoriales patrimoniales

Le Prési­dent Mar­tin MALVY a présen­té au con­grès nation­al de Sites & Cités à Figeac le 17 mai 2019 le développe­ment de la ban­nière « France- Pat­ri­moines et ter­ri­toires d’exception » avec d’autres asso­ci­a­tions de col­lec­tiv­ités engagées dans la val­ori­sa­tion des pat­ri­moines telles que la Fédéra­tion Nationale des Parcs naturels régionaux, Les Plus Beaux Vil­lages de France, Petites Cités de Car­ac­tère® de France, Plus Beaux Détours de France, Sites & Cités remar­quables de France, Ville et Métiers d’art.
L’objectif est de se regrouper pour échang­er, organ­is­er con­cer­ta­tions, dia­logues et ren­con­tres, de men­er des actions de parte­nar­i­ats et une pro­mo­tion com­mune en dévelop­pant et val­orisant une offre de qual­ité autour des pat­ri­moines.

His­torique de la démarche

Le rap­port de Mar­tin MALVY « 54 sug­ges­tions pour amélior­er la fréquen­ta­tion touris­tique de la France à par­tir de nos Pat­ri­moines » remis au min­istre des Affaires étrangères le 14 mars 2017 met en exer­gue la néces­sité de regrouper les dif­férents réseaux de ter­ri­toires label­lisés pour une meilleure pro­mo­tion au niveau nation­al, européen et international.
La sug­ges­tion n°6 du rap­port pré­conise une sig­na­ture com­mune, une mar­que ban­nière « Pat­ri­moines de France ».
Sug­ges­tion 6 : « Pat­ri­moines de France » : Une sig­na­ture com­mune pour ren­forcer et coor­don­ner les actions de pro­mo­tion des labels en matière de pat­ri­moine et d’art de vivre
L’économie touris­tique est inspirée en grande part, par l’image de la France, en France, en Europe et dans le monde. Dès lors, l’invitation au voy­age en France doit faire référence aux Pat­ri­moines en asso­ciant le pat­ri­moine le plus iden­ti­fié et celui qui l’est moins ou qui ne l’est pas et qui doit pou­voir s’appuyer sur le pre­mier pour chercher sa reconnaissance.
Les nom­breux labels et mar­ques dis­tinc­tives, struc­turantes au niveau nation­al, ont peu de lis­i­bil­ité au niveau inter­na­tion­al. La mise en place d’une sig­na­ture com­mune per­me­t­trait de leur don­ner une meilleure recon­nais­sance et val­oris­erait la des­ti­na­tion pat­ri­moine au niveau européen et inter­na­tion­al. Cette sig­na­ture asso­ciant le pat­ri­moine (bâti, naturel, immatériel…) à des notions d’excellence, de qual­ité, de moder­nité et répon­dant à des critères d’offre inter­na­tionale per­me­t­trait de fédér­er les labels à l’échelle nationale pour mieux ray­on­ner à l’étranger, les ren­dre plus opéra­tionnels en ter­mes d’image et définir une offre per­me­t­tant un tourisme équili­bré sur l’ensemble du territoire.

Depuis juil­let 2017, plusieurs réseaux de col­lec­tiv­ités regroupant des labels se sont rassem­blés pour tra­vailler ensem­ble à la pro­mo­tion des pat­ri­moines notam­ment à l’international. Ils ont présen­té leur démarche lors du con­grès nation­al de Sites & Cités les 28 et 29 sep­tem­bre à Calais, puis à Figeac le 17 mai 2019. Les travaux sur plusieurs pro­jets com­muns sont en cours.