Actions de communication communes avec d’autres associations de collectivités territoriales patrimoniales

Le Président Martin MALVY a pré­sen­té au congrès natio­nal de Sites & Cités à Figeac le 17 mai 2019  le déve­lop­pe­ment de la ban­nière « France- Patrimoines et ter­ri­toires d’exception » avec d’autres asso­cia­tions de col­lec­ti­vi­tés enga­gées dans la valo­ri­sa­tion des patri­moines telles que la Fédération Nationale des Parcs natu­rels régio­naux, Les Plus Beaux Villages de France, Petites Cités de Caractère® de France, Plus Beaux Détours de France, Sites & Cités remar­quables de France, Ville et Métiers d’art.
L’objectif est de se regrou­per pour échan­ger, orga­ni­ser concer­ta­tions, dia­logues et ren­contres, de mener des actions de par­te­na­riats et une pro­mo­tion com­mune en déve­lop­pant et valo­ri­sant une offre de qua­li­té autour des patri­moines.

Historique de la démarche

Le rap­port de Martin MALVY « 54 sug­ges­tions pour amé­lio­rer la fré­quen­ta­tion tou­ris­tique de la France à par­tir de nos Patrimoines » remis au ministre des Affaires étran­gères le 14 mars 2017 met en exergue la néces­si­té de regrou­per les dif­fé­rents réseaux de ter­ri­toires label­li­sés pour une meilleure pro­mo­tion au niveau natio­nal, euro­péen et inter­na­tio­nal.
La sug­ges­tion n°6 du rap­port pré­co­nise une signa­ture com­mune, une marque ban­nière « Patrimoines de France ».
Suggestion 6 : « Patrimoines de France » : Une signa­ture com­mune pour ren­for­cer et coor­don­ner les actions de pro­mo­tion des labels en matière de patri­moine et d’art de vivre
L’économie tou­ris­tique est ins­pi­rée en grande part, par l’image de la France, en France, en Europe et dans le monde. Dès lors, l’invitation au voyage en France doit faire réfé­rence aux Patrimoines en asso­ciant le patri­moine le plus iden­ti­fié et celui qui l’est moins ou qui ne l’est pas et qui doit pou­voir s’appuyer sur le pre­mier pour cher­cher sa recon­nais­sance.
Les nom­breux labels et marques dis­tinc­tives, struc­tu­rantes au niveau natio­nal, ont peu de lisi­bi­li­té au niveau inter­na­tio­nal. La mise en place d’une signa­ture com­mune per­met­trait de leur don­ner une meilleure recon­nais­sance et valo­ri­se­rait la des­ti­na­tion patri­moine au niveau euro­péen et inter­na­tio­nal. Cette signa­ture asso­ciant le patri­moine (bâti, natu­rel, imma­té­riel…) à des notions d’excellence, de qua­li­té, de moder­ni­té et répon­dant à des cri­tères d’offre inter­na­tio­nale per­met­trait de fédé­rer les labels à l’échelle natio­nale pour mieux rayon­ner à l’étranger, les rendre plus opé­ra­tion­nels en termes d’image et défi­nir une offre per­met­tant un tou­risme équi­li­bré sur l’ensemble du ter­ri­toire.

Depuis juillet 2017, plu­sieurs réseaux de col­lec­ti­vi­tés regrou­pant des labels se sont ras­sem­blés pour tra­vailler ensemble à la pro­mo­tion des patri­moines notam­ment à l’international. Ils ont pré­sen­té leur démarche lors du congrès natio­nal de Sites & Cités les 28 et 29 sep­tembre à Calais, puis à Figeac le 17 mai 2019. Les tra­vaux sur plu­sieurs pro­jets com­muns sont en cours.