Président de Sites et Cités Remarquables de France et ancien ministre, Martin MALVY a décla­ré ce lun­di 29 juin :

« Au moment où semble-t-il le Président de la République s’in­ter­roge sur la forme que pour­rait revê­tir un nou­veau gou­ver­ne­ment, je lui sug­gère de s’in­ter­ro­ger sur la créa­tion d’un grand minis­tère de la Culture, du Patrimoine et du Tourisme.
Les liens sont étroits entre les deux sec­teurs au point de les faire lar­ge­ment dépendre l’un de l’autre.

C’est le Patrimoine et la Culture pris au sens large, nos espaces natu­rels qui expliquent lar­ge­ment l’at­trac­ti­vi­té de la France et l’im­por­tance de son tou­risme. 50% de la fré­quen­ta­tion tou­ris­tique y trouve sa moti­va­tion.

L’économie de la culture comme l’é­co­no­mie du tou­risme méritent une place autre dans notre sys­tème ins­ti­tu­tion­nel. Nous avons besoin qu’elles soient mieux sou­te­nues, mieux encou­ra­gées, plus réunies pour être mieux com­prises. Depuis des années et à part l’é­pi­sode Fabius, le tou­risme est ins­ti­tu­tion­nel­le­ment trai­té comme une acti­vi­té mineure et la culture, relève d’un minis­tère de second rang. Créer un grand minis­tère de la culture et du tou­risme aurait du sens au moment où le pré­sident s’ap­prête à pré­sen­ter un plan de relance dont nous sou­hai­tons tous la réus­site. »