INDE

Actualités

Présentation de la coopération

Depuis 2006, des échanges sont enga­gés en Inde, sous l’impulsion d’Yves Dauge, alors Sénateur de Chinon et Elu réfé­rent « Inde » de la Commission Internationale de Sites & Cités remar­quables. Un voyage d’études avait alors per­mis à plu­sieurs repré­sen­tants de villes fran­çaises (Aix-en-Provence, Bordeaux, Chinon, La Rochelle, Nancy, Rennes) de prendre contact avec l’association des villes indiennes. Un tra­vail de diag­nos­tic et repé­rage a été mené en 2007 et en 2008, en lien avec la Convention France-UNESCO, pour per­mettre de connaître le sys­tème ins­ti­tu­tion­nel indien, les outils de pro­tec­tion, l’articulation entre minis­tères et ter­rain, ain­si que d’identifier des per­sonnes res­sources et de ren­con­trer dif­fé­rentes villes du réseau indien (Pondichéry, Udaipur, Maheswar).

S’en sont sui­vis des voyages d’études, des mis­sions sur place sur l’urbanisme et le patri­moine, les pro­blé­ma­tiques de res­tau­ra­tion des centres-anciens, la consti­tu­tion d’un réseau indien de villes his­to­riques – l’Indian Heritage Cities Network –  et l’accompagnement des coopé­ra­tions décen­tra­li­sées, en lien avec la conven­tion France-UNESCO.
Les villes fran­çaises de La Rochelle, Nancy, Rennes, Bordeaux, Chartres, Saint-Denis, Lorient et Strasbourg se sont impli­quées dans des coopé­ra­tions décen­tra­li­sées avec l’Inde, appuyées par Sites & Cités remar­quables.

L’IHCN (Indian Heritage Cities Network) consti­tue l’un des par­te­naires forts de la coopé­ra­tion fran­co-indienne avec Sites & Cités remar­quables, en lien avec les villes indiennes de Chandigarh, Pondichéry, Jaipur, Udaipur, Mysore ou encore Cochin. Une réflexion a éga­le­ment été menée avec l’Assemblée des dépar­te­ments de France sur le rôle des Maires dans la pla­ni­fi­ca­tion des centres anciens.

Enfin, plu­sieurs sémi­naires ont été orga­ni­sés en France dont l’un s’est tenu à l’ENA, sous l’égide du Premier ministre, et des­ti­né à des hauts fonc­tion­naires de l’Etat indien.

Axes de coopération

  • Patrimoines & tou­risme
  • Patrimoines & déve­lop­pe­ment durable
  • Législation et règle­men­ta­tion des centres anciens
  • Réhabilitation du bâti ancien
  • Médiation et inter­pré­ta­tion du patri­moine
  • Sensibilisation des acteurs au patri­moine
  • Préservation des pay­sages et du cadre de vie
  • Mise en réseau des col­lec­ti­vi­tés

La coopération avec l’Inde

2012

  1. Séminaire iti­né­rant en par­te­na­riat avec l’ENA en novembre 2012
  • Ateliers de tra­vail à Mysore et à Bangalore sur l’urbanisme patri­mo­nial en jan­vier et février 2012

2011

  • Participation au Séminaire de for­ma­tion sur la ges­tion urbaine du centre his­to­rique de Mysore, novembre 2011
  1. Séminaire iti­né­rant pour une délé­ga­tion d’élus et de tech­ni­ciens indiens, du 10 au 14 octobre 2011
  • Participation au col­loque sur le tou­risme durable orga­ni­sé à Goa par la Confédération de l’industrie indienne et à l’Assemblée géné­rale de l’Indian Heritage Cities Network, en mai 2011
  • Exposition iti­né­rante en Inde réa­li­sée par Sites & Cités sur le réseau et la coopé­ra­tion fran­­co-indienne en matière de patri­moine
  • Transformation du Network of Indian Cities of Living Heritage en Indian Heritage Cities Network, le réseau indien des villes patri­mo­niales
  • Convention de coopé­ra­tion entre Sites & Cités remar­quables et l’Indian Heritage Cities Network, le réseau indien des villes patri­mo­niales

2009

  1. Mission explo­ra­toire en Inde par Pierre Guilbaud, du 21 au 26 mars 2009
  2. Mission d’Yves Dauge en Inde, jan­vier 2009
  • Exposition iti­né­rante dans les villes membres de l’Indian Heritage Cities Network, le réseau indien des villes patri­mo­niales

2007

  1. Mission du 22 mai 2007 : Rencontres au CEDHEC
  • Convention de coopé­ra­tion entre Sites & Cités remar­quables et l’Indian Heritage Cities Network, le réseau indien des villes patri­mo­niales

PARTENAIRES

Indian Heritage Cities Network

Le Réseau des villes du patri­moine indien a été ini­tia­le­ment lan­cé en tant que pro­gramme de l’UNESCO en réponse à l’é­vo­lu­tion rapide du contexte urbain des villes his­to­riques indiennes, qui mena­çait de détruire une par­tie du patri­moine diver­si­fié des villes indiennes et de faire pro­gres­ser la pro­mo­tion du déve­lop­pe­ment durable basé sur le patri­moine en Inde.

Le 27 mars 2009, l’as­so­cia­tion est deve­nue une orga­ni­sa­tion indienne indé­pen­dante. Son secré­ta­riat a été ini­tia­le­ment éta­bli à Mysore, Karnataka, avec le sou­tien du gou­ver­ne­ment du Karnataka. Actuellement, son siège est à Bangalore.

Le réseau des villes du patri­moine indien vise à mettre en valeur la ville indienne en tant que res­source cultu­relle vivante”, à encou­ra­ger la sau­ve­garde et l’u­ti­li­sa­tion durable du patri­moine cultu­rel urbain unique et diver­si­fié de l’Inde, à pro­mou­voir le patri­moine phy­sique, natu­rel et cultu­rel, les tra­di­tions, l’ar­ti­sa­nat et la créa­ti­vi­té en tant que moteurs du déve­lop­pe­ment urbain, et la créa­tion d’emplois pour un déve­lop­pe­ment socio-éco­­no­­mique équi­li­bré.