LIBAN

Actualités

Présentation de la coopération

Au bord de la Mer Méditerranée, le Liban a un patri­moine archi­tec­tu­ral, his­to­rique, archéo­lo­gique, pay­sa­ger et imma­té­riel très riche. Néanmoins, les condi­tions éco­no­miques, sécu­ri­taires et poli­tiques, ren­dues d’autant plus dif­fi­ciles par le conflit en Syrie, ne faci­lite pas la pro­mo­tion de ce patri­moine.

Cités et Gouvernement Locaux Unies et le Réseau des villes his­to­riques et archéo­lo­giques du Liban œuvrent étroi­te­ment à la for­ma­tion des déci­deurs locaux et des pro­fes­sion­nels sur la valo­ri­sa­tion et l’interprétation du patri­moine ain­si que sur les échanges de bonnes pra­tiques. Ces échanges de Sites & Cités remar­quables avec le Liban, ini­tiés en 2015, ont pris la forme de mis­sions au Liban et d’accueil de délé­ga­tions en France, avec un sou­hait réci­proque de mettre en place un pro­jet fran­co-liba­nais pérenne de pro­tec­tion et de valo­ri­sa­tion des patri­moines.

Axes de coopération

  • Patrimoines & tou­risme
  • Patrimoines & déve­lop­pe­ment durabe
  • Législation et règle­men­ta­tion des centres anciens 
  • Médiation et inter­pré­ta­tion du patri­moine
  • Sensibilisation des acteurs au patri­moine
  • Préservation des pay­sages et du cadre de vie
  • Mise en réseau des col­lec­ti­vi­tés

La coopération avec le Liban

PARTENAIRES

Cités Unies Liban /​ Bureau technique des villes libanaises

Cités Unies Liban/​​Bureau Technique des Villes Libanaises anime le réseau de col­lec­ti­vi­tés locales liba­naises membres de l’or­ga­ni­sa­tion mon­diale Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU).

Le réseau liba­nais ras­semble 75 muni­ci­pa­li­tés et fédé­ra­tions de muni­ci­pa­li­tés, repré­sen­tant plus de 70% de la popu­la­tion liba­naise. Cités Unies Liban/​​BTVL est char­gé d’as­sis­ter les col­lec­ti­vi­tés locales sur le plan tech­nique et ins­ti­tu­tion­nel pour l’é­la­bo­ra­tion et la mise en œuvre de leurs pro­jets de déve­lop­pe­ment ain­si que pour la dyna­mi­sa­tion de leurs rela­tions inter­na­tio­nales.

Il anime éga­le­ment le Comité des Maires Libanais, élu par les villes membres de CGLU et pré­si­dé par la ville de Beyrouth. Ce comi­té a voca­tion à dia­lo­guer avec le gou­ver­ne­ment et les ins­tances inter­na­tio­nales pour une réflexion glo­bale et concer­tée sur l’ins­ti­tu­tion muni­ci­pale, son rôle de pour­voyeur de ser­vices publics et le déve­lop­pe­ment local d’une manière géné­rale.