BOSNIE-HERZEGOVINE

HISTORIQUE DE LA COOPERATION AVEC LA BOSNIE-HERZEGOVINE

Les tra­vaux avec la Bosnie-Herzégovine ont débu­té en 2015, à tra­vers la Rencontre de Marylise ORTIZ, Directrice de Sites & Cités remar­quables et d’Edin HOZAN, Maire de la Ville de Jajce. Suite à cette ren­contre, la Ville a sou­hai­té déve­lop­per un par­te­na­riat en 2016.

Celui-ci a pris la forme d’un accueil de pro­fes­sion­nels lors de la deuxième édi­tion de la Semaine de for­ma­tion inter­na­tio­nale (avril 2016). Des échanges se sont pour­sui­vis avec la Bosnie-Herzégovine et en par­ti­cu­lier la Ville de Jajce. En octobre 2016, en par­te­na­riat avec l’Ambassade de France en Bosnie-Herzégovine, Sites & Cités remar­quables a effec­tué une mis­sion de repé­rage auprès d’organismes natio­naux et de deux villes, Jajce et Travnik.

A pré­ci­ser que le pays est divi­sé en deux enti­tés : la Republika Srpska ou République Serbe de Bosnie (49% du ter­ri­toire), enti­té cen­tra­li­sée et la Fédération de Bosnie-Herzégovine (51% du ter­ri­toire), enti­té décen­tra­li­sée divi­sée en 10 can­tons.

JAJCEPRESENTATION

Jajce est située dans le can­ton de Bosnie cen­trale et dans la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine. Comptant 8000 habi­tants pour la ville et 30 000 pour la muni­ci­pa­li­té, Jajce dis­pose d’un patri­moine cultu­rel, natu­rel et his­to­rique très impor­tant. Ses cas­cades, son pay­sage natu­rel et urbain ain­si que ses sites d’importance majeure – Temple du Dieu Mitras et nécro­pole du IVe siècle – et son patri­moine bâti tra­di­tion­nel ont font l’une des villes patri­mo­niales les plus impor­tantes de Bosnie-Herzégovine.

Siège des rois de Bosnie au XVe siècle, la Ville passe sous domi­na­tion otto­mane et plu­sieurs éta­blis­se­ments d’enseignement deviennent des centres d’écriture impor­tants. Austro-hon­groise à par­tir de 1878, Jajce est ensuite inté­grée à la Yougoslavie. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, en 1943, c’est à Jajce qu’est orga­ni­sée la deuxième conven­tion de l’AVNOJ (Conseil anti­fas­cite de libé­ra­tion natio­nale de Yougoslavie), pen­dant laquelle Tito pose les bases de la future République fédé­ra­tive socia­liste de Yougoslavie.

TRAVNIKPRESENTATION

Travnik est éga­le­ment située dans le can­ton de Bosnie cen­trale et dans la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine et a une popu­la­tion de 16 000 habi­tants pour la ville et de près de 60 000 pour la muni­ci­pa­li­té. Principal centre admi­nis­tra­tif et poli­tique du can­ton de Bosnie cen­trale, Travnik est une ville qui dès l’époque romaine a été un car­re­four euro­péen impor­tant, au tra­vers de la Vallée de la rivière Lasva, ce qui explique ses dif­fé­rents héri­tages : otto­man, aus­tro-hon­grois et socia­liste. Avec plus 28 bâti­ments cultu­rels et his­to­riques pro­té­gés et un centre urbain patri­mo­nia­le­ment impor­tant, Travnik consti­tue l’une des villes les plus riches de Bosnie-Herzégovine.