Chargement Évènements

Afin de répondre aux attentes de ses membres dans le domaine de la média­tion et de l’interprétation des patri­moines, Sites & Cités pro­pose depuis sep­tembre 2020 le nou­veau pro­gramme « 1 heure, 1 expé­rience ».

Pendant une heure, une (ou deux) expérience(s) de ter­ri­toires adhé­rents sont pré­sen­tées, sui­vies d’un temps d’échange entre par­ti­ci­pants et inter­ve­nants. Ouvert aux col­lec­ti­vi­tés membres et aux par­te­naires, la ses­sion est orga­ni­sée en visio­con­fé­rence via Zoom.

La qua­trième ses­sion a lieu le ven­dre­di 11 décembre – 13h30-14h30 :

 

Outils de média­tion et d’in­ter­pré­ta­tion des patri­moines

Avec :

  • Emilie LHOSTE, Responsable du ser­vice Patrimoines, Pays d’art et d’histoire de la Métropole Rouen Normandie
  • Sandra POIGNANT, Animatrice de l’architecture et du patri­moine du Pays d’art et d’histoire Causses et Vallée de la Dordogne

 

bouton-inscriptions

 

Retrouvez toutes les dates et pro­grammes des pro­chaines ses­sions « 1 heure, 1 expé­rience » ici

 

Visites sen­so­rielles, visit’ac­tives, visi­ter autre­ment… Nous pou­vons nom­mer toutes ces nou­velles formes de visites de diverses façons. A la Métropole Rouen Normandie, l’ob­jec­tif est quoi­qu’il en soit d’u­ti­li­ser les intel­li­gences mul­tiples pour s’a­dres­ser aux sen­si­bi­li­tés de cha­cun et rendre ain­si le patri­moine intel­li­gible pour tous. L’idée n’est pas ici de rabâ­cher un énième dis­cours de démo­cra­ti­sa­tion cultu­relle mais plu­tôt d’in­ven­ter le tou­risme de demain en cas­sant les codes du 4e mur.
 

 

 

Au Pays d’art et d’histoire Causses et Vallée de la Dordogne, inno­ver en média­tion, c’est pro­po­ser de nou­velles approches pour décou­vrir le patri­moine. Bien sûr, il y a la visite gui­dée pour apprendre et explo­rer mais le jeu est éga­le­ment un outil effi­cient pour abor­der un large panel de publics. C’est un nou­vel outil pour « dédra­ma­ti­ser » le patri­moine par une approche ludique à por­tée péda­go­gique.

Le patri­moine sort ain­si du monu­ment. Il se balade dans les classes, va à la ren­contre des habi­tants, de nou­veaux publics qui s’a­musent, rient, par­tagent un moment d’a­mu­se­ment mais aus­si de trans­mis­sion de connais­sances qui res­te­ra ins­crit comme une ren­contre avec le patri­moine du ter­ri­toire.