Au cours de l’année 2019, un intérêt tout par­ti­c­uli­er a été porté à la pour­suite des opéra­tions de restau­ra­tion du pat­ri­moine de Ségou, avec la restau­ra­tion de 7 nou­velles con­ces­sions, por­tant à 92 le nom­bre de con­ces­sions restau­rées depuis le chantier pilote débuté en 2006. Ain­si, les 7 con­ces­sions restau­rées ont pu béné­fici­er à 68 habi­tants de Ségou. Pen­dant les 4 mois du chantier, 22 per­son­nes ont été employées pour trans­porter les matéri­aux et effectuer les travaux.

En par­al­lèle, un diag­nos­tic de l’entretien des cam­pagnes précé­dentes de restau­ra­tion (2006–2017) a été réal­isé sur place par Boubacar KEITA, Coor­di­na­teur du pro­jet. Ce diag­nos­tic a révélé un manque d’entretien des con­ces­sions, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, entraî­nant leur pro­gres­sive détéri­o­ra­tion. Il a été révélé le néces­saire ren­force­ment de la sen­si­bil­i­sa­tion des habi­tants au pat­ri­moine et à la restau­ra­tion des concessions.

Enfin, à l’occasion des Assis­es France-Sahel de la coopéra­tion décen­tral­isée organ­isées à Poitiers les 10 et 11 octo­bre 2019, Sites & Cités a ren­con­tré et a pu échang­er avec Boubacar BAH, Min­istre de l’Administration ter­ri­to­ri­ale du Mali.