UN ACCORD « HISTORIQUE » TROUVÉ ENTRE LA GRECE ET LA MACEDOINE, APRÈS 27 ANS DE QUERELLE

C’est lors d’une confé­rence de presse excep­tion­nelle que le chef du gou­ver­ne­ment macé­do­nien, Zoran ZAEV, a annon­cé qu’au terme d’un entre­tien télé­pho­nique, un com­pro­mis avait été trou­vé avec son homo­logue grec, Alexis TSIPRAS. S’en est sui­vie la signa­ture d’un accord entre les ministres grec et macé­do­nien des Affaires étran­gères, Nikos KOTZIAS et Nikola DIMITROV.

Les termes de l’accord pré­cisent que le nom de « République de Macédoine du Nord », tra­duit dans toutes les langues, sera à usage géné­ral et néces­si­te­ra un amen­de­ment à la Constitution du pays.

Depuis l’indépendance du pays, en 1991, le conflit du nom a oppo­sé la Grèce et la République de Macédoine. C’est sous le nom pro­vi­soire d’Ancienne République Yougoslave de Macédoine (A.R.Y.M) que le pays avait alors été admis à l’organisation des Nations Unies, en 1993.