Contacts

Maire : Michel DALLEMANE

Mairie de Bidache
25, rue des jar­dins
64 520 BIDACHE
Tél : 05 59 56 00 10
secretariat.bidache@orange.fr
www.bidache.fr

Élus réfé­rents :
Anne HALM, Vice-pré­si­dente com­mis­sion culture — com­mu­ni­ca­tion — ani­ma­tion et vie locale — rela­tion avec les asso­cia­tions — jeu­nesse et sports
halm.anne@outlook.fr

Catherine CANDERATZ, Membre élue de la com­mis­sion culture — com­mu­ni­ca­tion — ani­ma­tion et vie locale — rela­tion avec les asso­cia­tions — jeu­nesse et sports
canderatz.catherine@wanadoo.fr

Lucien COHERE, Adjoint au maire
cohere.lucien@neuf.fr

Professionnelles réfé­rentes :
Nadia MABILLE, Référente tech­nique DGAAH (Direction Générale Adjointe Aménagement et Habitat) — Communauté d’Agglomération Pays Basque.
Responsable – Service Protection Patrimoines et Paysages.
n.mabille@communaute-paysbasque.fr

Bénédicte MAISONNAVE, Conseillère en séjours — Office de Tourisme du Pays de Bidache
office.tourisme.bidache@wanadoo.fr

Stéphanie NADAL, Directrice Pôle Territorial de Bidache — Communauté d’Agglomération Pays Basque
s.nadal@communaute-paysbasque.fr

Ressources

En images

BIDACHE

L’histoire en bref

L’implantation de la Maison Gramont dès le XIVème siècle a mar­qué l’histoire de Bidache, une sou­ve­rai­ne­té y fut créée en 1570. Elle per­du­ra jusqu’en 1790, date à laquelle Bidache fut rat­ta­ché au dépar­te­ment des Basses Pyrénées.
Sous la pro­tec­tion des Gramont, au XVIIème siècle, une com­mu­nau­té juive s’installa à Bidache. L’exploitation de la pierre, prin­ci­pa­le­ment au XVIIIème siècle eut un impact éco­no­mique fort pour la ville et ses envi­rons.
Bidache devint chef-lieu de can­ton en 1802. Son influence sur le ter­ri­toire se déve­lop­pa ain­si que son infra­struc­ture : poste, gen­dar­me­rie, écoles… Un col­lège fut inau­gu­ré en 1963 (rem­pla­cé en 2012 par un bâti­ment ultra-moderne s’inscrivant dans le pay­sage bâti et natu­rel de la ville).

En ter­ri­toire rural, Bidache béné­fi­cie de res­sources natu­relles à forte valeur ajou­tée : forêt de Mixe (chênes ses­siles et pédon­cu­lés), Barthes humides avec mar­nage situées dans l’estuaire de l’Adour. Au car­re­four des cultures gas­connes, béar­naises et basques, Bidache est mar­qué par une forte iden­ti­té inter­cul­tu­relle, son maillage asso­cia­tif dyna­mique a fait gran­dir cette spé­ci­fi­ci­té iden­ti­taire.
Au centre de ce patri­moine cultu­rel se trouve le Château de Bidache, clas­sé Monument Historique en 1942, inté­gré dans la pre­mière géné­ra­tion des « Sites Majeurs d’Aquitaine », pro­gramme régio­nal de valo­ri­sa­tion patri­mo­niale et tou­ris­tique. Après la signa­ture d’un bail emphy­téo­tique avec le Duc de Gramont en 2003, la Communauté de Communes du Pays de Bidache a sai­si l’opportunité d’entreprendre de vastes tra­vaux de conso­li­da­tion et de mise en sécu­ri­té du Château. Celui-ci ouvre ses portes au public le 30 juin 2012, conso­li­dé, embel­li et offre depuis aux visi­teurs un voyage de six siècles d’histoire et d’architecture en plus d’un pano­ra­ma unique du haut du don­jon du XVème siècle sur la val­lée de la Bidouze et la chaîne des Pyrénées.

La com­mune, consciente de cet atout patri­mo­nial his­to­rique que repré­sente la pré­sence du Château a conduit plu­sieurs chan­tiers dans la ville : réha­bi­li­ta­tion du che­min de Talé (ancien che­min de ronde) et sa fon­taine, res­tau­ra­tion du pont de Gramont, de la digue et passe à pois­sons. Sous son impul­sion et en col­la­bo­ra­tion avec l’architecte des bâti­ments de France, une AVAP (Aire de mise en valeur de l’Architecture et du Patrimoine) a été créé en 2014 pour défi­nir, cla­ri­fier, pré­ser­ver et mettre en valeur le patri­moine de Bidache.
C’est ain­si que la com­mune, dans un objec­tif clair d’aménagement concer­té a pour des­sein de redy­na­mi­ser son espace urbain.
Les com­merces du foi­rail amé­na­gés dans l’ancien bâti­ment du col­lège ou encore le jar­din médié­val en sont les exemples les plus récents.

Politique patrimoniale, labels, procédures et outils

OUTILS DE PROTECTION OU DE GESTION DU PATRIMOINE

La ville de Bidache pos­sède :

  • Une carte com­mu­nale créée le 10 mars 2005 ;
  • Une Z.A.D, Zone d’activité dif­fé­rée créée le 29 décembre 2016 ;
  • Une AVAP créée en 2014, ayant pour objet la mise en valeur du patri­moine bâti et des espaces dans le res­pect du déve­lop­pe­ment durable. Pour cela, il est pres­crit, notam­ment, de sau­ve­gar­der l’architecture ain­si que l’historique des mai­sons et de pri­vi­lé­gier l’utilisation de bois ou de fer pour clô­tu­rer les pro­prié­tés pri­vées.

Ces dif­fé­rents docu­ments sont consul­tables sur le site inter­net de la com­mune : www.bidache.fr , Rubrique Informations Municipales.

PROJETS URBAINS

Les pro­jets d’aménagements d’espaces publics concernent une voie semi-pié­tonne autour de l’église et la réha­bi­li­ta­tion de la deuxième par­tie de l’ancien col­lège à des­ti­na­tion de l’école publique.
La voie semi-pié­tonne autour de l’église per­met­tra de mettre en valeur la richesse du bâti ancien et his­to­rique de la ville. Elle s’inscrit en droite ligne dans la conti­nui­té du Château de Bidache (Monument Historique), reliant ain­si au Château : l’Église Saint-Jacques et son che­min de croix (peint par René Marie Castaing, pre­mier grand prix de Rome en 1924) ain­si que la rue Saint-Jacques, artère prin­ci­pale de la vieille ville pos­sé­dant de nom­breuses mai­sons anciennes et ses jar­dins remar­quables.
La deuxième tranche de réha­bi­li­ta­tion de l’ancien col­lège per­met­tra à l’école publique de s’agrandir et à la Mairie de dis­po­ser d’espaces sup­plé­men­taires pour elle-même et les asso­cia­tions de la ville.

PROGRAMMES D’ACTIONS LIÉS AU CADRE DE VIE ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

  • Classement du bois de Mixe en zone natu­relle d’intérêt éco­lo­gique, fau­nis­tique et flo­ris­tique, abré­gée par le sigle ZNIEFF. Le bois de Mixe est un espace natu­rel inven­to­rié en rai­son de son carac­tère
    remar­quable. C’est une des bases de hié­rar­chi­sa­tion des enjeux du patri­moine natu­rel, de la stra­té­gie natio­nale pour la bio­di­ver­si­té, des Stratégies régio­nales pour la bio­di­ver­si­té, des SCAP (Stratégie natio­nale de créa­tion d’aires pro­té­gées), etc. Il est notam­ment uti­li­sé pour les études d’impact et l’évaluation envi­ron­ne­men­tale.

PROGRAMME D’ACTION SPÉCIFIQUE POUR LE BÂTI ANCIEN ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

  • Réfection du clo­cher de l’église Saint-Jacques et de l’emmarchement de l’église.
  • Projet de voie semi-pié­tonne autour de l’église.

OUTILS OPÉRATIONNELS

OPAH

La Commune a par­ti­ci­pé à une OPAH pour l’amélioration de l’habitat en 2010.
L’éclairage public a été adap­té par un sys­tème d’économie d’énergie.

PUBLICATIONS

Différentes publi­ca­tions ont été réa­li­sées :

  • 12 octobre 2017 : cer­ti­fi­cat de publi­ca­tion por­tant sur la créa­tion de la ZAD de Bidache.
  • Autres publi­ca­tions : bul­le­tins muni­ci­paux, comptes ren­dus des conseils muni­ci­paux, carte com­mu­nale, …

L’association Bidache Culture a publié plu­sieurs ouvrages et DVD sur l’histoire et le patri­moine Bidachot :

  • Quand les Bidachots racontent Bidache
  • La cou­tume de Bidache
  • Le rat­ta­che­ment de Bidache à la France
  • Des Maisons et Des Hommes de Bidache
  • Ordonnances des Gramont – Souverains de Bidache (1570–1780)

Les DVD, col­lec­tion « Témoignages de Bidachots »

  • La pierre de Bidache
  • La pêche sur la Bidouze
  • ô Bidouze
  • Les canards au fil du temps – Les canards criards

Le syn­di­cat des berges a publié un livre sur le patri­moine mari­time du Pays du Bas Adour où Bidache est inclus, ain­si qu’un DVD :

  • Le val d’Adour Maritime rive gauche
  • DVD Adour Maritime

L’auteur Guy Laporte a publié :

  • Le Pays Charnégou, d’hier et aujourd’hui, centre de gra­vi­ta­tion de ce pays : Bidache

FORMATIONS

M. le Maire sou­haite invi­ter les entre­pre­neurs et les habi­tants à une réunion d’information sur les règles de l’AVAP.

CHARTES

  • Architecturale et pay­sa­gère : Charte de pro­tec­tion des pay­sages — Aspect exté­rieur des construc­tions
  • Pour la publi­ci­té : Projet en cours de cam­pagnes d’affichages muni­ci­pales et asso­cia­tives

AUTRES LABELS

  • Classé Monument Historique :
    • Les ruines du Château de Bidache : le 6 mai 1942
  • Sont ins­crits à la liste des Monuments Historiques :
    • Les écu­ries voû­tées, les façades et toi­tures des deux pavillons ter­mi­naux : le 19 novembre 1942
    • En tota­li­té, l’ensemble des élé­ments consti­tu­tifs des ouvrages défen­sifs du châ­teau de Bidache, de ses dépen­dances, et des amé­na­ge­ments de parc et jar­dins (murs de clô­ture, rampe, ter­rasses, allées, pont, bos­quet, par­celles diverses) : le 3 sep­tembre 2012
    • Cimetière israé­lite, mur de clô­ture, porte d’entrée, sol et sous-sol du cime­tière : le 26 sep­tembre 1995
    • Pont ancien dit pont de Gramont enjam­bant le Lihoury : le 21 août 2003 et Moulin de Heugas, à savoir le mou­lin et son lavoir, son bief avec le mur de sépa­ra­tion et son bar­rage ou « seuil » : le 18 jan­vier 2011

Valorisation et animation de l’architecture et du patrimoine

Pendant la sai­son esti­vale (d’avril à octobre) :

  • Visites gui­dées du châ­teau de Bidache (sco­laires, indi­vi­duels, groupes) ; Nocturnes aux flam­beaux ; Spectacles équestres orga­ni­sés par l’Office de Tourisme du Pays de Bidache. Parcours patri­mo­nial pro­po­sé à l’Office de Tourisme : en ver­sion audio ou en par­cours libre avec pan­neaux d’interprétation sur les sites ou façades des mai­sons de Bidache.
  • Exposition d’art au Château de Bidache et concerts sur l’esplanade du Château de Bidache orga­ni­sés par l’Association Bidache Culture. Portes ouvertes, visites et ani­ma­tions du châ­teau pen­dant Les Journées Européennes du Patrimoine orga­ni­sés conjoin­te­ment par l’Association Bidache Culture et l’Office de Tourisme du Pays de Bidache.
  • Fresques his­to­riques sur l’esplanade du Château de Bidache orga­ni­sées par l’Association Mosaïque ain­si qu’une chasse aux oeufs à Pâques sur l’esplanade du Château de Bidache.
  • Fête des tailleurs de pierre et de la Tigne por­tée par l’Association des Ainés ruraux : le Club Gramontois.
  • Croisières com­men­tées sur la Bidouze avec arri­vée au pon­ton de Bidache, pour groupes, réa­li­sées par Le Coursic.

Tourisme patrimonial

Le tou­risme cultu­rel est géré par la Communauté d’Agglomération Pays Basque via le Pôle Territorial du Pays de Bidache et l’Office de Tourisme du Pays de Bidache. Le tou­risme cultu­rel est aus­si por­té par dif­fé­rentes asso­cia­tions telles que :

CONVENTION AVEC L’OFFICE DE TOURISME

Des conven­tions ponc­tuelles peuvent être mises en œuvre avec l’Office de Tourisme par l’intermédiaire du Pôle Territorial du Pays de Bidache, notam­ment pour l’utilisation du châ­teau de Bidache et son espla­nade, pour la mise en vente au public des divers ouvrages sur le patri­moine du Pays de Bidache.

PROGRAMMES

Le Château de Gramont est réfé­ren­cé sur deux pro­grammes :

  • La Route his­to­rique sur le dépar­te­ment des Pyrénées Atlantiques ;
  • Le pass 3 sites (Château de Gramont – Sordes L’Abbaye – L’Abbaye d’Arthous) sur le local.

EXPÉRIENCE PILOTE

Aucune expé­rience à affi­cher pour le moment.