carte-coopération

Historiquement, les pro­jets extra-euro­péens ont débu­té au Mali, en Inde puis se sont déve­lop­pés au Liban, en Chine, en Birmanie, au Maroc, en Algérie et peuvent s’étendre à l’Amérique cen­trale.

Les contextes de ces pays sont très dif­fé­rents mais se rejoignent sur cer­tains points :

  • Les villes concentrent sou­vent des qua­li­tés cultu­relles et archi­tec­tu­rales uniques
  • Une forte pres­sion fon­cière subie par les ter­ri­toires et non maî­tri­sée qui peut for­te­ment endom­ma­ger les villes et pay­sages
  • Les équi­libres entre déve­lop­pe­ment éco­no­mique et main­tien de la cohé­sion sociale et ter­ri­to­riale sont fra­giles
  • Une absence de consi­dé­ra­tion pour le patri­moine ver­na­cu­laire et le cadre de vie, le patri­moine connu étant sou­vent monu­men­tal
  • Le manque de for­ma­tion de nom­breux élus et pro­fes­sion­nels sur l’urbanisme patri­mo­nial et la valo­ri­sa­tion du patri­moine

A l’international, avec les col­lec­ti­vi­tés de son réseau, Sites & Cités remar­quables de France se pro­pose de nouer des par­te­na­riats et des coopé­ra­tions, de pour­suivre les échanges sur les poli­tiques et leurs outils, ain­si que d’approfondir les réflexions sur les poli­tiques de déve­lop­pe­ment durable et d’aménagement équi­li­bré des ter­ri­toires.

En par­ti­cu­lier, l’Association tra­vaille sur deux axes de tra­vail majeurs. Le pre­mier est le renou­vel­le­ment de la réflexion, la dyna­mique éco­no­mique, l’évolution du cadre de vie et le déve­lop­pe­ment inté­gré, sous l’angle fédé­ra­teur du patri­moine, qui consti­tue un fac­teur et un lieu pri­vi­lé­gié d’échanges cultu­rels et iden­ti­taires.
Le second est la capi­ta­li­sa­tion des expé­riences des dif­fé­rentes col­lec­ti­vi­tés, fran­çaises et étran­gères et le déve­lop­pe­ment de stra­té­gies et d’actions concer­tées entre tous les acteurs et ins­ti­tu­tions enga­gées dans le pro­ces­sus de déve­lop­pe­ment urbain durable, en pro­po­sant un par­te­na­riat équi­li­bré entre régions urbaines et rurales.

Sites & Cités remar­quables s’appuie des échanges avec des asso­cia­tions de col­lec­ti­vi­tés créées ou en cours.