Depuis février 2011, le Ministère de la Culture, en partenariat avec l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) et l’Université numérique francophone mondiale (UNFM) propose des formatons continues, à destination des professionnels de la culture et du patrimoine des pays francophones, dans le cadre du programme dédié : e-patrimoines

C’est dans ce cadre que Sites et Cités remarquables a été sollicitée par le Ministère de la Culture pour une intervention d’une collectivité locale dans le domaine du tourisme culturel dans les sites patrimoniaux remarquables.

Anne PASQUET, Animatrice de l’architecture et du patrimoine de la Ville d’Autun, est intervenue pour une conférence sur le patrimoine, sa valorisation et sa mise en tourisme. Labellisée Ville d’Art et d’Histoire depuis 1992, la ville d’Autun a structuré progressivement une politique de publics, dont un des axes est l’accueil des publics touristiques. Cette expérience de plus de 10 ans a été le fil conducteur de l’intervention qui après une rapide présentation de la ville et de ses richesses patrimoniales, a été déclinée selon les grandes étapes de la mise en œuvre.

Au cours de la conférence ont été développés les sujets suivants :

  • Les différentes formes d’accueil physique des visiteurs, de la visite guidée à l’atelier expérientiel ;
  • La place de l’évènementiel pour renouveler la découverte ;
  • L’innovation pour une meilleure interprétation et atteindre des publics éloignés ;
  • La création d’un lieu dédié au tourisme patrimonial « Destination Autun » permettant de donner à voir les principales ressources patrimoniales pour les touristes présents sur le territoire ;
  • La formation des acteurs : personnels d’accueil, guides conférenciers, hôteliers-restaurateurs… ;
  • La communication et la promotion, l’identité visuelle, la politique de salons… ;
  • Le rôle des réseaux et des partenariats et notamment comment travailler avec des « figures de proue », véhicules d’une visibilité forte. L’exemple du partenariat entre la ville d’Autun et le musée du Louvre a été ainsi abordé.

 

L’enregistrement effectué en studio est destiné à être téléchargé et présenté aux professionnels du Bénin, en partenariat avec l’Ambassade de France au Bénin.