Deuxième symposium du projet ENERPATSUDOE les 22 et 23 novembre 2018 à Vitoria-Gasteiz (Espagne)

Programme euro­péen sur l’éco-réhabilitation du bâti ancien : le deuxième sym­po­sium aura lieu à Vitoria-Gasteiz (Espagne) les 22 et 23 novembre 2018.

Le pro­gramme ENERPAT-SUDOE, ras­sem­blant Sites et Cités remar­quables de France, Tecnalia, Ensanche 21 et Domus Social autour du chef de file la Communauté d’agglomération du Grand Cahors, aspire à faci­li­ter le par­tage d’expériences sur la ques­tion de l’éco-réhabilitation à l’échelle euro­péenne. Dès lors, trois villes : Vitoria (Espagne), Porto (Portugal) et Cahors (France) expé­ri­mentent la réha­bi­li­ta­tion durable sur des « bâti­ments démons­tra­teurs ». Ces bâti­ments du cœur his­to­rique seront res­tau­rés en res­pec­tant leur valeur patri­mo­niale et visant une réha­bi­li­ta­tion durable : uti­li­sa­tion de maté­riaux sains et éco­lo­giques, uti­li­sa­tion ou déve­lop­pe­ment d’une filière locale et d’artisans locaux. En s’associant, ces villes montent en com­pé­tence sur cette ques­tion tech­nique d’avenir.

Après Porto en mars 2018, un deuxième sym­po­sium se tien­dra à Vitoria-Gasteiz (Espagne) les 22 et 23 novembre 2018. Ce sera l’occasion pour les experts por­tu­gais, espa­gnols et fran­çais de dis­cu­ter de façon pra­tique des « bâti­ments démons­tra­teurs ». Les chan­tiers de ces édi­fices étant alors com­men­cés, ces ren­contres pour­ront prendre un tour­nant tech­nique, atten­du par les par­ti­ci­pants. Le choix des maté­riaux et leur mise en œuvre, le dérou­le­ment du chan­tier seront notam­ment des points de dis­cus­sion impor­tants. Les par­ti­ci­pants pour­ront à nou­veau échan­ger avec des pro­fes­sion­nels du bâti­ment et par­ta­ger leurs expé­riences sur le thème de l’éco-réhabilitation. Le volet poli­tique sera trai­té autour de ques­tions sur la mai­trise d’ouvrage publique. Le pro­gramme com­plet sera bien­tôt divul­gué. Deux jours de tables rondes, visites et échanges construc­tifs en pers­pec­tive !

Le pre­mier sym­po­sium à Porto les 22 et 23 mars 2018 a été l’occasion d’instaurer un dia­logue sur les tech­niques inno­vantes de l’éco-restauration. La cin­quan­taine de pro­fes­sion­nels des trois natio­na­li­tés ont pu par­ti­ci­per à des visites de ter­rain et à des tables rondes orga­ni­sées par Sites et Cités remar­quables de France et l’ensemble des par­te­naires du pro­jet. Ils ont alors par­ti­cu­liè­re­ment appré­cié la pré­sen­ta­tion de la phi­lo­so­phie et de la métho­do­lo­gie du pro­jet ENERPAT ain­si que la table ronde « Comprendre le bâti ancien pour une réha­bi­li­ta­tion durable ». Les « bâti­ments démons­tra­teurs » choi­sis ont éga­le­ment été intro­duits à l’assemblée. Concernant le volet poli­tique, le sym­po­sium a été l’occasion pour des repré­sen­tants poli­tiques des trois villes de dis­cu­ter de l’éco-réhabilitation comme d’une stra­té­gie ter­ri­to­riale de dyna­mi­sa­tion du ter­ri­toire.

 

Pour plus d’informations : www.enerpatsudoe.fr