Retour sur la 4 ème semaine de Formation Internationale, à Bordeaux (du 28 mai au 1er juin 2018)

Pour la qua­trième année consé­cu­tive la Semaine de for­ma­tion inter­na­tio­nale a été orga­ni­sée par Sites et Cités remar­quable de France, sur la thé­ma­tique « Le rôle des pay­sages dans les pro­jets des ter­ri­toires », du 28 mai au 1er juin 2018.

Cette semaine de for­ma­tion a été sou­te­nue par le Ministère de l’Europe et des Affaires étran­gères et le Ministère de la Culture, avec l’appui de la ville et de la métro­pole de Bordeaux, ain­si que des villes de Saint-Emilion, Sainte-Eulalie et Gradignan.

16 pro­fes­sion­nels de 10 natio­na­li­tés — Liban, Hongrie, Croatie, Roumanie, Macédoine du Nord, Sénégal, Mali, Ile Maurice, Cameroun, Algérie – ont par­ti­ci­pé à cette semaine d’échanges, de par­tages de connais­sances et d’expériences.

Valeurs à por­tée uni­ver­selle, les pay­sages et les patri­moines font l’objet d’enjeux forts, par­ta­gés par les ter­ri­toires fran­çais et du monde entier. Lors des ate­liers, les échanges entre par­ti­ci­pants ont per­mis de pro­po­ser des méthodes inno­vantes pour y répondre.

Ces ate­liers ont été ani­més par 25 inter­ve­nants : élus, pro­fes­sion­nels, pay­sa­gistes, repré­sen­tants de col­lec­ti­vi­tés locales et de minis­tères, avec la par­ti­ci­pa­tion de 8 villes membres.

Benoît MARTIN, conseiller muni­ci­pal de Bordeaux a accueilli les par­ti­ci­pants de la semaine à l’hôtel de ville de Bordeaux.

Jean-Paul BRIN, Premier adjoint au maire de Pau, accom­pa­gné de ses col­la­bo­ra­teurs Guillaume CAMARERO et Stéphane BONNASSIOLLE ont mon­tré le rôle des pay­sages dans les pro­jets de la ville et d’intercommunalité, au cours d’un ate­lier qui y était consa­cré.

Les pro­fes­sion­nelles des Villes et Pays d’art et d’histoire de Bordeaux, Guebwiller et Saint-Flour ont pris part à la semaine : Marion BELLEVILLE a pré­sen­té le Centre d’interprétation de l’architecture et du patri­moine dont elle a en charge la média­tion, Cécile ROTH-MODANESE, direc­trice du pays d’art et d’histoire de la région de Guebwiller a mon­tré les outils pour valo­ri­ser le patri­moine arbo­ré, Sandrine DAUREIL, res­pon­sable du pays d’art et d’histoire de Saint-Flour et Mélanie CHALVIGNAC, char­gée de mis­sion, ont mon­tré le tra­vail mené pour sen­si­bi­li­ser les habi­tants et les acteurs du ter­ri­toire aux pay­sages.

La ville de Dax est éga­le­ment inter­ve­nue avec Pierre DUPIN, direc­teur adjoint de l’urbanisme, pour pré­sen­ter les docu­ments uti­li­sés par la muni­ci­pa­li­té pour pré­ser­ver les pay­sages urbains. Christelle LAZERAND, ges­tion­naire du patri­moine arbo­ré de la ville de Saintes, a mon­tré l’importance de la nature en ville. La com­mu­nau­té de com­munes Isle, Vern et Salembre, nou­vel­le­ment adhé­rente, était éga­le­ment pré­sente.

Des pay­sa­gistes sont éga­le­ment inter­ve­nus pour pré­sen­ter leurs pra­tiques : Hélène SIRIEYS, Vincent TRICAUD et Antoine LUGINBÜHL.

Jean-Pierre THIBAULT, du Conseil géné­ral de l’environnement et du déve­lop­pe­ment durable, Sylvain PROVOST, de la direc­tion régio­nale de l’environnement, de l’aménagement et du loge­ment, Xavier ARNOLD, archi­tecte de bâti­ments de France, chef de l’UDAP Dordogne repré­sen­taient quant à eux des ins­ti­tu­tions natio­nales.

Le mer­cre­di 30 mai, la ville de Saint-Emilion, en pré­sence de son maire Bernard LAURET, de Jean-Daniel DEBART, vice-pré­sident du Grand Saint-Emilionnais, de Roman GALLITRE, char­gé de l’urbanisme et de Camille ZVENIGORODSKY, direc­trice de l’École natio­nale supé­rieure d’architecture et de pay­sage de Bordeaux a accueilli la délé­ga­tion inter­na­tio­nale en pré­sen­tant le tra­vail mené par la ville pour pré­ser­ver et mettre en valeur ses pay­sages.

La visite de ter­rain du mer­cre­di, avec l’appui du SYSDAU, s’est dérou­lée à Sainte-Eulalie en pré­sence d’Hélène BORIES, Maire-adjointe et à Gradignan, en pré­sence du Maire et du Président du SYSDAU, Michel LABARDIN.

Les exemples de pro­jets ter­ri­to­riaux pré­sen­tés par les inter­ve­nants ont mis en pers­pec­tive les réa­li­tés sociales, envi­ron­ne­men­tales et éco­no­miques liées aux pay­sages.

De plus, les visites de ter­rain à Saint-Emilion, Sainte-Eulalie et Gradignan ont mis en évi­dence les outils dis­po­nibles pour mieux pro­té­ger, gérer, amé­na­ger et mettre en valeur les pay­sages et les pro­jets ter­ri­to­riaux. Les dif­fé­rentes inter­ven­tions ont mon­tré que le pay­sage pou­vait être une porte d’entrée oppor­tune et un élé­ment fédé­ra­teur pour la construc­tion de pro­jets de ter­ri­toires. Les par­ti­ci­pants inter­na­tio­naux ont enri­chi le conte­nu de la semaine en par­ta­geant les pro­jets en cours dans leur pays.

La semaine de for­ma­tion a éga­le­ment été une oppor­tu­ni­té pour créer et ren­for­cer des pro­jets en par­te­na­riat entre Sites & Cités, les col­lec­ti­vi­tés membres et les pays par­te­naires. Ainsi, lors de cette qua­trième édi­tion, Sites & Cités a eu l‘occasion d’échanger avec les chefs de pro­jets inter­na­tio­naux sur la pour­suite des par­te­na­riats, notam­ment avec le Mali, la Croatie, le Liban, mais aus­si la Roumanie et la République de Macédoine.