Contacts

Maire : Jacques LAMBLIN

Mairie de Lunéville
2 place Saint-Rémy
54300 LUNEVILLE
Tél : 03 83 76 23 00
accueil@mairie-luneville.fr
www.luneville.fr

Élue référente :
Daphné VELTIN-DESSAUVAGES, Adjointe au maire déléguée à la Communication et à la Promotion du Territoire
dveltin@mairie-luneville.fr

Ressources

Pas de ressources actuellement.

En images

LUNÉVILLE

Depuis sa naissance jusqu’au XXe siècle, la situation géographique de la ville de Lunéville a joué un rôle prépondérant dans la construction de son tissu urbain et dans les aspects de son patrimoine architectural.

L’histoire en bref

Fondée autour de l’An mille, Lunéville s’est constituée autour de sa forteresse (motte castrale) et de son abbaye. La première permettait de contrôler la zone tandis que la seconde gérait l’exploitation agricole selon un schéma classique d’association du pouvoir seigneurial et ecclésiastique.

Grâce à sa situation géographique, Lunéville prospère et prend une ampleur économique et religieuse qui supplante des agglomérations plus anciennes. Sa situation sur la route qu’empruntent les sauniers pour rejoindre le sillon rhodanien lui permet de contrôler le passage des rivières et de prélever des taxes.

Au milieu du XIIe siècle, la motte castrale est remplacée par un véritable château en pierre. Cette étape marque la transformation du précédent noyau urbain en véritable agglomération. Le tissu urbain et le tracé des voiries défini à cette époque sont encore en grande partie conservés aujourd’hui.

L’occupation française de Nancy, capitale de la Lorraine au début du XVIIIe, conduit le duc Léopold à développer Lunéville en transformant la cité en capitale officieuse de la Lorraine. Sa présence relance le commerce et l’installation de sa cour conduit à une reprise démographique. Le duc Léopold redessine aussi la construction de la ville, et notamment un nouveau château.

Stanislas Leszczynski qui fut le dernier duc de Lorraine (le duché sera rattaché à la France à sa mort en 1766), permit à Lunéville de rayonner à travers l’Europe grâce à sa cour acquise aux idées des Lumières. Aujourd’hui encore, le Château de Lunéville est un écrin au coeur de la Ville qui rayonne dans toute la région et au-delà.

Politique patrimoniale, labels, procédures et outils

Lunéville est une cité historique, ancienne capitale des Ducs de Lorraine, forte d’une histoire et d’un patrimoine dont une grande partie a traversé les siècles et les guerres.

Nous avons un projet global visant à entretenir et développer son attractivité en y améliorant sans cesse le cadre de vie et la qualité des prestations culturelles, sportives, commerciales et touristiques proposées à la population ou aux visiteurs.

Le label Ville d’Art et d’Histoire pour lequel Lunéville postule a toute sa place dans ce projet. Il viendra compléter toutes les initiatives déjà prises ou en phase de réalisation. Depuis dix ans, nous avons lancé d’importants programmes de requalification de l’espace public qui concernent aussi bien la voirie, l’habitat que les équipements structurants de la ville.

OUTILS DE PROTECTION OU DE GESTION DU PATRIMOINE

Le pari qui est fait est celui d’un renouveau, respectueux de l’identité de la commune. Ainsi, désireux de maîtriser notre développement, de conserver une identité forte, de cultiver la qualité du cadre de vie, des paysages, de l’urbanisme et de l’architecture, nous avons créé le 10 juillet 2014 la première Aire de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine de Lorraine.

Mis en cohérence avec le PLU (Plan Local d’urbanisme), le règlement de l’AVAP est un document très précis qui a valeur juridique et couvre tous les secteurs de la ville. Il s’agit de protéger les espaces (bâtis ou non) pour leur intérêt architectural, urbain, historique ou paysager, comme le préconisait déjà la ZPPAUP. Tout au long de l’étude préparant la mise en place de l’AVAP (2012 à 2014), plusieurs réunions de réflexion à destination du grand public et des professionnels du bâtiment notamment ont eu lieu.

PROJETS URBAINS

Après la réhabilitation du centre ancien – requalification notamment des places St-Jacques et St-Rémy en 2017 – le grand projet urbain 2018-2019 est le réaménagement du secteur gare avec la création de nouveaux parkings (enveloppe de 3 millions d’euros). Il concernera les artères depuis les rues Rivolet, Charles Vue, jusqu’à l’avenue du 2e BCP avec création d’un rond-point. « L’axe est appelé à prendre de l’importance et cette réhabilitation permettra de mettre en valeur l’espace intermodal (TER,  TGV, bus, voiture, vélo, taxi…) devant la gare en ouvrant des perspectives pour que les usagers s’engagent vers le centre-ville », souligne le maire Jacques Lamblin.

L’amélioration du cadre et de la qualité de vie passera aussi par la rénovation de l’îlot Bastien (en centre ancien), l’accompagnement à la redynamisation résidentielle du parc immobilier privé et la reconstruction du cinéma.

PROGRAMMES D’ACTIONS LIÉS AU CADRE DE VIE ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

  • Créée en janvier 2017, la Communauté de Communes du Territoire de Lunéville à Baccarat (CCTLB) est issue de la fusion de plusieurs établissements intercommunaux et communes seules, et réunit 43 communes (dont Lunéville). La CCTLB est compétente de droit en matière de Plan Local d’Urbanisme. Les anciennes Communauté de Communes du Lunévillois (CCL) et Communauté de Communes des Vallées du Cristal (CCVC) ont chacune engagé en 2015 une démarche d’élaboration de Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi).
    Ces deux projets de PLUi n’ont pas été arrêtés. Leurs Plans d’Aménagement et de Développement Durables (PADD) ont été débattus au sein des Conseils municipaux des communes membres et du Conseil communautaire des EPCI respectifs en décembre 2016.
    Dans la continuité de ces démarches menées dans les anciens EPCI et consécutivement à sa création, la CCTLB a la volonté de mettre en œuvre un véritable projet de territoire. C’est pourquoi le Conseil communautaire a choisi d’étendre en juin 2017 la procédure d’élaboration du PLUi à l’intégralité des 43 communes de la CCTLB. L’élaboration du PLUi tiendra lieu de Programme Local de l’Habitat et de Plan de Déplacements Urbains (PLUi-HD).
  • En matière de transition énergétique, la CCTLB s’est engagée à équiper en 2018 le territoire (dont Lunéville) en bornes de recharges pour véhicules électriques. Un total de 12 bornes publiques (+ 2 bornes murales réservées aux véhicules de la CCTLB) pour un montant estimé de 152 300 € HT. Opération financée à hauteur de 108 645 € par les fonds TEPCV (Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte), soit un financement de 71 %.
  • Le territoire de la CCTLB étant traversé par de nombreux cours d’eau dont la Meurthe, la Vezouze et la Mortagne, les risques de crues sont malheureusement possibles. C’est pourquoi la collectivité a développé des actions visant à protéger les habitations contre les inondations et l’effondrement de berges. Un programme de travaux a par exemple permis de réduire les effets des crues de la Vezouze à Lunéville. La CCTLB s’engage également pour la préservation des ressources en eau de son territoire en partenariat avec l’Agence de l’Eau (actions labellisées L’Empreinte bleue) :
    • préservation et amélioration des milieux aquatiques
    • réduction des pollutions chimiques
    • réduction des pollutions classiques.

OUTILS OPÉRATIONNELS

OPAH

Une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat de Renouvellement Urbain – OPAH-RU – a été menée à bien dans le centre ancien de Lunéville, entre juillet 2010 et septembre 2015.

Objectifs :

  • lutter contre les situations de logements indignes (logements très dégradés, insalubres, non décents…)
  • lutter contre la précarité énergétique en encourageant fortement les travaux d’économies d’énergie
  • résorber la vacance, en remettant sur le marché locatif des logements inoccupés
  • encourager à la qualité et à la pérennité des projets de travaux en incitant les propriétaires à engager une démarche de réhabilitation globale
  • favoriser l’adaptation des logements pour le maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées

En 5 ans, l’objectif visait l’amélioration de 175 logements privés (50 logements de propriétaires occupants et 125 logements de propriétaires bailleurs).

PUBLICATIONS

L’opération a été relayée dans le magazine de la Ville – « Lunéville & Vous » – et des communiqués régulièrement envoyés à la presse quotidienne régionale.

MAISON/ BOUTIQUE DU PATRIMOINE

Il n’y a pas de Maison du Patrimoine mais :

  • un service Habitat qui est le « guichet unique » des questions relatives au logement :
    • conseils et aides à l’amélioration de l’habitat
    • économies d’énergies

Son objectif est d’informer les habitants, les aider et les accompagner dans leurs projets d’acquisition et de rénovation… Il est aussi lieu de rencontres, d’information et d’orientation vers les partenaires compétents. Ce service, situé dans les locaux de la CCTLB, est dirigé par Adrien Laroque, chargé de mission.

  • L’Eco appart, né en 2011 d’un projet co-piloté par le CCAS de Lunéville et la CAF de Meurthe-et-Moselle, devenu association à part entière en janvier 2016. L’Eco appart est un appartement aménagé, rue Sainte-Anne, à Lunéville. Des visites individuelles et collectives y sont régulièrement organisées permettant de trouver des conseils, des astuces pour réaliser des économies d’énergie, réduire ses factures tout en découvrant des gestes écologiques qui permettent d’améliorer son cadre de vie. L’Eco appart a été récompensé en 2014 pour sa dynamique partenariale et son caractère innovant ; il a reçu le prix de l’innovation locale délivré par l’Union Nationale des CCAS. Il a également reçu le prix de l’Action territoriale dans le cadre de sa participation aux Trophées de l’Économie Citoyenne et Solidaire organisés par le Conseil départemental.

CHARTES

La publicité est interdite dans le périmètre du Site Patrimonial Remarquable. Les enseignes sont soumises à autorisation au sein de ce périmètre avec avis de l’architecte des bâtiments de France basé sur le règlement du SPR.
Pour limiter l’affichage sauvage sur le domaine public, des points d’affichage ont été autorisés sur du mobilier urbain dans la ville pour permettre aux associations de communiquer sur leurs événements, sous réserve d’effectuer une demande préalable. Ces points sont réservés aux associations de la commune et ne peuvent être exploités par des commerces.
L’occupation du domaine public par des terrasses est soumis à autorisation et doit respecter un règlement municipal qui fixe les types de mobilier autorisés et les coloris.

LABELS

  • Plus beaux détours de France
  • Ville active et sportive
  • Label ‘3 fleurs’ (Lunéville sera sans doute candidate pour les 4 fleurs en 2019)
  • Commune Nature (1 libellule) : démarche zéro pesticide
  • Lunéville fait par ailleurs partie des 222 villes françaises à intégrer dès cette année le nouveau dispositif gouvernemental « Action Coeur de Ville » pour la redynamisation commerciale et touristique de son centre-ville

Valorisation et animation de l’architecture et du patrimoine

Avec son service ‘Patrimoine’ et ‘Affaires culturelles’, la Ville dispose de deux services chargés de faire connaître et mettre en valeur une partie du patrimoine lunévillois (le Château où se déroulent de nombreux événements et expositions appartient en effet au Conseil départemental). Ces services organisent par exemple des expositions en des lieux clés du patrimoine lunévillois :

  • Hôtel abbatial (l’ancien presbytère situé près de l’Hôtel de Ville a été réhabilité en 2015-2016 pour pouvoir justement accueillir des expositions de qualité sur des personnages qui ont marqué l’histoire de Lunéville : Émilie du Châtelet en 2017, Stanislas en 2016)
  • Tour de la Cloche (à l’instar de l’Hôtel abbatial, cet espace situé dans l’église Saint-Jacques a lui aussi été rénové avec le concours des services techniques de la Ville)
  • Jardin de l’Abbé (ce jardin qui jouxte l’Hôtel abbatial est le cadre chaque année des Métamorphoses : entre juin et septembre, exposition contemporaine et concerts)

PROJET D’EXTENSION

Une fois le label Ville d’art et d’histoire obtenu, l’un des objectifs affiché est l’extension du label en Pays d’art et d’histoire.

Coopération internationale

PAYS ET VILLES PARTENAIRES

Lunéville est jumelée avec la ville allemande de Schwetzingen depuis le 21 septembre 1969. L’intention des deux maires, Jean Bichat et Kurt Waibel, était de rapprocher deux villes liées par l’histoire afin d’éliminer la rancoeur et l’inimitié qui existaient dans le cœur des Français et des Allemands suite à la Deuxième Guerre mondiale.
En 2020, les 50 ans du jumelage seront fêtés à Lunéville.

THÉMATIQUES DE TRAVAIL

Les élus des deux villes organisent des rencontres tous les deux ans, en alternance. A l’avenir, la Ville de Lunéville souhaite impliquer davantage les Lunévillois (pourquoi pas en organisant à nouveau des tournois sportifs).
Des échanges linguistiques et touristiques ont été institués entre les lycées des deux villes.
Des concerts sont donnés en commun avec les chorales des deux cités, les membres de la Cour de Lunéville défilent en costumes XVIIIe (cour de Stanislas) dans les jardins du château de Schwetzingen, etc.
L’Office des Fêtes s’associe régulièrement à la Ville lors de déplacements à Schwetzingen, afin de promouvoir Lunéville (son patrimoine et sa gastronomie).

Outre l’Allemagne, à noter que Lunéville s’est tourné récemment vers Israël, et plus particulièrement la ville de Mitzpe Ramon, située dans le désert du Néguev central. A Lunéville, la communauté juive est présente et active depuis plusieurs siècles. Sa synagogue, édifiée en 1786 et classée Monument historique depuis 1980, fut la première à être construite en France depuis le XIIIe siècle. Des élus de Lunéville, dont le maire et l’adjointe référente au jumelage, se sont rendus en Israël en 2015 et des édiles de Mitzpe Ramon sont aussi venus dans la cité cavalière.

EXPÉRIENCE PILOTE

Aucune expérience à afficher pour le moment.