Programme SUDOE-ENERPAT : Compte rendu de l’atelier du 31/​05/​17

ENERPAT-SUDOE repose sur la conduite d’une démarche d’expérimentation à l’échelle de trois villes repré­sen­ta­tives de la diver­si­té des centres anciens du sud-ouest de l’Europe : Vitoria (Espagne), Porto (Portugal) et Cahors. Chacun des ter­ri­toires par­te­naires a le défi de res­tau­rer un bâti­ment dit  « démons­tra­teur » autour duquel seront réa­li­sés des tests de maté­riaux locaux d’éco-restauration.

Atelier Programme SUDOE ENERPAT Cahors

Dans le cadre de la mise en œuvre du pro­jet de Cahors, un pre­mier ate­lier de co-créa­tion avait été mené le 23 mars der­nier afin de pré­sen­ter le pro­jet et ses objec­tifs, ain­si que la liste des maté­riaux et solu­tions pres­sen­tis pour l’opération de res­tau­ra­tion.

Le second ate­lier, orga­ni­sé le 31 mai der­nier à Cahors, avait pour objec­tif d’iden­ti­fier les solu­tions et maté­riaux à uti­li­ser lors de l’opération. En réunis­sant autour de la table la maî­trise d’ouvrage (Grand Cahors), le pro­gram­miste (Société ADDENDA), Quercy Energie, la CAPEB du Lot, l’architecte de l’opération, l’INSA et quatre arti­sans, il devait éga­le­ment per­mettre un dia­logue construc­tif.

La plus-value est venue tout par­ti­cu­liè­re­ment de la par­ti­ci­pa­tion des arti­sans, qui ont par­ta­gé leur expé­rience sur les dif­fé­rentes solu­tions pro­po­sées par le labo­ra­toire de l’INSA, et débat­tu avec les autres acteurs pré­sents sur les prio­ri­tés tech­niques d’une telle opé­ra­tion.

Ainsi, un consen­sus a pu être déga­gé sur les maté­riaux d’enveloppe et de cou­ver­ture à pri­vi­lé­gier lors de l’éco-restauration. Les solu­tions d’équipement res­tent encore à trou­ver lors d’un der­nier ate­lier, qui sera éga­le­ment l’occasion de recen­trer le débat sur l’importance, dans le pro­jet SUDOE, des enjeux de qua­li­té patri­mo­niale, d’approvisionnement local et de cir­cuits courts pour les maté­riaux.

Parallèlement, la ville de Vitoria a orga­ni­sé le 15 juin der­nier le second ate­lier de la phase de co-créa­tion de son pro­jet, qui a éga­le­ment per­mis de choi­sir les maté­riaux d’enveloppe et de cou­ver­ture du bâti­ment démons­tra­teur.

Pour suivre l’actualité du pro­jet, ren­dez-vous sur les sites des porteurs/​partenaires du pro­jet :