Contacts

Président de Plaine Commune :
Patrick BRAOUEZEC

Communauté d’agglomération Plaine Commune
21, avenue Jules Rimet
93218 SAINT-DENIS
Tél : 01 55 93 55 55
vpah@plainecommune.com.fr
www.plainecommune.fr

Élu référent :
Patrick VASSALLO, Conseiller territorial délégué au Développement local
patrick.vassallo@ville-saint-denis.fr

Professionnelle référente :
Maud  BACCARA, Animatrice de l’architecture et du patrimoine
vpah@plainecommune.com.fr

Ressources

En images

PLAINE COMMUNE

Plaine Commune, la première Communauté d’agglomération créée en milieu urbain dense se développe depuis 2000. Riche de son expérience intercommunale, elle s’est construite afin de favoriser le développement économique d’un territoire qui, au début des années 1980, prend l’allure d’une vaste friche industrielle. Elle est le fruit d’ambitions portées par des élus locaux, en quête de reconstruction territoriale, avec une volonté d’innovation et de renouveau constant qui se retrouve aujourd’hui dans chacun de ses projets.

L’histoire en bref

Plaine Commune fonctionne en coopérative de villes. Elle est composée en 2017 de neuf villes : Aubervilliers, Epinay-sur-Seine, La Courneuve, L’Ile-Saint-Denis, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Denis, Saint-Ouen, Stains, Villetaneuse. En 2016, elle devient un Établissement Public Territorial intégrant la Métropole du Grand Paris.

Domaine de l’une des plus puissantes abbayes et carrefour commercial au Moyen Âge, cette terre fertile, nourricière a été transformée au XIXe siècle par la révolution industrielle. Les anciennes usines, manufactures et friches sont aujourd’hui réinvesties par de grands groupes du secteur tertiaire ou des équipements culturels.

Canal de Saint-Denis ©Pierre Le Tulzo/ Plaine Commune

Canal de Saint-Denis ©Pierre Le Tulzo/Plaine Commune

Cette histoire se traduit par un patrimoine d’une grande diversité : depuis les richesses archéologiques à l’architecture contemporaine, des cités-jardins aux grands ensembles, le patrimoine industriel, les parcs, le canal Saint-Denis, la Seine et ses berges, ou encore les traditions maraîchères. Forte de son passé ouvrier, marqué par des luttes sociales et des vagues successives d’immigration, l’agglomération est aujourd’hui une banlieue populaire ouverte aux cultures du monde. Un terreau d’acteurs culturels, d’artistes et d’artisans, historiquement implantés sur le territoire, offre un fort potentiel à Plaine Commune, identifié comme « Territoire de la culture et de la création ».

Politique patrimoniale, label, procédures et outils

Plaine Commune a intégré le patrimoine dans sa stratégie communautaire après avoir pris conscience que sa valorisation participe à la construction d’une identité collective, socle indispensable à la construction de l’intercommunalité. La valorisation du patrimoine est plus particulièrement abordée à travers l’aménagement urbain, le développement durable, le développement économique et la dynamique culturelle et touristique.

Depuis 2014 Plaine Commune a obtenu le label Villes et Pays d’art et d’histoire. Ce label permet de renforcer la place et l’identité de Plaine Commune au sein de la métropole parisienne, tout en fédérant la participation de l’ensemble des acteurs autour d’un projet patrimonial d’intérêt communautaire. Il apporte plus de cohérence, de lisibilité et de rayonnement aux actions déjà menées par Plaine Commune, par les villes et les partenaires en s’appuyant sur la mise en œuvre d’objectifs partagés et de projets co-construits afin de structurer et de qualifier les interventions communes.

  • Pleyel au cœur du Grand Paris : Dès 2023, le quartier Pleyel de Saint-Denis accueillera l’une des 72 gares du Grand Paris Express, devenant un pôle majeur des transports à l’échelle métropolitaine.
  • Le franchissement Pleyel : Lié au projet d’aménagement du quartier Pleyel, le franchissement Pleyel constituera un élément de liaison urbaine, auquel s’adossera un bâtiment, principalement occupé de bureaux. Il permettra de résorber la coupure urbaine du réseau ferroviaire du Nord parisien. 
  • Le renouveau du site Babcock : Profitant de la dynamique liée à l’implantation du pôle fiduciaire de la Banque de France, ce patrimoine industriel monumental va devenir un véritable quartier organisé autour de la culture et de la création. 
  • Gare Confluence : Le projet de Plaine Commune et de la ville de Saint-Denis est celui d’un quartier mixte, en bord de Seine, dense et durable, ancré autour d’un pôle de transport majeur. Lauréat du premier appel à projet “Nouveaux Quartiers Urbains”, il reçoit le soutien du Conseil régional d’Île-de-France. 
  • Campus Condorcet : Le Campus Condorcet est situé sur le secteur de la Plaine à Aubervilliers. Il ouvrira ses portes en 2019. Ce pôle d’excellence en sciences de l’Homme accueillera 15 400 personnes sur 180 000 m², dont 158 000 m² situés sur le site albertivillarien. 
  • Cité du cinéma : Fantastique boîte à outils pour tous les professionnels du cinéma français et international, la Cité européenne du Cinéma, imaginée par Luc Besson, constitue un équipement entièrement dédié au 7e art d’une ampleur jamais atteinte en France. Située à Saint-Denis dans le quartier Pleyel, cette véritable ” ville dans la ville ” a été inaugurée le 21 septembre 2012. Elle prend place à l’emplacement d’une ancienne centrale électrique d’EDF.
  • Eco quartier fluvial de L’Ile-Saint-Denis : Le plus grand éco quartier de France sort peu à peu de terre au sud de L’Île-Saint-Denis. A seulement dix minutes de Paris, cet éco quartier fluvial de 22 hectares va créer un véritable lien au sein de la plus grande île de la Seine, entre nature et urbain, à deux pas d’un parc Natura 2000.
  • Eco quartier du Fort d’Aubervilliers : Un projet créatif et ambitieux pour un site de 35 hectares ouvert sur la ville.
  • Centre-ville Epinay-sur-Seine : L’objectif est de le doter d’une offre d’habitat diversifiée et attractive, et de lui faire recouvrer son rôle fédérateur à l’échelle de la ville.
  • Le quartier Nozal – Front populaire : Axe sa transformation autour de quatre projets phares. En effet, après la création de la station de métro Front Populaire et de la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) Paris Nord, la réalisation du campus Condorcet et le projet de passage du tramway T8 sont les lignes directrices du projet.
  • Porte de Paris : Logements, équipements publics, voirie, transports, environnement, la Porte de Paris se transforme en véritable quartier durable et accueille le terminus provisoire du Tramway T8.
  • Les Archives nationales : En février 2013, le bâtiment des Archives Nationales, pensé et conçu par l’architecte italien Massimiliano Fuksas, a ouvert ses portes à  deux pas de l’université Paris 8 de Saint-Denis.
  • Quartier Canal – Porte d’Aubervilliers : Depuis 2011, un nouveau quartier émerge aux portes du territoire de Plaine Commune et de Paris avec bureaux, commerces, services, restaurants, logements et de nouveaux espaces publics.
  • Gare des Mines – Fillettes : Créer un quartier à part entière assurant la continuité urbaine entre Paris et sa banlieue Nord tout en améliorant la qualité de vie des habitants de part et d’autre du périphérique, tel est le projet porté par Plaine Commune et la Ville de Paris.
  • La ZAC Landy Pleyel : Elle a été créée en 2000 pour mener à bien la revalorisation urbaine du secteur La Plaine à Saint-Denis. Une programmation mixte a été adoptée, combinant l’implantation d’un pôle tertiaire et la création d’un nouveau quartier de logements.
  • Les Tartres : A la lisière de Pierrefitte-sur-Seine, Stains et Saint-Denis, le site des Tartres occupe une position stratégique sur l’axe Roissy-Charles de Gaulle – Le Bourget, au cœur du territoire. Ce secteur d’une quarantaine d’hectares, faiblement urbanisé, fait l’objet d’un projet d’aménagement essentiel au rééquilibrage de cette zone intercommunale mis en œuvre depuis 2011 dans le cadre d’une zone d’aménagement concertée (ZAC).
  • Projet Universitaire et Urbain de Villetaneuse (PUU) : Le pôle universitaire de Villetaneuse forme avec la cité Salvador Allende et le pôle gare de la ville un centre d’activités majeur. Le Projet Universitaire et Urbain restructure l’ensemble dans sa globalité, en lien avec l’arrivée de nouveaux transports en commun, dans le cadre du Grand Paris.
  • Six Routes : Le projet d’implantation d’une gare au carrefour des Six Routes, à La Courneuve, dans le cadre du réseau de transports du Grand Paris, est un facteur de développement pour tout le secteur. La mobilité des habitants et la diversification des activités sont les deux enjeux majeurs de ce projet.
  • Sur le territoire de Plaine Commune qui a tant souffert du développement non durable, l’Agenda 21 traite de front les questions de droit à l’emploi, droit au logement, droit au transport et à la mobilité, de la cohésion sociale, territoriale et intergénérationnelle, des parcours éducatifs et de formation, de la lutte contre toutes les formes d’exclusion, du droit à la sécurité.
  • Le plan communautaire de l’environnement : Plaine Commune a choisi de se doter d’une politique environnementale ambitieuse. Ainsi, le Plan Communautaire de l’Environnement (PCE) de Plaine Commune a été adopté le 30 mai 2006 par le Conseil communautaire.
  • Le Plan Climat Energie : Avant même toute obligation réglementaire, afin de contribuer au respect des engagements nationaux et européens, Plaine Commune s’est doté en mars 2010 d’un Plan Climat Energie Territoire. La cible prioritaire est la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 20 % d’ici à 2020.
  • La Trame verte et bleue : La trame verte et bleue révèle les continuités écologiques aquatiques et terrestres permettant aux espèces animales et végétales de se développer et de se déplacer. Une méthode d’étude spécifique a été mise en place sur le territoire de Plaine Commune. Elle croise l’analyse géographique, écologique, paysagère en intégrant la dynamique urbaine.

 OUTILS OPÉRATIONNELS

La politique intercommunale de l’Habitat se fixe pour objectif d’assurer le droit au logement pour tous en répondant aux besoins des habitants et salariés du territoire, dans leur diversité et en fonction de leurs revenus. L’action dans ce domaine est majoritairement incarnée par la mise en œuvre d’OPAH (opérations programmées d’amélioration de l’habitat-renouvellement urbain) ou de Plans de Sauvegarde (PDS). D’une durée de 5 ans, ces dispositifs offrent un cadre de travail au sein duquel un opérateur désigné par Plaine Commune a pour mission de favoriser le redressement des adresses identifiées.

Aubervilliers
Le lancement de la phase d’élaboration Plan de sauvegarde « Joyeux » de la copropriété du 60-62 Sadi Carnot , se traduisant par l’achèvement du 2e PLHI (Protocole de Lutte contre l’Habitat Indigne) en 2016 avec un nouveau protocole dès 2017 et le lancement en 2017 de l’étude sur l’habitat privé ancien dans le cadre des NPNRU (Villette Quatre Chemins/Emile Dubois Maladrerie).

  • L’OPAH-RU du centre-ville achevé en décembre 2016.
  • Le PNRQAD (Programme National des Quartiers Anciens Dégradés).

Epinay-sur-Seine

  • La finalisation de l’étude habitat à Epinay.
  • Deux PDS (plan de sauvegarde) sont mis en place à Quetigny depuis 1 an et au Clot des Sansonnets depuis 4 ans.
  • Une Participation aux études PLH, NPNRU, contrat de ville.

La Courneuve

  • Lancement de  l’OPAH RU des Quatre Routes (2016-2020).
  • Le POPAC (Programme Opérationnel de Prévention et d’Accompagnement des Copropriétés) de la Fontenelle.
  • Le PLHI (Protocole de Lutte contre l’Habitat Indigne) qui est terminé puisqu’il était en action de 2011 à 2016.
  • Des opérations de RHI (Résorption de l’Habitat Insalubre) et les ORI (Opérations de Restauration Immobilière).

L’Ile-Saint-Denis

  • Une OPAH RU est en cours.
  • Un programme d’actions du POPAC est mis en place sur le territoire.

Pierrefitte-sur-Seine

  • Une OPAH CD sur la Copropriété Le Mermoz est mise en place depuis 2012 et s’est terminé en avril 2017.
  • Un projet de NPNRU pour les Fauvettes / Joncherolles / Valles.

Saint-Denis

  • La préparation de la nouvelle OPAH de Saint-Denis puisque l’ancienne c’était déroulée de 2011 à 2015. Cette nouvelle OPAH se déroulera de 2017 à 2022 et ceci est en corrélation avec le futur dossier NPNRU-Insalubrité qui sera présenté sur le centre-ville de Saint-Denis.
  • Un PNRQAD (Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés) est aussi mis en place depuis 6 ans.

Saint-Ouen-sur-Seine

  • Lancement de l’OPAH CD de Saint-Ouen qui se déroulera de 2016 à 2021.
  • Appel à projet LHI (lutte contre l’habitat indigne) et un PRIP (programme de renouvellement urbain d’intérêt régional).

Stains

  • Élaboration d’un projet de convention de POPAC.
  • Deux chantiers OPAH-RU (7 rue Carnot, 39 rue Jean Durand)

Villetaneuse

Démarrage du POPAC (Programme opérationnel préventif d’accompagnement des copropriétés) prévu au 2e semestre 2017.

Les opérations en concomitance sont les suivantes :

  • Préparation des PRU Insalubrité à Saint-Denis et Saint-Ouen et du traitement des îlots dégradés à La Courneuve.
  • Finalisation de l’étude mutualisée en vue d’un POPAC Pierrefitte / Stains / Villetaneuse / L’Île-Saint-Denis.
  • Lancement des études LHI à Pierrefitte et Stains.

Le volet environnemental, pour Plaine Commune, est décliné dans le cadre du Programme Local de l’Habitat 2016-2021, qui développe un plan d’actions autour de grandes orientations et deux orientations évoquent celui-ci :

  • produire une offre de logements diversifiée pour répondre aux besoins des habitants du territoire (favoriser les parcours résidentiels des familles, répondre aux besoins de décohabitation, satisfaire la demande locale importante), aux impératifs de transition énergétique et pour accueillir les actifs travaillant dans le territoire.
  • poursuivre la requalification de l’habitat indigne, le redressement des copropriétés dégradées en maîtrisant mieux les consommations énergétiques et répondre aux problématiques émergentes dans le parc privé.

Un exemple de cette démarche est l’Eco Quartier Fluvial à l’Île Saint-Denis, la livraison de la phase 1 se fera en fin 2018.

Un partenariat avec le service du patrimoine culturel du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, a permis de disposer de diagnostic patrimoniaux sur certaines villes de Plaine Commune, à la demande des communes, dans le cadre de l’élaboration ou de la réactualisation de leur Plan Local d’Urbanisme.

Sur la ville d’Epinay-sur-Seine, le service patrimoine a engagé un inventaire patrimonial constitué de fiches.

Plaine Commune s’engage dans une démarche de Plan Local d’Urbanisme Intercommunal, dans lequel, un volet patrimonial sera identifié et qui s’appuiera sur ces différents diagnostic et inventaires, avec, au besoin des réactualisations.

Participation à une brochure régionale portée par la DRAC Ile-de-France, dans la collection Focus, pour une présentation des 10 territoires labellisés (2015)

« Ligne de bus découverte » – collection Parcours – 2015-2016

« Architecte contemporaine » – collection Explorateurs – 2015 – livret-jeu pour enfants (10-12 ans)

« de saint Denis à Saint-Denis » – collection Parcours – transformation d’une brochure existant déjà, créée par la ville de Saint-Denis, réactualisé et intégrée à cette collection – 2016

Actes des journées d’études sur « Patrimoines, tourisme, banlieues, à l’ère de la métropolisation » – 2015

Des équipements de valorisation, présentation, interprétation du patrimoine existent sur le territoire. Plaine Commune engage une démarche de création d’un réseau d’équipements Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine s’appuyant sur ces équipements existants et les complétant

  • « Mémoires de Cité-jardin » est ouvert depuis septembre 2008

Il est installé au cœur du site, dans les locaux d’une ancienne quincaillerie. Il est conçu pour mettre en valeur les richesses de la cité stanoise, l’un des fleurons du patrimoine historique, social et architectural du territoire de Plaine Commune. ” Mémoires de Cité-jardin ” est un lieu de rencontres, d’ateliers et d’animations. Une exposition permanente est consacrée à l’histoire des cités-jardins et plus particulièrement à celle de Stains. Des documents sont consultables sur place.

  • La fabrique de la ville est un lieu unique en son genre

Elle propose un regard inédit sur l’histoire de Saint-Denis : le visiteur découvre les grandes transformations architecturales, sociales et économiques de la ville à travers une fouille archéologique et le squelette d’une maison. Ainsi, la maison-échafaudage était un atelier d’artistes jusqu’à une période récente, bistrot au XXe siècle, grenier à foin au XVIIIe…

  • L’espace patrimoine se trouve dans le Point d’information tourisme Les Puces – Saint-Ouen

Dans le cadre de la réimplantation d’un Point d’information tourisme de l’Office de Tourisme au cœur des Puces, un espace a été réservé au patrimoine (inauguration mars 2017). Son contenu est en cours de définition.

Plaine Commune participe aux groupes de travail de la Délégation à l’action artistique et culturelle de l’Académie de Créteil dans l’élaboration de formation à l’attention des enseignants du secondaire.

Des éductours à l’attention des professionnels du guidage mais également acteurs locaux associatifs participants à la valorisation du patrimoine, sont organisés 1 à 2 fois par an selon les actualités, les thématiques travaillées.

Projet de remontage de la flèche de la basilique de Saint-Denis

Un important chantier de bâtisseurs de cathédrales va s’engager en 2018 pour permettre le remontage de cette flèche démontée en 1846 suite à une tornade. Il s’agit d’en faire un chantier visitable présentant des savoir-faire de ces artisans tout en étant un chantier de formation.
Ce projet de développement local intégrera également une partie de formation dans la médiation, valorisation, transmission du patrimoine.

AUTRES ACTIONS

  • Charte entreprise-territoire : La Charte entreprise-territoire est l’outil emblématique de la politique de développement territorial menée par Plaine Commune et les neuf villes qui la composent, aux côtés de la Maison de l’emploi du territoire de Plaine Commune et de Plaine Commune Promotion. Depuis sa création en 2005, elle porte une ambition forte : faire en sorte que le renouveau économique bénéficie au développement local, en travaillant main dans la main avec le monde économique, pour que salariés et chefs d’entreprise soient parties prenantes de la destinée du territoire.
  • Charte qualité constructions neuves : Depuis 2006, Plaine Commune s’est dotée d’une Convention Qualité Constructions Neuve. Mise à jour en 2011, cette charte a été actualisée au regard du nouveau PLH 2016-2021. La Convention Qualité Constructions Neuves est conçue comme un outil permettant, pour tout projet de construction de logements, de garantir le respect des orientations stratégiques de la collectivité.

Valorisation et animation de l’architecture et du patrimoine

PROJET DE CIAP – CENTRE D’INTERPRÉTATION DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE

Au cours de l’élaboration du dossier de candidature au label, les échanges et réflexions ont amené Plaine Commune et les partenaires à envisager un CIAP protéiforme et innovant défini par :

  • un réseau d’équipements, existants, en cours de création ou envisagés, permettant à la fois une entrée générale sur le patrimoine et l’architecture du territoire et mettant aussi en avant une thématique identifiée ;
  • un outil ou ensemble d’outils itinérants (« CIAP mobile ») permettant d’aller à la rencontre des publics, en dehors d’équipements dédiés à la valorisation du patrimoine.

Il importe à Plaine Commune de faire exister la complémentarité des pôles, la diversité des patrimoines et la mobilisation des acteurs et des relais.

  • Plaine Commune a mis en place l’application OhAhCheck qui permet aux amoureux du patrimoine, de l’art et de l’histoire de faire partager leurs coups de cœur et leurs découvertes.
  • Une carte cliquable est en cours de construction pour les journées européennes du patrimoine que vous pouvez retrouver ici.
  • Cultur moov est un créateur de contenus scénographiés guidant l’expérience de visite et le discours pédagogique. C’est la création des supports numériques de médiation culturelle, de valorisation des collections et de communication pour connecter les lieux de patrimoine et leurs publics.
  • La Toile Blanche avec « Filmer la ville », a pour objectif de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes dans les métiers de l’audiovisuel et du cinéma et de produire des films participatifs qui valorisent le patrimoine des quartiers populaires.

Coopération internationale

Dans le cadre de ses valeurs et de ses compétences, Plaine Commune met en œuvre une politique d’ouverture au monde autour de  trois objectifs, qui ont  été définis dès 2006 :

  • Favoriser les échanges d’expériences sur des problématiques communes avec d’autres collectivités du monde (participation aux activités de réseaux transnationaux de pouvoirs locaux et à des rencontres internationales, accueil de  délégations sur  le territoire, soutien à des projets de coopération…).
  • Valoriser les projets de coopération internationale avec les villes et les acteurs associatifs concernés.
  • Faire connaître les activités internationales développées sur le territoire.

EXPÉRIENCE PILOTE

Aucune expérience à afficher pour le moment.